SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AMIENS - 4 RUE PAUL SAUTAI - 80000 AMIENS
Tél. 03 22 92 33 63 - Fax. 03 22 92 50 51 - Por. 06 75 23 65 17 - ac-amiens@se-unsa.org

 
Gratification des Ă©lèves en LP : ça se prĂ©cise ; L’assiduitĂ© en cours n’est plus prise en compte
Article publié le vendredi 25 août 2023.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Les stages en entreprises, donneront dĂ©sormais lieu Ă  une "gratification". Cette mesure d’un montant de 450 millions concernera dès la rentrĂ©e 2023 les 620 000 lycĂ©ens professionnels, qu’ils soient en formation initiale, en mention complĂ©mentaire, en FCIL ou en parcours ambition emploi, effectuant leurs PFMP dans une entreprise une administration ou leur lycĂ©e d’enseignement.
 
 
De gros doute sur la mise en Ĺ“uvre
 
L’Unsa Éducation a Ă©mis de fortes rĂ©serves sur les modalitĂ©s de cette gratification annoncĂ©es lors du Conseil supĂ©rieur de l’enseignement du 16 juin, et notamment concernant la date du 1er versement prĂ©vue pour la fin janvier 2024. Car avant que l’agence de service et de paiement (ASP) ne fasse le virement, il faudra que, dès la rentrĂ©e, l’ordonnateur dĂ©signĂ© - le chef d’établissement - fasse parvenir au plus vite les donnĂ©es bancaires du lycĂ©en ou de son reprĂ©sentant lĂ©gal.
En outre le logiciel de gestion APLyPro est encore en phase de dĂ©veloppement et ne devrait ĂŞtre testĂ© qu’en novembre.
 
 
Ce qui est prévu par le décret d’application
 
Deux mois après leur prĂ©sentation au Conseil supĂ©rieur de l’enseignement, le dĂ©cret d’application et son arrĂŞtĂ© sont enfin parus le 11 aoĂ»t...

 

Le premier versement devrait se faire fin janvier 2024 au terme de la rĂ©alisation des stages du premier trimestre 2023. Très concrètement, les Ă©lèves de 1re annĂ©e CAP ou de seconde bac percevront 10 €/jour, ceux de seconde annĂ©e de CAP ou de 1re : 15 €/jour, et enfin 20 €/jour pour les Ă©lèves de terminale.
 
Cette gratification sera prise en charge par le budget du ministère de l’Éducation nationale. L’entreprise d’accueil n’aura donc pas Ă  participer Ă  cette compensation financière. Un Ă©lève pourra recevoir jusqu’à 2 100 € de gratification sur un cycle de trois annĂ©es de formation en bac professionnel. Toutes les absences de chaque Ă©lève, lors des PFMP devront ĂŞtre remontĂ©es par l’entreprise par le biais de l’annexe 3 de la convention de stage revisitĂ©e. L’établissement les remontant Ă  son tour au prestataire de paiement. 
 
 
Un communiqué de presse contredit
 
Lors de l’annonce par le prĂ©sident de la crĂ©ation de cette gratification, il avait Ă©tĂ© prĂ©cisĂ© que l’assiduitĂ© de l’élève, Ă  l’école comme en entreprise, serait prise en compte au moment du versement de la gratification. Ceci n’est plus d’actualitĂ© car cette allocation est attribuĂ©e afin de reconnaĂ®tre l’engagement des lycĂ©ens dans la rĂ©alisation de leur formation et de valoriser leur pĂ©riode de formation en milieu professionnel sans lien avec son assiduitĂ© scolaire.
 
 
L’avis du SE-Unsa
 
Comme beaucoup de choses dans cette rĂ©forme, la mise en place se fait de façon chaotique, dans la prĂ©cipitation et sans avoir mis Ă  plat tous les points nĂ©cessaires Ă  son application. En effet, comment prĂ©parer un calendrier des PFMP sur l’annĂ©e de première et de terminale sans connaĂ®tre l’organisation de l’annĂ©e de terminale ?
MĂŞme si l’idĂ©e peut paraĂ®tre intĂ©ressante, au SE-Unsa nous craignons que des Ă©lèves fassent des choix « Ă©conomiques Â» dans leur orientation. 
 
 
Nos campagnes
 
Santé
 
Changer de métier, évoluer
 
Mouvement
 
Conditions de travail
 
Concours
 
ALC