SECTION SE-Unsa des PYRENEES ATLANTIQUES - 12 RUE RENE FOURNETS - 64000 PAU
Tél. 05 59 82 57 40 - Fax. 05 59 82 57 45 - Por. 06 89 34 86 83 - 64@se-unsa.org

 
Orientation pour la rentrée : PIAL ?
Article publié le vendredi 24 mai 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Aujourd’hui, nous constatons la volonté d’installer les PIAL. Mais aucune orientation précise pour leur organisation nous est communiquée officiellement.

Sur le terrain, les scénarios catastrophiques se bousculent. Qui sera AESH mutualisé·e ? Qui perdra son statut d’AESH individualisé·e ? Qui perdra son statut d’AESH collective ? Qui sera l’employeur ? Qui sera le pilote ? Les interrogations se bousculent, mais restent sans réponses. L’imaginaire prend le dessus, alors que l’évaluation des deux dispositifs tests à PAU et à BIARRITZ ne nous est pas communiquée.

Le rectorat vient d’éditer 1 fiche de poste « Professeur ressource pour l’école inclusive » pour les 3 départements 40, 46 et 64. Ce poste sera sous la houlette d’un DASEN en charge de l’ASH de l’Académie Aquitaine ainsi que d’un chargé de mission du rectorat. Ce professeur des écoles spécialisé assurera des missions d’appui à l’expérimentation et au développement des pôles inclusifs d’accompagnement localisés (PIAL) de l’académie de Bordeaux.

Un établissement mutualisateur dans l’académie s’occupera de tous les contrats déchargeant les établissements de la responsabilité contractuelle. Le chef d’établissement coordonnera, avec son équipe, les affectations et la gestion des ressources AESH localement. Pour l’instant les « zones » ne sont pas définies.

Les missions des AESH ne changent pas, mais dans l’intérêt des élèves suivis, la réactivité du terrain passera par la mutualisation des AESH sur le secteur. La souplesse attendue sera la nouveauté dans le métier.

Le déploiement est prévu pour la rentrée sur les établissements avec dispositif ULIS dans un premier temps. Les coordonnateurs d’ULIS sembleraient sollicités pour seconder le chef d’établissement dans l’organisation des services AESH. Actuellement, la DSDEN contacte les AESH pour leur proposer un contrat à 25h. Ces 25 h se décomposeraient en 24h accompagnement élève et 1h de formation–coordination. La formation deviendrait plus importante et surtout, ciblée sur les besoins locaux.

Tous les acteurs du terrain sont encore en attente d’informations. Le SE UNSA reste attentif.

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir