SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
CAPD du 7 novembre 2016 : dĂ©claration et compte-rendu du SE-UNSA
Article publié le lundi 7 novembre 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

CAPD du 7 novembre 2016

DĂ©claration du SE-UNSA

 

Madame l’Inspectrice d’Académie,

Cette CAPD est l’une des plus attendues de l’annĂ©e puisqu’elle va Ă©tudier les promotions des enseignants du 1er degrĂ© de l’Aude, c’est-Ă -dire leur salaire. 


C’est parce que le salaire des professeurs des écoles est plus bas en France, que dans les autres pays de l’OCDE, que le SE-UNSA s’est engagé dans la création de l’ISAE et pour l’élévation du ratio de hors classe des PE.


Pour nous, le syndicalisme ne se résume pas à une accumulation de gémissements, mais à l’obtention de concret pour les collègues. Répondez au quizz ISAE


Mais revenons Ă  notre système d’évaluation actuel. Convenons-en, il est aussi impĂ©nĂ©trable pour la plupart de nos collègues que l’énigme de Rennes le Château, ou encore le mystère de Bugarach. Sans oublier la grille d’évaluation  de l’Aude, qui comme sans doute celle des autres dĂ©partements, n’est pas en capacitĂ© de mesurer la qualitĂ© professionnelle des agents (lire notre analyse ici)


C’est ce jour la dernière fois que nous avons à parler de grand choix, choix, ancienneté. Tant mieux.


Au SE-UNSA, nous sommes certains que les prochaines phases d’évaluations et d’avancement seront plus professionnelles et bénéfiques pour les carrières des agents.


Enfin, Nous tenons à remercier les services de la DSDEN pour la qualité de leur travail. Le travail de vérification et de contrôle est possible avec la DIPER : le SE-UNSA est satisfait de cette phase d’élaboration des promotions 2016/2017. Madame l'Inspectrice d'Académie, nous voulons aussi vous remercier de nous avoir accordé un délai qui nous a permis d'effectuer notre travail de commissaires paritaires.


*


Concernant les projets d’écoles, le  SE-UNSA s’étonne du message envoyĂ© le mercredi 19 octobre Ă  11h24 par M Thieffaine, directeur de cabinet de Mme le Recteur, Ă  l’ensemble des Ă©coles de l’AcadĂ©mie. Tout d’abord, l’horaire d’envoi au moment du dĂ©part en vacances de l’ensemble des Ă©coles est, vous en conviendrez, assez malheureux. D’autre part, le canal de communication nous semble tout Ă  fait inappropriĂ©.


Cela ne participe pas de la simplification des tâches des directeurs et directrices d’écoles !


Pour le SE-Unsa, il n’appartient pas au directeur de cabinet de Mme le Recteur de communiquer directement vers les écoles. Cette communication aurait dû émaner du DASEN (sur le plan hiérarchique) ou des IEN (sur l’aspect organisationnel du service) et contribue une fois de plus à semer le trouble au sein des équipes.


D’autre part, le SE-UNSA souhaiterait savoir sur quel temps les « équipes éducatives élargies » pourront se réunir afin de travailler à l’élaboration et l’analyse de ce nouveau projet ? Si le SE-Unsa ne remet pas en cause l’existence du projet d’école, il attire votre attention sur le fait que les enseignants seront déjà extrêmement mobilisés cette année à travers la mise en œuvre des nouveaux programmes, des nouveaux cycles et du nouveau socle.


Pour toutes ces raisons, le SE-Unsa  vous demande, Mme l’Inspectrice d’AcadĂ©mie, de bien vouloir clarifier la situation en procĂ©dant Ă  une information claire et unique et en prenant en compte les situations locales des Ă©coles dont vous ĂŞtes l’autoritĂ© hiĂ©rarchique.


*


Face au drame vécu par les réfugiés, des collectivités locales audoises ont manifesté leur volonté d'accueillir ces hommes, femmes, enfants fuyant des pays où leur sécurité n'est plus garantie.


Le SE-UNSA de l'Aude souhaite savoir quelles mesures sont envisagées pour scolariser ces enfants et adolescents, souvent traumatisés par des années de guerre et des mois d'errance.


Nous souhaitons avoir connaissance des ressources dont vous disposez, quels moyens supplémentaires seront déployés, quel accompagnement sera proposé aux équipes.


Pour nous, il est essentiel de veiller à ce que l'institution accueille au mieux ces personnes en construction, marquées à vie par les drames qu’ils auront pu côtoyer.
 

 

 

COMPTE-RENDU

Concernant les projets d'école (cf déclaration ci-dessus), la Dasen indique que l'information est partie vite. Toutefois, un toilettage des projets d'école au regard des objectifs académiques, doit être effectué. Il ne s'agit pas de tout refaire. Les IEN doivent indentifier les points à retravailler.

Pour le SE-UNSA, le temps manque aux équipes pour répondre aux demandes urgentes, dans des délais intenables. C'est le meilleur moyen pour obtenir un travail de façade, qui ne satisfera personne, sauf les apparences.

Ensuite, la DASEN répond à nos questionnements sur les enfants et adolecscents réfugiés. Ainsi, 7 collégiens et 2 écoliers sont scolarisés dans le département, en lien avec la Préfecture et les services du CASNAV. Le centre pour mineurs isolés de Quillan oeuvre pour leur fournir une formation

 

Promotions 2016/2017

 

Il y a eu cette année 478 promus sur 1058 promouvables, 7 personnels ont été promus par reliquat sur des égalités de barème.

 

 

 

GRAND-CHOIX

CHOIX

ANCIEN

NETE

 

 

 

 

 

Promou

vables

promus

Barème

dernier

promu

Promou

vables

promus

Barème

dernier

promu

Promou

vables

promus

5è

35

10

174.036

0

0

0

34

24

6è

43

12

234.000

45

32

222.036

34

12

7è

66

19

284.832

55

39

276.036

49

16

8è

85

25

348.036

55

39

342.036

58

19

9è

111

33

384.000

64

45

396.036

57

15

10Ă©

84

24

520.536

62

44

468.036

18

18

11è

64

20

467.136

30

21

631.836

6

6

Hors Classe

du 01/09/2016 au 31/08/2017

8 promus au 5è échelon

  23 promus au 6è Ă©chelon

7 promus au 7è échelon

 

 
 
 
 
ALC