SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de DIJON - 6 BIS RUE PIERRE CURIE - 21000 DIJON
Tél. 03 80 55 50 36 - ac-dijon@se-unsa.org

 
IndemnitĂ©s en Ă©ducation prioritaire : le gouvernement contraint de cĂ©der devant l’opiniâtretĂ© du SE-Unsa !
Article publié le lundi 10 octobre 2022.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Suite au recours du SE-Unsa et de l’Unsa Éducation déposé devant le Conseil d’État en 2021, un projet de textes étendant les bénéficiaires des primes en éducation prioritaire devrait être examiné le 26 octobre prochain.
 
Lundi 3 octobre 2022, le ministre a indiqué que les personnels jusqu’ici exclus comme les AED, AESH, PsyEN ou conseillers pédagogiques devraient eux aussi avoir accès au régime de primes versées pour l’éducation prioritaire.
 
Pour l’heure, les montants qui seront accordés ne sont pas précisés. Le SE-Unsa agira pour que les personnels soumis aux mêmes contraintes bénéficient du même niveau indemnitaire que leurs collègues
 
Depuis le départ, le SE-Unsa et l’Unsa Éducation ont dénoncé l’injustice qui exclut des personnels alors qu’ils exercent en éducation prioritaire.
Le ministère ayant rejeté leur demandes officielle, le SE-Unsa et l’Unsa Éducation ont déposé un recours devant le Conseil d’État. Le gouvernement, ayant compris qu’il n’aurait pas gain de cause, a demandé au Conseil d’État de lui laisser du temps pour qu’il puisse traiter le problème dans le cadre du budget 2023.
 
Le SE-Unsa est dans l’attente des projets de textes qui devront traduire les annonces. Le SE-unsa et l’Unsa Éducation continueront à agir pour garantir l’égal traitement des personnels

 

 
 
 
 
 
ALC