SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Education prioritaire : le bond en avant !
Article publié le jeudi 16 janvier 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le ministre de l’Education nationale vient de rendre public son plan pour l’éducation prioritaire. C’est la réponse politique à la dernière enquête Pisa pointant les faiblesses de notre système éducatif et notamment l’écart de réussite grandissant entre les élèves issus de milieux défavorisés et le reste de la population scolaire.

Il représente un effort massif pour les territoires qui concentrent la difficulté scolaire.
 Consacrer davantage de moyens sur ces territoires est donc le choix social et politique qu'attendait le SE-Unsa. Les mesures annoncées sont à la fois pédagogiques, indemnitaires, de formation, d’accompagnement ou de carrière. Elles vont dans le sens de l’amélioration des conditions d’exercice, de la stabilité des équipes et de la considération des personnels pour enfin travailler autrement. 
Le fait que le premier degré et le second degré soient traités en cohérence est un levier au moment où la loi de refondation promeut le travail en réseau du collège et des écoles et fait de l’acquisition par tous d’un socle commun redéfini l’objectif d’une scolarité réussie.

C’est bien dans la mise en Ĺ“uvre concrète du continuum de la maternelle Ă  la fin du collège que se joue le succès de ce plan. La refondation pĂ©dagogique - nouveaux programmes, nouvelles formes d’évaluation, nouvelle formation initiale et continue des personnels - devra aller de pair avec l’amĂ©lioration des conditions de travail. L’objectif est de stabiliser les Ă©quipes et de favoriser  la rĂ©ussite dans ces territoires. Le pilotage pĂ©dagogique sera essentiel.


Pour le SE-Unsa, l'effort ne doit pas rester centré sur la seule Éducation nationale et ne peut reposer sur les seules épaules des personnels. Chacun sait que ces territoires de l’éducation prioritaire souffrent de multiples maux : logement, emploi, insécurité, santé, ghettoïsation…La dimension interministérielle est incontournable.



   Fiche synthèse du SE-UNS   
(104 ko)
 
 
 
 
ALC