SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa d'AMIENS - 4 RUE PAUL SAUTAI - 80000 AMIENS
Tél. 03 22 92 33 63 - Fax. 03 22 92 50 51 - Por. 06 75 23 65 17 - ac-amiens@se-unsa.org

 
RĂ©forme de la voie professionnelle : les propositions du SE-Unsa
Article publié le jeudi 20 octobre 2022.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Mardi 18 octobre, à l’appel de l’intersyndicale les personnels de la voie professionnelle se sont massivement mobilisés dans la rue. 3 000 personnes se sont rassemblées à Paris. Le SE-Unsa, sur tous les territoires, a fièrement œuvré pour réussir cette journée.
 
Le bilan
 
Le pourcentage officiel pour la journĂ©e du 18 octobre annonçant 23 % de grĂ©vistes dans les LP/ Sep. Comme vous le savez certainement le calcul de ce pourcentage se fait par rapport Ă  l’effectif total de l’établissement et non sur l’effectif attendu de la journĂ©e et il a Ă©tĂ© arrĂŞtĂ© Ă  10h. Dans la rĂ©alitĂ© bon nombre d’acadĂ©mies ont dĂ©passĂ© les 50 % de grĂ©vistes dans la voie professionnelle.

Au sein de délégations, le SE-Unsa a été reçue par des recteurs/rectrices.

Au fil des Ă©changes, la question de l’annualisation des horaires des enseignants est ressortie : rien de rassurant pour notre statut.

 
Et après ?
 
L’intersyndicale s’est rĂ©unie mercredi 19 octobre pour faire le point et pour envisager la poursuite de l’action et maintenir la pression sur le gouvernement. 

Vendredi 21 octobre, l’UNSA participera à une réunion où Marc Foucault, inspecteur général en charge du comité de suivi, fera un bilan de la transformation de la voie professionnelle. Le SE-Unsa demande le maintien de ce comité.
Pour le SE-Unsa, le comitĂ© est le lieu pour revoir des points de la rĂ©forme de 2018 :
  • suppression la famille des mĂ©tiers en classe de seconde ;
  • suppression du chef d’œuvre sous la forme actuelle ;
  • ajustements et amĂ©liorations de pratiques pour la cointervention afin que les collègues n’aient pas le sentiment d’avoir perdu des heures d’enseignement.
 
La ministre dĂ©lĂ©guĂ©e Carole Grandjean, chargĂ©e de l’enseignement et de la formation professionnelle, profitera de cette journĂ©e pour installer 4 groupes de travail nationaux :
  • GT1 : Comment rĂ©duire le nombre de dĂ©crocheurs ?
  • GT2 : Comment mieux prĂ©parer les poursuites d’études supĂ©rieures requises pour certains mĂ©tiers ?
  • GT3 : Comment amĂ©liorer le taux d’accès Ă  l’emploi après le diplĂ´me ?
  • GT4 : Comment donner des marges de manĹ“uvre aux Ă©tablissements tout en veillant au caractère national des diplĂ´mes .
Lors de la nomination de la ministre, au SE-Unsa, nous n’avions pas été naïfs et nous savions bien que les annonces sur le lycée professionnel du candidat Macron seraient un axe fort de son quinquennat.
 
C’est pour cela que le SE-Unsa exige en prĂ©ambule de la tenue de ces groupes de travail :
  • de revoir les points qui ne fonctionnent pas dans la rĂ©forme de 2018 en prolongeant le comitĂ© de suivi ;
  • d’avoir l’assurance qu’ils permettront un vrai espace de dialogue et de nĂ©gociation pour amĂ©liorer les conditions de travail des enseignants, des Ă©lèves et l’image de nos LP ;
  • que l’on parle d’amĂ©lioration de l’existant et non de nouvelle rĂ©forme.
 
Nos lignes rouges seront :
  • de toucher au statut de PLP et en particulier en introduisant l’annualisation de nos horaires ;
  • une diminution du temps de formation de nos Ă©lèves ;
  • la disparition de disciplines jugĂ©es non fondamentales.
 
Au lendemain de notre mobilisation, Mme Grandjean a tweetĂ© en parlant de la rĂ©forme Nous la portons avec les acteurs, sans qu’elle soit prĂ©alablement rĂ©digĂ©e. Le SE-Unsa est un acteur du monde de l’éducation et nous lui disons Chiche ! Au SE-Unsa, nous avons des propositions Ă  faire tout en dĂ©fendant notre statut et une formation de qualitĂ© pour nos Ă©lèves.
 
Lire les propositions du SE-Unsa pour la voie professionnelle : https://enseignants.se-unsa.org/Reforme-de-la-voie-professionnelle-les-propositions-du-SE-Unsa
 
 
 
 
 
 
ALC