SECTION SE-Unsa de la SARTHE - MAISON DES SYNDICATS - 4 RUE D ARCOLE - 72000 LE MANS
Tél. 02 43 87 18 19 - Por. 07 77 73 23 52 - 72@se-unsa.org

 
Protocole du 03 Janvier
Article publié le lundi 3 janvier 2022.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Gestion des cas confirmés / cas contact

Deux catégories sont distinguées engendrant des conduites différentes à tenir.

CatĂ©gorie des Ă©lèves de moins de 12 ans (indĂ©pendamment du statut vaccinal), des Ă©lèves de plus de 12 ans bĂ©nĂ©ficiant d’un schĂ©ma vaccinal complet et des personnels bĂ©nĂ©ficiant d’un schĂ©ma vaccinal complet :

- lorsqu’ils sont cas positif : ils doivent respecter un isolement de 7 jours mais ce dĂ©lai peut ĂŞtre rĂ©duit Ă  5 jours sur prĂ©sentation d’un rĂ©sultat de test antigĂ©nique ou PCR nĂ©gatif

- lorsqu’ils sont cas contact : ils peuvent poursuivre leur venue sur l’école ou l’établissement dès la prĂ©sentation immĂ©diate d’un test nĂ©gatif mais doivent rĂ©aliser un autotest Ă  J+2 et Ă  J+4 (dates calculĂ©es Ă  partir du 1er test)

NB : la rĂ©alisation des autotests Ă  J+2 et J+4 des Ă©lèves et leur rĂ©sultat nĂ©gatif doivent obligatoirement faire l’objet d’une attestation sur l’honneur des reprĂ©sentants lĂ©gaux pour le retour en prĂ©sentiel

CatĂ©gorie des Ă©lèves de plus de 12 ans non vaccinĂ©s ou ne bĂ©nĂ©ficiant pas d’un schĂ©ma vaccinal complet et des personnels non vaccinĂ©s ou ne bĂ©nĂ©ficiant pas d’un schĂ©ma vaccinal complet :

- lorsqu’ils sont cas positif : ils doivent respecter un isolement de 10 jours mais ce dĂ©lai peut ĂŞtre rĂ©duit Ă  7 jours avec un rĂ©sultat de test antigĂ©nique ou PCR nĂ©gatif

- lorsqu’ils sont cas contact : ils doivent respecter un isolement de 7 jours et rĂ©aliser un test antigĂ©nique ou PCR nĂ©gatif (la rĂ©alisation du test et son rĂ©sultat nĂ©gatif doivent obligatoirement faire l’objet d’une attestation sur l’honneur des reprĂ©sentants lĂ©gaux pour le retour en prĂ©sentiel des Ă©lèves, sans cette dernière le dĂ©lai d’isolement est portĂ© Ă  14 jours)

Quelle que soit la catégorie, si l’élève ou le personnel cas positif a toujours de la fièvre au 5ème jour, le délai d’isolement est prolongé jusqu’à 48h après la disparition de celle-ci.

Fermeture de classe ou d’établissement

La consigne de fermeture en primaire dès 3 cas positifs est supprimée. La justification de cette nouvelle règle repose sur le fait que seuls sont admis en classe les élèves attestant désormais d’un test ou d’un autotest négatif tous les deux jours.

Il est ajouté qu’en fonction de la situation, en présence par exemple d’un très grand nombre de cas, et d’une analyse partagée entre les différents acteurs prenant part à la gestion de la situation (éducation nationale, ARS, préfecture), des mesures de gestion supplémentaires dont, par exemple, la décision de suspension de l’accueil de tous les élèves d’une classe, d’une école ou d’un établissement scolaire ou la mise en place d’une opération de dépistage ciblée, peuvent être décidées.

DĂ©pistage

Modalité d’organisation du dépistage réactif

La survenue d’un cas confirmé parmi les élèves entraîne la mise en œuvre du protocole de dépistage réactif.

Prise en charge des tests et autotests

Lors de la réalisation du premier test en pharmacie, les représentants légaux de l’élève se verront remettre gratuitement 2 autotests à réaliser le deuxième et le quatrième jour à compter du premier test (J+2 et J+4). Si le premier test est réalisé en laboratoire, les représentants légaux de l’élève se verront remettre un bon permettant de se faire délivrer gratuitement les autotests en pharmacie.

De façon identique, ces autotests seront délivrés gratuitement pour les personnels en pharmacie lors de la réalisation du premier test ou sur présentation d’un bon remis par le laboratoire ayant procédé au prélèvement.

L'avis du SE-Unsa

Nous nous attendions à cette mise à jour complémentaire des règles sanitaires à l’Ecole en cette veille de rentrée, d’une part, parce que le cabinet du ministre nous l’avait annoncé lors du point de jeudi et, d’autre part, pour faire suite aux récentes décisions interministérielles.

Cependant, à aucun moment des discussions de jeudi, ni même dans les propos du ministre de la santé ce matin sur les modifications de durée d’isolement ou encore de la gestion des cas positifs/cas contact, la suppression de la fermeture de la classe dès 3 cas positifs n’a été évoquée.

Au-delĂ  de cette levĂ©e d’une consigne qui avait au moins la vertu d’être claire et sĂ©curisante, une nouvelle expression fait son apparition « en prĂ©sence d’un très grand nombre de cas Â» sensĂ©e conditionner dĂ©sormais une Ă©ventuelle prise de dĂ©cisions. Pour nous, cette nouvelle règle est fort inquiĂ©tante, elle tĂ©moigne Ă  la fois d’un allègement des mesures de protection et ajoute Ă  nouveau du flou sur le degrĂ© des dĂ©cisions Ă  prendre.

Par ailleurs, nous dĂ©nonçons Ă©galement :

- l’absence de délai donné pour mettre en place ce nouveau cadre

- la nouvelle charge de travail qui va incomber aux directrices et directeurs quant à la vérification des attestations sur l’honneur

- le maintien de la consigne de cumul enseignement présentiel/distanciel

Deux nouveaux points sanitaires nationaux nous sont d’ores et dĂ©jĂ  annoncĂ©s pour la semaine de la rentrĂ©e :

- demain après-midi en bilatérale

- en fin de semaine en multilatérale

Au niveau local : une audience sanitaire est prévue avec le DASEN demain mardi à 11h30.

Nous y porterons bien sûr nos questions, nos inquiétudes et nos exigences suite à la modification des règles à l’Ecole.

 
 
 
 
 
ALC