SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de POITIERS - 52 RUE JEAN JAURES - BP 90276 - 86007 POITIERS
Tél. 05 49 52 88 99 - Fax. 05 49 52 23 60 - Por. 06 23 94 36 82 - ac-poitiers@se-unsa.org

 
CAPA Hors Classe EPS Mardi 6 juillet 2020
Article publié le mardi 7 juillet 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Compte rendu de la CAPA

A Ă©galitĂ© de barème, le placement dans la liste dĂ©pend :

1.       De l’anciennetĂ© dans le corps,

2.       De l’échelon (du plus gros au plus petit),

3.       De l’anciennetĂ© dans l’échelon,

4.       De l’âge (au bĂ©nĂ©fice du plus âgĂ©).

La promotion prend date Ă  compter du 1er Septembre 2020.

Concernant le reclassement des collègues ayant obtenus la hors-classe, 2 règles sont appliquĂ©es :

·       Le fonctionnaire est placĂ© dans la hors-classe Ă  l’indice immĂ©diatement supĂ©rieur Ă  celui qu’il dĂ©tenait dans la classe normale. voir les indices

Par exemple : Pour un professeur d'EPS Ă  l'Ă©chelon 11 depuis le 1 octobre 2019. L'indice de l'Ă©chelon 11 est de 673.

Le collègue sera reclassé à l'indice 715 donc à l'échelon 4.

·       L’anciennetĂ© dans l’échelon est conservĂ©e.

Par exemple : Pour un professeur d'EPS Ă  l'Ă©chelon 11 depuis le 1 octobre 2019. Le collègue sera reclassĂ© Ă  l'Ă©chelon 4 de la Hors classe au 1er septembre 2020 avec une anciennetĂ© dans l'Ă©chelon de 1 an et 1 mois.

Qui est promouvable au titre de la campagne 2020 ? Comment est constituĂ© le barème ? Combien de promus  et combien de promouvales ?

 Lire notre article

 

DĂ©claration des Ă©lus 

du SE-Unsa 

Mardi 7 Juillet 2020

 

 

Aujourd’hui, nous débutons cette CAPA avec un peu de peine car cette déclaration est la dernière. Cette réunion marque la fin de la collaboration entre les syndicats et les services administratifs. En effet, les responsables syndicaux n’auront plus le droit de siéger aux différentes instances. Nous regrettons fortement cette décision de limiter l’intervention des élus syndicaux en CAPA et FPMA car ils étaient la garantie d’une équité entre tous les collègues mais aussi permettaient un travail approfondi en tant qu’experts de terrain.

Concernant la nouvelle campagne d’avancement à la hors-classe 2020, elle s’ouvre après une crise sanitaire sans précédent. A cette occasion, les personnels ont montré toute leur motivation et ont répondu largement présents. Ils ont su s’adapter face à la situation exceptionnelle, aux directives changeantes et aux nouveaux outils qu’ils ont dû maitriser. Ils ont fait preuve d’inventivité afin de proposer des activités adaptées à leurs élèves. C’est pourtant dans l’inquiétude que les vacances estivales débutent et nous restons très pessimistes quant aux conditions de rentrée en septembre 2020.

Cette annĂ©e encore, les collègues attendent avec impatience les rĂ©sultats de cette campagne d’avancement en espĂ©rant faire partie des heureux Ă©lus : cette attente est souvent longue car l’anciennetĂ© de corps moyenne des promus est de 23 ans !

Cette nouvelle campagne va permettre la promotion de 31 collègues sur 182 promouvables soit, comme l’an passé, une proportion de 17%. Cette promotion concerne 20 hommes et 11 femmes. Même si le SE UNSA reste attaché aux valeurs de parité, ce ratio est à l’image de la cohorte des collègues promouvables soit 66% d’hommes et 33% de femmes.

Plus prĂ©cisĂ©ment, le plus jeune promu dispose de 20 ans d’anciennetĂ© dans le mĂ©tier d’enseignant d’EPS contre 27 ans pour le plus ancien promu. Cette diffĂ©rence est de 7 ans et met en Ă©vidence les profondes inĂ©galitĂ©s du système d’avancement prĂ©cĂ©dent.

Au regard des diffĂ©rents parcours professionnels, il s’avère plus avantageux de choisir une carrière Ă  l’universitĂ© ou Ă  l’Union National du Sport Scolaire pour accĂ©lĂ©rer sa promotion. Paradoxalement, certaines spĂ©cificitĂ©s d’affectation ne sont pas valorisĂ©es : aucun avis excellent pour les collègues TZR.

Nous constatons encore l’injustice créée par le caractère figé des avis portés (à chaque avis correspond un nombre de points définis permettant d’accélérer ou de ralentir la promotion d’un collègue). Le SE UNSA demande une évolution possible de ces avis au cours de la carrière professionnelle des enseignants. Elle permettrait une réelle reconnaissance du travail effectué et une remise à niveau des jeunes enseignants souvent sanctionnés par un avis satisfaisant lors de la création du PPCR.

Dans ce contexte particulièrement difficile oĂą les enseignants ont montrĂ© toute leur capacitĂ© Ă  s’adapter et se sont pleinement investis, le SE UNSA dĂ©plore le manque de respect de la hiĂ©rarchie en proposant des open badges. Nous voilĂ  revenu au temps des bons points ! La communication et la mise en avant de ces open badges (sans parcours de formation) Ă  ce moment de l’annĂ©e ne pouvait qu’être mal associĂ© par la profession dĂ©jĂ  Ă©chaudĂ©e. 

De plus, alors que la profession a tant besoin de soutien, le ministère n’hésite pas à la dénigrer en mettant en place des dispositifs 2S2C fragilisant, un peu plus, le corps enseignant et plus particulièrement les professeurs d’EPS. Ne nous étonnons plus du manque de motivation des jeunes à intégrer l’enseignement, les professeurs ne sont pas seulement mal payés, ils sont aussi mal reconnus.

Nous remercions les personnels administratifs pour l’ensemble du travail fourni et nous vous remercions de votre attention.

                                                   Les Ă©lu(e)s en CAPA EPS pour le SE-Unsa

Pour toute question, ou si vous n'avez reçu d'information vous concernant et souhaitez en obtenir, n'hĂ©sitez pas Ă  nous contacter : 

 

 

 

Isabelle Soullard Jordan Bulteau 

 

Magali JOUSSEAUME-MONTEL et Sophie SARTI, Patrick SIRET

 

Élus EPS

 

06 17 14 32 51

magali-edi.jousseaume-montel@ac-poitiers.fr

pastedGraphic_2.png

 
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir