SECTION SE-Unsa de la HAUTE SAVOIE - BOURSE DU TRAVAIL - 7 RUE DU MOLE - 74100 ANNEMASSE
Tél. 04 50 39 73 85 - Por. 06 16 90 33 54 - 74@se-unsa.org

 
Vaccination des personnels : l’engagement prĂ©sidentiel doit ĂŞtre tenu
Article publié le lundi 12 avril 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le Président a déclaré le 23 mars que les enseignants feraient partie de campagnes ciblées de vaccination « à partir de mi-fin avril ». Dans la suite de cette annonce, cette priorité a aussitôt été réaffirmée par Jean-Michel Blanquer. Mais depuis quelques jours, les déclarations plus évasives du Président, du ministre de la Santé ou de l’Education nationale semblent renvoyer cette priorité à un horizon plus lointain.

Pour le SE-Unsa, l’engagement présidentiel doit être tenu et ne doit pas se transformer en effet d’annonce. Si tel était le cas, le Président aura suscité une déception à la hauteur des espoirs placés dans sa parole. Le flou actuel des déclarations n’est pas acceptable pour des personnels qui, depuis un an, mettent tout en œuvre pour maintenir l’Ecole à flots dans l’intérêt des élèves, et ce trop souvent seuls, du jour au lendemain, et sans accompagnement.

Pour le SE-Unsa, les personnels qui le souhaitent doivent pouvoir accĂ©der Ă  la vaccination. La volontĂ© de permettre l’accueil des Ă©lèves dans une situation Ă©pidĂ©mique dĂ©gradĂ©e ne peut pas relever de la seule incantation. Elle nĂ©cessite des moyens. La vaccination en fait partie. Elle est nĂ©cessaire pour protĂ©ger les personnels et permettre Ă  l’École de tenir et faire face Ă  une longue pĂ©riode de plus de 10 semaines de classe avant la fin de l’annĂ©e scolaire. 

Le SE-Unsa demande une concrétisation de l’engagement présidentiel. Cela nécessite un calendrier précis, une opérationnalisation de la procédure et une stratégie globale nationale, loin des initiatives locales de vaccination qui, si elles sont à remarquer, ne sauraient se substituer à une campagne nationale de vaccination.

 
 
 
 
ALC
Prendre un rendez-vous
RDV