SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de LYON - 26 RUE VERLET HANUS - 69003 LYON
Tél. 04 72 13 08 20 - Fax. 04 72 12 05 28 - ac-lyon@se-unsa.org

 
Lettre aux AED du 7 janvier
Article publié le mardi 12 janvier 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Bonjour Ă  vous !

BONNE           ANNÉE         2021

JE NOUS SOUHAITE DANS CETTE NOUVELLE ANNÉE

DE NOUS RETROUVER ENSEMBLE

POUR NOUS ÉCOUTER

ÊTRE D’ACCORD ET PAS D’ACCORD

POUR S’EN ENRICHIR

S'INTÉRESSER LES UNS AUX AUTRES

ET

 CO CRÉER ENSEMBLE !

 

Après le succès du stage du MARDI 5 JANVIER 2021 au SE UNSA LYON3

sur VAPP/VAE/Contrats pré pro et le métier d’AED

 

Nous avons dĂ©cidĂ© de vous proposer Ă  nouveau un stage !

 

Vous consacrez Ă  vous ?

Vous en avez envie ?

Vous allez le faire

MARDI 9 MARS 2021

DĂ©couverte de soi et Projet

(convocation sur inscription)

Ensemble pour…Vous donnez du temps !

ĂŠtre en route!

                                            

Un syndicat/ un CE / avec vous  : Le SE-UNSA

 

 et maintenant ...  nos INFOS PRATIQUES sur :

. Vies scolaires : les oubliĂ©s

. Chèque vacances et prestations  CESU

. CPF

. Nouveaux enseignements

. L’école en mouvement

 

Vous voulez que cette lettre continue, que les formations existent et vous intéressent ?

Parler du SE-UNSA et  adhĂ©rer pour nous permettre de continuer avec vous et pour vous !

 

 

Vies scolaires : les oubliĂ©es de la crise sanitaire

Les CPE et les AED sont des oubliĂ©s mais reprĂ©sentent la force invisible. Sans eux, rien ne tourne dans les Ă©tablissements scolaires. Personne ne les voit, ils se sentent ignorĂ©s et inlassablement ils sont Ă  leur poste, tous les jours. Et pourtant le ministre continue de les mĂ©priser. Cela devient insupportable !

 Une profession en danger d’épuisement au travail

 Les CPE et les AED sont Ă©puisĂ©s par la crise sanitaire : dĂ©couvrir tardivement les protocoles et les mettre en place dans l’urgence absolue, distribuer du gel, surveiller les rĂ©crĂ©ations dĂ©calĂ©es, surveiller la demi-pension (pendant 2 Ă  3 heures parfois), organiser le service d’internat, gĂ©rer les flux et les circulations, limiter le brassage, faire respecter le port du masque, surveiller des groupes d’élèves quand un professeur fait cours en visio, s’occuper des Ă©lèves malades et des cas contacts, contacter les familles en cas de suspicion de contamination… et le travail ordinaire doit continuer Ă  se faire.

 La crise sanitaire a mis les vies scolaires Ă  mal. Certaines sont Ă  bout de souffle. Elles n’étaient dĂ©jĂ  pas au mieux de leur forme avant mars dernier.

Des revendications qui ne datent pas d’hier

Le SE-Unsa revendique depuis des années une amélioration des conditions de travail

Pour les AED :

  • des postes supplĂ©mentaires, mĂŞme hors crise sanitaire ;
  • une revalorisation salariale ;
  • un accès Ă  la prime Rep/Rep+ ;
  • une augmentation des heures de crĂ©dit formation Ă  400h par an au lieu de 200h ;
  • la CDIsation possible après 6 ans pour ceux qui le souhaitent.

 Une crise sanitaire qui a exacerbĂ© de mauvaises conditions de travail

 La crise sanitaire a exacerbĂ© les mauvaises conditions de travail des CPE et des AED. Comme d’autres personnels, ils ont Ă©tĂ© et sont encore en première ligne dans les Ă©tablissements scolaires. Ils sont Ă©puisĂ©s par la surcharge de travail, l’agitation des Ă©lèves, le mal-ĂŞtre des autres collègues. Ils souhaitent une reconnaissance de leur surinvestissement. La mĂ©connaissance du ministre de leurs missions n’est plus tolĂ©rable et elle gĂ©nère un sentiment lĂ©gitime de colère.

 

Le SE-Unsa demande une reconnaissance de l’investissement des collègues pendant cette pĂ©riode. Certes des recrutements exceptionnels sont actĂ©s mais les 8 000 AED dĂ©ployĂ©s sont une goutte d’eau temporaire et rĂ©partis de façon très obscure.

 

Le SE-Unsa demande :

  • la prĂ©sence d’au moins un CPE dans chaque Ă©tablissement et que les AED supplĂ©mentaires soient recrutĂ©s jusqu’au 31 aoĂ»t 2021 ;
  • le versement d’une prime de reconnaissance du surinvestissement des CPE et AED pendant la crise sanitaire (voir courrier au ministre en PJ).

 

 

Chèques vacances, vous y avez droit ! Pourquoi pas vous ?: www.fonctionpublique-chequesvacances.fr

Vous avez un enfant de moins de 6 ans ? Pensez au la prestation CESU:

https://mail.google.com/mail/u/1?ui=2&ik=8581976a06&attid=0.1&permmsgid=msg-f:1687496344967291850&th=176b30fc298ba3ca&view=att&disp=safe

 

 

Vous pensez vous projeter mais le financement vous interroge ?

Le Compte personnel de formation :CPF :

Si vous avez dĂ©jĂ  travaillĂ© dans le privĂ© ces dernières annĂ©es : Pensez Ă  transformer vos heures DIF avant le 30 juin 2021 . 1h=15 euros  Le SE UNSA peut vous accompagner, c’est ça aussi adhĂ©rer

 

Vous ĂŞtes intĂ©ressĂ© par les mĂ©tiers dans le sport ? NouveautĂ© Ă  surveiller !

L'ESSENTIEL : 

Le ministre a décidé de créer un nouvel enseignement de spécialité en lycée général "Education physique, pratiques et cultures sportives" (EPPCS) à la rentrée 2021. Il devrait concerner de 1 à 3 lycées par académie à la rentrée 2021. Les ouvertures seront à suivre dans les CTA. Cela concernen nos élèves, mais l'information est toujours bonne à prendre.

Un article est disponible sur le site externe : https://enseignants.se-unsa.org/Nouvel-enseignement-de-specialite-Education-physique-pratiques-et-culture

Le programme de cet enseignement s’appuiera sur la complémentarité des apports pratiques et des contenus théoriques, issus de différents champs disciplinaires (EPS, sciences, humanités), sur la pratique et la culture sportive. La part des contenus théoriques par rapport à la pratique n’est pas encore définitivement arrêtée. Les contenus théoriques devraient représenter environ un tiers à un quart du volume horaire. Les débouchés ne seront pas uniquement les STAPS mais un ensemble d’études et de métiers du secteur du sport (management, économie du sport) et de la santé.

Le SE-Unsa est favorable à cette création qu’il a défendue dès 2018. Néanmoins, l’élargissement de l’offre d’enseignements de spécialités n’est pas sans risques pour les lycées et le ministère prévoit une mise en œuvre restreinte à quelques lycées dans chaque académie. Les lycées sollicités seront en priorité ceux qui proposent un enseignement optionnel d’EPS (renforcé ou pas) car ils disposent du vivier d’enseignants nécessaire.

 

VOUS IMAGINEZ UN MONDE EN CHANGEMENT ? CA SE PASSE ICI ET MAINTENANT ?

Julien Perron et Thomas D’Ansebourg se mobilisent : https://youtu.be/k-iUK8Py4LO

Julien Perron et son film « c’est quoi le bonheur  pour vous Â» visible gratuitement dĂ©sormais : www.citationbonheur.fr

Pensons l'Ă©ducation diffĂ©remment ensemble ? et parlons en lors de notre prochaine rencontre le 9 mars , regardez :

« l’école de la vie , une gĂ©nĂ©ration pour tout changer Â» educationalternative.fr

Et pourquoi pas s’informer sur l’association : dĂ©clic cnv et Ă©ducation

 

AdhĂ©rer C’est  nous retrouver aussi sur votre espace adhĂ©rent :

  • - la nouvelle offre CE du SE-Unsa,
  • - les fiches pratiques du SE-Unsa,
  • - le calculateur GIPA (Onglet Outils),
  • - les guides mĂ©tiers,
  • - les mĂ©mos ciblĂ©s.

Les attestations fiscales pour les sommes versées en 2020 seront bientôt disponibles.
Retrouvez-la dans l'onglet « Mon compte » -> Editer son attestation fiscale.

 

 

TRES BONNE RENTREE A TOUS

AU PLAISIR DE VOUS RETROUVER SEMAINE PROCHAINE !

ET POUR LE STAGE DU MARDI 9 MARS 2021

DANS NOS LOCAUX 26 RUE VERLET HANUS

 

Catherine Millioz

PS: merci Ă  tous ceux qui nous ont rejoint le 5 janvier 2021

Pensées pour ceux qui n'ont pas pu, rdv le 9 mars

 


 

 
 
 
 
ALC