SECTION SE-Unsa de la SAONE ET LOIRE - MAISON DES SYNDICATS - 2 RUE DU PARC - 71100 CHALON SUR SAONE
Tél. 03 85 41 32 22 - Por. 07 66 79 25 79 - 71@se-unsa.org

 
Face à des réponses qui ne nous satisfont pas, le SE-UNSA 71 appelle à la mobilisation mercredi 20 novembre pour les AESH
Article publié le vendredi 15 novembre 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

  Version imprimable 

Notre courrier, temps de travail et rémunération des AESH, du 15 octobre 2019 à madame la rectrice aura une réponse qui sera communiquée à l’ensemble des organisations syndicales. On nous parle d’harmonisation mais les choses évoluent peu. Certes toutes nos questions trouvent toutes des explications logiques, et on veut bien croire qu’il y ait une vraie volonté de faire évoluer favorablement la situation de ces personnels.

Nous exigeons, comme déjà demandé lors du groupe de travail sur la circulaire départementale 71, temps de travail des AESH, une clarification du temps de travail/ temps de service des AESH.

Cependant, devant l’inertie de la machine, et le manque d’évolutions palpables, le SE UNSA 71 s’associe à la journée d’action intersyndicale AESH du 20 novembre.

 

Rassemblement mercredi 20 novembre Ă  14h devant le rectorat Ă  Dijon

Une audience à la rectrice a été demandée.

 

Co-voiturage (intersyndical)organisé ici:

https://lite.framacalc.org/aesh71-20nov

Lors du CTA du 7 novembre 2019, l’UNSA éducation a posé de nombreuses questions concernant les AESH. Nous avons obtenu le reclassement de 4 collègues, malheureusement cela ne va rien changer pour elles en termes de rémunération, ces dernières touchant une indemnité compensatrice du SMIC. Nous avons obtenu un accord de principe sur le versement de l’indemnité compensatrice de la CSG, mais ce n’est pas au niveau du rectorat qu’il y a blocage mais c’est la DRFIP (organisme payeur) qui ne prend pas en compte cette indemnité estimée à environ 11 € mensuel par la secrétaire générale du rectorat.

Une volonté d’harmonisation est affichée mais quand nous demandons pourquoi il existe encore des contrats à 57 % et si la volonté est de passer un maximum de personnels à 60 %, nous n’obtenons qu’une réponse embarrassée.

Retrouvez en pièce jointe:

  • les questions diverses posĂ©es par l'Unsa-Education au CTA du 7/11/19.
  • le courrier de l'Unsa-Education envoyĂ© Ă  la rectrice.
  • la rĂ©ponse de la rectrice Ă  notre courrier. Courrier diffusĂ© aux autres organisations syndicales pour information
  • L'appel Ă  la mobilisation des AESH du 20/11/19.

   AESH courrier UNSA Rectri   
(74.2 ko)
   AESH questions diverses U   
(266.7 ko)
   tract intersyndical 20 no   
(123.7 ko)
   rĂ©ponse rectrice au cour   
(713.6 ko)
 
 
 
 
ALC