SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de VERSAILLES - 10-12 RUE RODIER - 75009 PARIS
Tél. 01 53 72 85 35 - ac-versailles@se-unsa.org

 
Rentrée des PLP
Article publié le jeudi 17 septembre 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Voie pro : le SE-Unsa exige des allègements, des moyens et du temps !

 

Notre pays a connu une crise inédite dont les effets s’inscrivent dans le temps. Malgré l’urgence, la transformation d’ampleur de la voie pro continue à se déployer dans un contexte chaotique. Dans le cadre du comité de suivi, des aménagements ont été apportés. Néanmoins, les moyens ne sont toujours pas à la hauteur de l’enjeu et de l’investissement des personnels.

 

Le SE-Unsa continue donc de revendiquer :

  • du temps de concertation dĂ©diĂ© Ă  l’interdisciplinaritĂ©,
  • des DHG abondĂ©es,
  • une enveloppe pour le financement de projets,
  • un moratoire sur les familles de mĂ©tiers,
  • un allègement des dispositifs interdisciplinaires en CAP,
  • un doublement de l’horaire professeur pour le chef d’œuvre en BAC PRO,
  • une augmentation des heures disciplinaires,
  • une valorisation de l’investissement des PLP (prime CCF et pondĂ©ration des heures en cycle terminal),
  • un « forfait Ă©quipement Â» pour les enseignants.

Le SE-Unsa portera ses revendications lors du comité de suivi et auprès des collègues sur le terrain.

 

Les modalitĂ©s d’utilisation du nouveau livret scolaire pour le bac pro sont parues au bulletin officiel n°28 du 10 juillet 2020 voici le lien : https://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?pid_bo=39706

 

La Crise sanitaire :

  • La circulaire DPRM du 15 septembre reprend une circulaire aux recteurs. Quelques Ă©lĂ©ments attendus ont Ă©tĂ© prĂ©cisĂ©s :

 1.     l’obligation du port du masque au titre d’une obligation professionnelle.

 2.     la position administrative des personnes vulnĂ©rables au sens de l’avis du Haut Conseil de SantĂ© Publique et/ou les personnes vivant avec une personne vulnĂ©rable Ă  l’exception des personnels exerçant en Guyane et Ă  Mayotte oĂą l’état d’urgence sanitaire est maintenu.

 3.     les modalitĂ©s relatives aux situations des cas suspects contacts ou groupĂ©s. Les personnels en isolement, sur dĂ©cision de l’ARS ou de l’Assurance maladie, en attente de rĂ©sultat sont placĂ©s en tĂ©lĂ©travail ou Ă  dĂ©faut en ASA sur prĂ©sentation d’un certificat d’isolement Ă©tabli par l’autoritĂ© sanitaire ou un mĂ©decin. Dans le 2D, les Ă©lèves peuvent ĂŞtre accueillis mĂŞme si leur professeur est en isolement, sous rĂ©serve qu’ils puissent ĂŞtre encadrĂ©s par un adulte de l’établissement.

4.     les dispositions relatives aux personnels mis dans l’obligation d’assurer la garde de leurs enfants quand ils ne peuvent pas ĂŞtre accueillis. Ils doivent prĂ©senter une attestation de l’établissement d’accueil de leur enfant ou un certificat mĂ©dical et une attestation sur l’honneur prĂ©cisant qu’ils ne disposent pas d’autre solution d’accueil.

 

  • La circulaire DPRM du 11 septembre revient sur la garde des enfants de personnels avec des autorisations spĂ©ciales d’absence (ASA) lorsque le tĂ©lĂ©travail n’est pas possible. Un seul parent par foyer pourra en bĂ©nĂ©ficier si les deux parents sont dans l’incapacitĂ© de pouvoir tĂ©lĂ©travailler.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 
 
 
 
ALC