SECTION SE-Unsa de la HAUTE SAVOIE - BOURSE DU TRAVAIL - 7 RUE DU MOLE - 74100 ANNEMASSE
Tél. 04 50 39 73 85 - Por. 06 16 90 33 54 - 74@se-unsa.org

 
CDEN 7/2/2020
Article publié le mercredi 1er janvier 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

DÉCLARATION LIMINAIRE DE L’UNSA ÉDUCATION au CDEN de la Haute-Savoie du 7 février 2020
Madame la directrice académique,
M. le préfet,
M. le président du département,
Mesdames et messieurs les membres du CDEN,
Rarement l’actualité n’a été aussi chargée, que de sombres nuages qui obscurcissent le ciel des enseignants.
Aussi, nous nous permettrons d’évoquer les principales problématiques générales qui inquiètent et/ou mobilisent nos collègues dans notre département.
Commençons d’abord par la réforme des retraites. C’est une réforme à marche forcée menée par un gouvernement inflexible et insensible à l’ampleur de la mobilisation. De cette réforme, l’Unsa Education n’était pas demandeuse mais en syndicat responsable, elle prend toute sa place à la table des négociations pour ne pas laisser le gouvernement seul décideur. Mobilisés, nous le sommes et le resterons dans la rue comme à Matignon. S’opposer et proposer : pas d’incohérences !
Poursuivons par la thématique de la carte scolaire : cette dernière continue de démontrer que le gouvernement ne sait pas répondre aux demandes légitimes des enseignants en moyens humains supplémentaires face à l’augmentation démographique que connaissent les établissements. La logique demeure purement comptable : la réforme du lycée a pour but de libérer des postes et donc, de fait, de supprimer des postes réels, compensés par une charge de travail toujours plus lourde des enseignants en poste. Quels privilégiés ces enseignants !
Il est grand temps que notre ministre entende notre colère grandissante !
Pour l’UNSA Education
Catherine Buisson
Isabelle CAUL-FUTY

 
 
 
 
ALC
Prendre un rendez-vous
RDV