SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de HORS DE FRANCE - 209 BD ST GERMAIN - 75007 PARIS
Tél. 01 44 39 23 17 - Por. 0608905653 - hdf@se-unsa.org

 
Avantage Familial : le retour
Article publié le vendredi 19 mars 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-Unsa a assisté ce matin au 1er groupe de travail traitant de la redéfinition de l’avantage familial. Ce chantier était prévu de longue date mais avait du être reporté en raison de la crise sanitaire. Il s’inscrit dans une réflexion plus large autour de la rémunération des résidents. Nous aborderons aussi le cas de l’ISVL dans nos discussions plus tard.

L’objectif de cette rĂ©union Ă©tait donc de poser les bases d’un questionnement sur l’avantage familial et de rĂ©flĂ©chir Ă  des pistes de travail suite Ă  la proposition de l’Agence. Ă€ ce jour, l’AEFE s’orienterait donc vers une gratuitĂ© de la scolaritĂ© pour les enfants des personnels rĂ©sidents scolarisĂ©s dans les Ă©tablissements du rĂ©seau (Ă©tablissements en gestion directe et conventionnĂ©s). Il est Ă©vident qu’une telle proposition n’a pas manquĂ© de soulever un nombre important de questions. Le SE-Unsa a donc interrogĂ© la DRH sur les points suivants :

  • Quelles prestations viendraient compenser la catĂ©gorie des 0-3 ans et les enfants en poursuite d’études (aujourd’hui l’avantage familial est versĂ©e jusqu’au 21 ans de l’enfant) ?

  • Quelles solutions apportĂ©es pour les Ă©lèves qui ne pourraient ĂŞtre scolarisĂ©s : Ă©lèves Ă  besoins Ă©ducatifs particuliers, absence du niveau de scolarisation (collège, lycĂ©e) ?

  • Quels dispositifs mettre en place en cas de dĂ©conventionnement d’un Ă©tablissement ?

  • Un toilettage du dĂ©cret 2002-22 encadrant la rĂ©munĂ©ration des personnels dĂ©tachĂ©s sera nĂ©cessaire. Nous serons vigilants sur le pĂ©rimètre de ces modifications.

Depuis toujours, le SE-Unsa revendique de réelles prestations sociales et familiales pour les agents. Ces dernières doivent, selon nous, être complètement dissociées du versement de l’avantage familial qui ne sert dans les faits qu’à couvrir les frais de scolarité. Rappelons qu’hormis en Union Européenne ou dans le cas de conventions particulières avec certains pays, les agents hors de France ne bénéficient pas des allocations de la CAF.

Nous n’en sommes qu’au début des discussions autour de cette question. Nous vous tiendrons informés de l’avancée des travaux. Pour le SE-Unsa, il est très clair que toutes ces négociations devront déboucher sur un dispositif équivalent et plus équitable pour l’ensemble de nos collègues.

L’équipe du SE-Unsa Hors de France

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir