Retour à l'article normal

SE-UNSA DIJON


 Par SE-UNSA DIJON
 Le  lundi 21 septembre 2015

Le SE-Unsa interpelle le recteur en ce début d’année !

 

Le SE-Unsa et l'Unsa Education ont été reçus en audience jeudi 17 septembre par le recteur et son cabinet afin d'aborder diverses questions.

  • La fusion d'académies : elle n'est plus d'actualité. Il continuera à y avoir deux académies et deux rectorats.
  • Formation "réforme du collège" : le rectorat nous a garanti que tous les membres des conseils pédagogiques seraient formés avant la fin du premer trimestre. Les autres collègues seront formés par la suite. Le SE-Unsa restera vigilant afin que tous les collègues puissent bénéficier de la formation indispensable à la réforme du collège.
  • Carte académique des langues vivantes : la commission des langues étrangères sera réunie avant la fin du 1er trimestre pour préparer 2016 et la réforme du collège. Le recteur s'est dit très attaché à la diversification des langues dans l'académie et au maintien des bilangues dès lors que la possibilité existera. Le SE-Unsa participera à cette commission pour y défendre les collègues de langues vivantes.
  • SEGPA : les SEGPA sont maintenues dès la 6ème mais dans un cadre plus souple. Si un élève doit sortir de SEGPA, il faut que cela soit rendu possible; tout comme la possibilité d'y entrer facilement.
  • Dates des CAPA et GT 2nd degré : Le SE-Unsa a demandé à ce que la CAPA avancement d'échelon se tienne au mois de décembre comme cela se fait dans toutes les autres académies. Nous avons également demandé à ce que le GT TZR du mois de juillet se tienne plus tôt afin de laisser le temps aux collègues de contacter leurs établissements.
  • Bloquage des demandes de détachement : Certaines demandes de détachement ne remontent pas jusqu'au ministère chaque année. Le SE-Unsa a demandé à avoir accès à la liste de toutes les demandes de détachement afin de vérifier qu'aucun dossier ne reste bloqué au rectorat.
  • Mobilité géographique dans le 1er degré : le rectorat a augmenté les quotas pour les INEAT-EXEAT de l'Yonne notamment. Malheureusement, le déficit en enseignants, que ce soit de l'Yonne ou de la Nièvre, rend très difficile la mobilité géographique pour les collègues. C'est une situation que le SE-Unsa n'aura de cesse de dénoncer.
  • Stagiaires : Le rectorat a, tout comme nous, tiré un bilan négatif de l'année de formation écoulée. Il semble vouloir redresser la barre cette année. Le SE-Unsa restera très vigilant au déroulement de cette année pour les stagiaires.
  • CAFIPEMF et CAFFA : les épreuves seront bien organisées par le rectorat et une formation est mise en place en lien avec l'ESPE.