SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de DIJON - 6 BIS RUE PIERRE CURIE - 21000 DIJON
Tél. 03 80 55 50 36 - Por. 06 28 59 04 66 - ac-dijon@se-unsa.org

 
Contrat Local d’Accompagnement : le dispositif s’installe pas Ă  pas
Article publié le dimanche 7 mars 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Aix-Marseille, Lille, Nantes, trois académies choisies pour passer des contrats locaux d’accompagnement avec des écoles et établissements, retenus pour leur proximité avec les critères de l’éducation prioritaire, sans en être. D’abord les critères de repérage, puis l’annonce de moyens supplémentaires, et l’installation de comités de suivis : le dispositif fait son entrée pas à pas. Ce qui laisse les équipes de la communauté éducative dans l’expectative…

Pas de réforme immédiate de l’éducation prioritaire

L’annonce en novembre 2020 de cette expérimentation a fait reculer une réforme de la carte de l’éducation prioritaire. Les 3 académies choisies ont donc l’année scolaire 2021-22 pour tenter de résorber les réelles difficultés de certains lieux d’éducation, en tentant une nouvelle méthode. Pas de logique de réseau, mais une contractualisation école par école, EPLE par EPLE. Les actuels REP et REP+ perdureront en l’état parallèlement aux écoles et EPLE en CLA (Contrat Local d’Accompagnement). Il est bien trop tôt pour savoir si ce nouveau dispositif est appelé à remplacer la politique de réseau installée depuis les années 1980. De nombreuses limites à cette politique ont été pointés dans des rapports de la cour des comptes au dernier en date, le rapport Azema-Mathiot. Effets de seuil, rigidité du dispositif, disparités entre les territoires urbains et ruraux sont bien identifiés, d’où cette tentative d’organisation différente pour « aider plus ceux qui ont moins ».

Chantier en cours

Qu’est-ce qu’un contrat local d’accompagnement ? Pour l’heure, difficile de répondre à cette question ! Pour l’académie d’Aix-Marseille, cela passe par une logique de travail en projet, et certaines équipes ont été pressées d’en présenter dans une phase de pré-sélection très brève. Pour l’académie de Lille, il n’est pas encore demandé de produire des projets, mais il y aura des « attendus »…..
C’est nouveau, c’est encore flou. Les acadĂ©mies ont Ă©tĂ© invitĂ©es Ă  faire preuve de crĂ©ativitĂ©, avec une bonne dose d’autonomie. Il n’en demeure pas moins que des moyens ont Ă©tĂ© annoncĂ©s et qu’il faudra bien dĂ©cider des contre-parties Ă  leur allocation. Des moyens estimĂ©s Ă  3, 2 millions d’euros, avec une rĂ©partition diversifiĂ©e :  postes pour le 1er degrĂ© (25etp), IMP (IndemnitĂ©s pour Missions Particulières), Heures SupplĂ©mentaires pour le second degrĂ© (mais toujours pas d’heures postes !!), crĂ©dits pĂ©dagogiques, fonds sociaux, …..
L’objectif affirmĂ© Ă©tant l’amĂ©lioration de la rĂ©ussite des Ă©lèves des Ă©coles et Ă©tablissements retenus : le spectre des leviers d’amĂ©lioration est large. Agir sur le renforcement des compĂ©tences en maĂ®trise de la langue, ouvrir les horizons culturels, lutter contre l’auto-censure pour une orientation choisie, renforcer les compĂ©tences psycho-sociales, …. L’UNSA Éducation ne manque pas d’idĂ©es pour participer Ă  la crĂ©ativitĂ© demandĂ©e aux acadĂ©mies. Mais, rien ne sera possible sans l’adhĂ©sion des Ă©quipes, qui  ont le plus souvent Ă©tĂ© dĂ©signĂ©es plutĂ´t que choisies sur la base du  volontariat. Il est donc nĂ©cessaire dans les mois qui nous sĂ©parent de la prochaine rentrĂ©e scolaire d’associer ces Ă©quipes d’école, d’EPLE Ă  la contractualisation. Car pour viser un changement des dĂ©marches Ă©ducatives, il faut du temps pour analyser les pratiques professionnelles, en identifier les points forts et points faibles, dĂ©finir des axes d’actions nouvelles.

Ce nouveau contrat porte en son nom : Accompagnement. Il va falloir en faire la preuve et en définir les modalités.
En organisation syndicale responsable et engagée, L’UNSA Éducation accompagne les collègues concernés par ce nouveau dispositif et fait en sorte qu’ils soient considérés comme forces de propositions, dans une logique de développement professionnel. Du temps et des espaces de discussions sont essentiels pour donner toutes ses chances à une expérimentation décidée au sommet de la pyramide Éducation Nationale.

 
 
 
 
ALC