SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de VERSAILLES - 10-12 RUE RODIER - 75009 PARIS
Tél. 01 53 72 85 35 - ac-versailles@se-unsa.org

 
Cheminer vers soi avec les autres
Article publié le lundi 20 février 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Ă  propos de Abdennour Bidar, Quelles Valeurs partager et transmettre aujourd'hui ? Paris, Albin Michel, 2016.

                      

              Disons le d’emblĂ©e : ce livre est une pure merveille, et nous le recommandons chaudement Ă  tous les enseignant.e.s, aux adhĂ©rent.e.s et militant.s, ou aux simples citoyen.ne.s. Abdennour Bidar pose dès l’avant-propos de son essai deux questions essentielles : « Quelles valeurs partager entre nous tous, sans frontières de culture ni de convictions ?  Et comment les transmettre Ă  nos enfants ? Â»

            Philosophe et Inspecteur GĂ©nĂ©ral de l’éducation, l’auteur est Ă©galement un très bon connaisseur des Ă©volutions actuelles de l’Islam. Il a Ă©tĂ© un des initiateurs de la Charte de la laĂŻcitĂ© mise en place en 2013 et rĂ©flĂ©chit ici Ă  ce que doivent ĂŞtre les liens qui unissent l’ensemble des habitants de notre pays. Ce qui rassemble, ce qui unit, ce qui fait que nous avons en partage un bien commun humaniste, plus fort que les divisions

Les valeurs dans le cadre de l'Enseignement moral et civique

                Pour cela, en pĂ©dagogue et en philosophe, mais aussi en penseur engagĂ© dans la CitĂ©, il aborde dans son livre trente valeurs essentielles prises dans les quatre dimensions de l’Enseignement moral et civique, l’EMC, mis en place de la primaire au lycĂ©e depuis 2015. Dans une première partie, ce sont les thèmes associĂ©s Ă  la culture de la sensibilitĂ© et Ă  la culture du jugement. On lira, par exemple, avec un grand profit les pages concernant la fraternitĂ© : partage d’une identitĂ© commune, proximitĂ© immĂ©diate entre toutes les personnes humaines, la fraternitĂ© permet d’aller Ă  l’encontre de l’assignation Ă  des identitĂ©s conçues comme intangibles et trop souvent conflictuelles. Il ne s’agit pas de simplement coexister en gardant ses valeurs propres, mais d’aller plus loin : affirmer haut et fort notre appartenance commune au genre humain. Le livre se dĂ©cline ensuite en chapitres autour d’aspects comme le rĂ´le de l’amitiĂ©, la prise en compte de la souffrance de l’autre, la pratique de l’esprit critique ou la nĂ©cessitĂ© d’exprimer sa gratitude. L’auteur mobilise un corpus très large de rĂ©fĂ©rences, prises dans les diffĂ©rents hĂ©ritages Ă©thiques, philosophiques ou spirituels que l’on peut trouver partout dans le monde, rappelant ainsi les composantes d’un « vĂ©ritable patrimoine commun de notre humanitĂ©. Â» De nombreuses citations pourront nourrir une rĂ©flexion en EMC, d’autant qu’on peut y trouver l’évocation d’auteurs mĂ©connus, en particulier ceux issus de la pensĂ©e de l’Islam. Car Abdennour Bidar prend de front la question de l’antagonisme Islam/Occident pour dĂ©montrer avec brio que les multiples cultures de la planète contribuent Ă  la constitution d’un humanisme universel, et non Ă  des divisions comme l’actualitĂ© nous le montre trop souvent.

Tisser les liens

          La seconde partie se penche sur la  culture de la règle et du droit, et  sur la culture de l’engagement. L’auteur aborde des thèmes divers, comme les raisons d’obĂ©ir aux règles, comment ĂŞtre citoyen,  ou bien encore pourquoi il faut agir de façon droite, tout en mentionnant les dĂ©bats actuels comme la bioĂ©thique, ou le dĂ©veloppement durable. Il met en Ĺ“uvre une vĂ©ritable pĂ©dagogie de la fraternitĂ©, et on pourra trouver tout un ensemble de dispositifs Ă©ducatifs Ă  reproduire dans l’enseignement de l’EMC, aussi bien au primaire que dans les collèges et lycĂ©es. C’est en outre une excellente base pour le parcours citoyen, qui permet d’apprendre les valeurs de la RĂ©publique de l’école au lycĂ©e.

         Il peut sembler difficile aujourd’hui de se rassembler autour de ce bien commun moral et politique,  mais comme le rappelle l’auteur, il faut pour cela  prendre des risques. Ce livre est un très bon guide pour nous aider, nous espĂ©rons vous avoir convaincu. Dans la dernière valeur abordĂ©e, « Grandir en humanitĂ© Â», on peut relever ce passage, dĂ©finition parfaite de ce que doit ĂŞtre l’enseignement, mais aussi l’engagement : « ĂŞtre source de son savoir, ĂŞtre source de son activitĂ©, ĂŞtre source de sa construction, et tout cela en compagnie des autres, en coopĂ©ration avec eux selon une dynamique d’entraide. Qu’est-ce que s’humaniser, sinon cheminer vers soi avec les autres ? Â»

Pour aller plus loin

On trouvera sur les blogs « Ă©ducation Â» du SE-Unsa et de l’Unsa Ă©ducation de nombreux exemples de transmission des valeurs dans l’enseignement.

Abdennour Bidar a récemment participé à une rencontre à la Fondation Jean-Jaurès à propos de son livre, dont on peut voir la vidéo ici

 

 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir