SECTION SE-Unsa des PYRENEES ATLANTIQUES - 12 RUE RENE FOURNETS - 64000 PAU
Tél. 05 59 82 57 40 - Fax. 05 59 82 57 45 - Por. 06 89 34 86 83 - 64@se-unsa.org

 
AESH : Audience à la DSDEN64
Article publié le vendredi 22 novembre 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Une délégation du syndicat SE UNSA a été reçue hier soir, seule, par l’administration, suite à la mobilisation de mercredi et notre demande d’audience datant du 13 novembre.

Nous avons évoqué les points suivants :

CONTRATS

Les contrats du lycée Montesquieu commencent à revenir signés. La situation devrait revenir à la normale  dans les prochains jours. Il nous a été réexpliqué que le volume de personnels à gérer est très important, que le lycée Montesquieu a dû mettre en place une nouvelle équipe d’administratifs à la rentrée, puis la former et que le premier objectif retenu a été d’assurer la rémunération des AESH. Pour le 64 cela a plutôt bien fonctionné. Dans notre département, tous.tes les AESH ont signé un PV d’installation dans l’attente de l’obtention du contrat format papier.

FICHES de PAIE

Les fiches de paie sont consultables sur ENSAP.GOUV pour les AESH employé·es par la DSDEN. La même procédure est impossible pour le lycée Montesquieu. Pour l’instant, les fiches de paie sont donc envoyées via les établissements support PIAL ou sur les lieux d’affectation des AESH pour les hors PIAL.  Le service de la DSI opère à des vérifications pour essayer de traiter par informatique l’envoi des fiches de paie dématérialisée via la messagerie des agents concernés.

REMUNERATION

Deux gestions différentes sont à déplorer. La DSDEN64 est votre employeur ? Alors la DSDEN33 est votre payeur, les acomptes ont été de 70%. Vous dépendez du lycée MONTESQUIEU ? L’acompte a été de 90%. La situation a été régularisée sur les payes d’octobre ou le sera au plus tard sur celle de novembre.

Le SE-Unsa précise que plusieurs AESH dépendant de Montesquieu n’ont toujours pas reçu leur rémunération en entier fin octobre, ni le reliquat de septembre. C’est votre cas ? Contactez-nous !

L’obtention des fiches de paie pour les AESH de Montesquieu dans des délais raisonnables est mal engagée. Si vous rencontrez des difficultés liées à l’absence de ces justificatifs, contactez – nous. Nous relaierons vos demandes auprès du SDEI et vous indiquerons comment contacter le service social de la DSDEN.

La « campagne SFT », le supplément familial, va commencer. Le SDEI centralise les demandes pour les envoyer à la DSDEN33 et au lycée Montesquieu. Le paiement est d’autant reporté car il dépend de leurs enregistrements.

REVALORISATION des SALAIRES pour les CDI de plus de 3 ans

Un recensement intra départemental des AESH concerné·es par la revalorisation est en cours. Cette revalorisation ne peut se traiter qu’au niveau académique. La tenue d’une CCPA pourra traiter des demandes individuelles des collègues.

Le SE UNSA reste mobilisé pour la tenue d’une CCPA !

TEMPS de TRAVAIL

Le fameux 60% à 23h30 sur la base de scolarisation de 24h. Aucune réponse sur un ajustement du contrat pour couvrir les 24h. Actuellement les solutions sont trouvées parfois aux dépens de l’AESH, voire aux dépens de l’élève. Le SE-Unsa a précisé que cette réponse ne pouvait être satisfaisante.

A noter que l’administration a veillé, sur les accompagnements « complexes », à doubler systématiquement deux AESH à 12h.

FRAIS de DEPLACEMENT

MME la Secrétaire Générale et MME la chef de pôle du SDEI seront à un groupe de travail au Rectorat le 05 décembre prochain. C’est une question à l’ordre du jour.

Pour rappel, les frais de déplacements, en cas de service partagé, sont bien pris en charge pour les AESH employé·es par la DSDEN 64, avec procédure sur DT Chorus. Pour les AESH relevant du lycée Montesquieu aucun protocole n’a pour l’instant été envisagé.

DEMANDE d’ABSENCE

Un formulaire existe sur le site de la DSDEN64 http://www.ac-bordeaux.fr/dsden64/cid144986/acces-aesh.html

MISSIONS AESH I – AESH mut / emploi du temps

Si l’administration apprécie la fluidité de gestion des AESH, le SE-Unsa a dénoncé l’absence de toute préparation des personnels AESH dans la fonction « mutualisée ». Il apparaît que ces personnels sont confrontés à effectuer des choix d’accompagnement lorsqu’elles ont plusieurs enfants à gérer en simultanée.

L’IEN ASH ouest annonce que les 2 référents handicaps (M. SOUBREVILLA et MME BERGARA), qu’il nomme « enseignants référents coordonnateurs », vont conduire des ESS sur le terrain. Ils réfléchissent à la création d’un outil d’évaluation des besoins de l’élève, car de son aveu, à ce jour, les GEVASCO font peu état d’évaluations affinées qui permettraient l’accompagnement qualitatif de chaque élève !

L’IEN ASH Ouest, M. Viguier, précise également que des formations sur site, par établissements avec présence des enseignants, AESH et chefs d’établissement vont être privilégiées.

VISITE PREALABLE A L’EMBAUCHE

Des AESH ont dû faire l’avance de frais, d’autres non ! Que s’est-il passé ?

A nouveau les deux gestions différentes : les AESH relevant de la DSDEN64 ont reçu 2 formulaires : un pour le bilan de santé et un pour la facturation du médecin. Pas d’avance à faire, le médecin est réglé par l’administration. Une liste des médecins conventionnés est disponible sur la plateforme SDEI. http://www.ac-bordeaux.fr/dsden64/cid144986/acces-aesh.html

En revanche, les AESH qui dépendent de Montesquieu sont normalement sur la même base de protocole, le SDEI 64 a créé un document spécifique intitulé « facture acquittée » (pour ce point précis, c’est le service SDEI de la DSDEN 64 qui a proposé ce fonctionnement pour soulager le service administratif de Montesquieu). Les agents devant faire l’avance des frais et ensuite recevoir un remboursement de la part de Montesquieu.

Or à ce jour, le lycée Montesquieu n’est pas en mesure de rembourser les avances réalisées par les agents et indique qu’ils n’auraient pas dû le faire. Cette question sera également traitée lors de la rencontre avec les services le 5 décembre prochain

Pour l’instant, les certificats médicaux ne sont pas traités et les remboursements seront différés d’autant 

AFFILIATION MGEN : la partie Sécurité sociale obligatoire

Les AESH employé·e·s par la DSDEN le sont aujourd’hui, mais les AESH relevant de Montesquieu pas encore car les contrats doivent être enregistrés dans la base de données académique. Cela est nécessaire pour la MGEN. Or ces enregistrements n’ont pas encore eu lieu. Le SDEI est intervenu aussi sur cette question auprès de Montesquieu mais aussi auprès de la MGEN qui va entrer en contact avec ces personnels dans les meilleurs délais.

NUMEN et ADRESSE ACADEMIQUE

Finalisation des attributions en cours. Les AESH de la DSDEN les ont eus le 20 novembre.

Les AESH de Montesquieu les auront dès l’enregistrement des contrats… date annoncée par Montesquieu en janvier 2020. Pour le SE-Unsa, c’est inadmissible.

FORMATION

Les AESH ont tous·tes été formé·es, l’administration se base sur leurs déclarations lors des réunions de pré rentrée. Dans le cas contraire, il faut vous manifester pour intégrer le prochain groupe des « nouveaux contrats ».

COMMUNICATION avec L’ADMINISTRATION

Le SE-Unsa fait état de non-réponses du SDEI et du sentiment de mépris ressenti par de nombreux personnels AESH. Tous les mails auraient été épurés aux dernières vacances d’automne par la chef de pôle.

 Si vous n’avez toujours pas de réponse à plusieurs mails envoyés au SDEI, contactez-nous, nous relaierons vos demandes.

Le circuit communication : l’administratif au SDEI, et le reste (l’organisation, les relations, le métier) aux coordonnateurs de PIAL, aux IEN ASH et aux Référents Handicap.

Rappel des directives ! On ne s’adresse pas à Montesquieu en direct pour l’instant et jusqu’à nouvel ordre. La DSDEN64 assure l’intérim de la communication auprès de cet employeur.

 

Le SE-Unsa 64 est forcé de constater que la gestion des AESH par le lycée Montesquieu est très insatisfaisante. Les garanties principales de gestion administratives des agents ne sont pas remplies : non remise des contrats format papier, non remboursement des visites médicales obligatoires à l’embauche, absence de traitement des congés maladies, non remboursement des frais de déplacement entre deux établissements en cas de service partagé, non remise des NUMEN et adresses professionnelles.

Ces manques ont un impact direct sur les conditions de vie des personnels AESH et pour le SE-Unsa cela n’est pas acceptable !

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir