SECTION SE-Unsa de la SAONE ET LOIRE - MAISON DES SYNDICATS - 2 RUE DU PARC - 71100 CHALON SUR SAONE
Tél. 03 85 41 32 22 - Por. 07 66 79 25 79 - 71@se-unsa.org

 
CHSCT exceptionnel du 26 mai
Article publié le mercredi 27 mai 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Etaient présents à ce CHSCT, M. Ben IA-Dasen, Mme Jehanno Secrétaire Générale, Mme Donnarel assistante de Prévention, le Dr Naudin médecin de prévention, Mme Maillard asistante sociale des personnels et les représentants des personnels.

Les représentants des personnels ont formulé des avis soumis au vote lors de ce CHSCT.

 

â–ş Avis 1 : Avis concernant la suspicion de cas COVID-19 (7 votes /7)

Le CHSCT constate que la suspicion de cas de Covid dans la communautĂ© Ă©ducative des Ă©coles (Ă©lèves, parents, personnels municipaux ou leurs proches) dĂ©clenche un stress psycho social qui amène Ă  des situations très tendues pour les personnels.

Il fait le constat que le protocole sanitaire est insuffisamment précis pour la gestion au plus près de ces situations et la communication qui doit être faite aux familles et aux personnels.

Le CHSCT demande la mise en place d’un cadrage dĂ©partemental explicite et partagĂ© de ce type de situation prenant en compte la dimension de la communication et le type de site (EPLE, Ă©coles, sites administratifs).

- Réponse du DASEN : S’il y a un doute, il faut se référer au médecin scolaire, qui fera une évaluation de la situation en lien avec l’ARS. Tant qu’il n’y a pas de cas avéré, il n’y a pas d’obligation de communiquer, suspicion ne veut pas dire fermeture d’école. Lorsqu’un cas est suspecté chez un enfant, application stricte du protocole (isolement de l’enfant, appel de la famille, désinfection de la pièce occupée, …et attestation médicale nécessaire pour le retour).

â–ş  Avis 2 : Avis concernant les directeurs et directrices d’école (7 votes /7)

Le CHSCT alerte sur les risques psycho-sociaux auxquels sont confrontés les directeurs et directrices d’écoles. Ils et elles doivent mettre en place le protocole sanitaire tout en tenant compte des pressions extérieures (parents, collectivités, …) et des injonctions parfois contradictoires de certains IEN.

Afin d’aider les directeurs à gérer les priorités d’accueil, le CHSCT demande qu’une liste de critères soit communiquée aux écoles.

De plus, le CHSCT demande que chaque directeur et directrice puisse être déchargé de sa classe durant toute la période de gestion de la reprise et, pour ce faire, qu’il ne soit pas comptabilisé dans les personnels accueillant des élèves.

 - rĂ©ponse du DASEN : la charge de travail des directeurs est très lourde. Sur le principe, pas opposĂ©, mais mise en place difficile dans les petites Ă©coles (2 classes), oĂą il n’y aurait pratiquement plus d’accueil : enjeux sociaux d’accueil pour certains enfants. La pression des familles sur l’école risque d’augmenter Ă  partir du 2 juin, une redĂ©finition des organisations est possible, les directeurs seront Ă  nouveau en première ligne. Absence de visibilitĂ© sur la rentrĂ©e de septembre...

Consignes de bienveillance et de non mise en cause personnelle auprès des IEN.

Rappel des critères prioritaires d’accueil : Ă©lèves de GS/CP/CM2 prioritaires. La liste des professions nĂ©cessaires Ă  la gestion de la crise publiĂ©e par le ministère de la santĂ© est ensuite Ă  prendre en compte.

Si PB avec une famille, se rapprocher de l’IEN.

 

â–ş  Avis 3 : Avis concernant tous les personnels de l’Education nationale (6 votes / 6)

Le CHSCT alerte sur le mal-être de nombreux personnels. Ce mal-être fait suite à la période de travail à distance très intense et aux circonstances anxiogènes dans lesquelles se déroule la réouverture des écoles.

Informer les personnels sur la mise en place d’une cellule d’écoute téléphonique ne suffit pas.

Le CHSCT demande qu’un dispositif psychologique d’écoute soit mis en place dans les écoles et établissements afin de recueillir la parole et l’angoisse des personnels.

- rĂ©ponse du DASEN : Enseigner avec un masque n’est pas le mĂŞme geste professionnel. Ce qui est possible : solliciter le rĂ©seau PAS, contacter l’assistante sociale des personnels ou le mĂ©decin de prĂ©vention. Une plateforme d’écoute pluridisciplinaire Ă  destination des personnels, avec un numĂ©ro unique, est en cours de mise en place.

 

â–ş  Avis 4 : Avis concernant la rĂ©ouverture des collèges et lycĂ©es (7 votes / 7)

Le CHSCT rappelle que des masques et du gel hydro alcoolique doivent être fournis en quantité suffisante à tous les personnels et pour les élèves qui n’en auraient pas.

Le CHSCT demande que le CA soit réuni avant l’ouverture de chaque collège et lycée. Il déplore qu’un établissement puisse rouvrir ses portes aux élèves malgré un votre contre le protocole par la majorité des membres du CA.

Lorsque le protocole ne peut pas être respecté, le CHSCT demande que l’établissement reste fermé.

- rĂ©ponse du DASEN : si un Ă©tablissement ne peut pas respecter le protocole sanitaire, il restera fermĂ©. RĂ©ouverture conditionnĂ©e par la couleur de notre rĂ©gion sur la carte.  2 juin ?

 

 

Point concernant le matériel

Dans les écoles, des masques ont été livrés en deux temps. Une troisième livraison aura lieu pour le mois de juin. Des lingettes et un thermomètre par école vont être mis à disposition. Suite à une question posée avant le CHSCT et après vérification, le gel hydro alcoolique fourni aux enseignants lors de la deuxième livraison de masques est virucide (norme EN14476). Dans le second degré, des masques seront livrés pour les personnels et quelques-uns seront disponibles pour des élèves qui n’en auraient pas.

Dans le primaire, les livraisons se font via les circonscriptions, dans le secondaire ce sera par le biais de 3 établissements support (Lamartine à Macon, Niepce à Chalon, C Haigneré à Blanzy).

 

Signalements au registre SST liĂ©s Ă   la COVID-19

S’agissant d’un CHSCT extraordinaire, il ne traite que des sujets en rapport avec la crise sanitaire. Les autres signalements seront traités lors du CHSCT ordinaire de fin juin.

Par souci de confidentialité, cette partie de la réunion n’est pas publique. Si vous avez effectué un signalement, vous pouvez nous contacter (71@se-unsa.org), un membre de la représentation UNSA du CHSCT 71vous répondra.

 

Informations diverses (DASEN)

 - Poursuite du tĂ©lĂ©travail pour les enseignants qui en font la demande : pour les personnels fragiles et proches de fragiles, oui. Pour les enseignants qui souhaitent rester en travail Ă  distance afin de garder leur enfant, il est possible que cette autorisation soit remise en cause Ă  partir du 2 juin. DSDEN et rectorat sont en attente de rĂ©ponses du ministère, peut-ĂŞtre viendront-elles jeudi après les interventions du premier ministre et du ministre de l’éducation nationale.

-  Le DASEN craint que les enseignants soient Ă  nouveau mis sous tension par le renouvellement de l’organisation Ă  venir en juin. Il assure les enseignants du soutien, de la prĂ©sence et de la comprĂ©hension de l’encadrement, en particulier du soutien inconditionnel des IEN.

 
 
 
 
ALC