SECTION SE-Unsa des PYRENEES ATLANTIQUES - 12 RUE RENE FOURNETS - 64000 PAU
Tél. 05 59 82 57 40 - Fax. 05 59 82 57 45 - Por. 06 89 34 86 83 - 64@se-unsa.org

 
Proposition n°3 pour la CAPD des PyrĂ©nĂ©es-Atlantiques
Article publié le mardi 13 novembre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Je veux une vraie simplification des dossiers administratifs pour tous et en particulier pour les directrices/teurs d’école.

 

1°) Etat des lieux

Depuis plusieurs annĂ©es nous constatons :

- une complexification des dĂ©marches administratives personnelles telles que les demandes de temps partiels, autorisation d’absence, formations professionnelles, disponibilitĂ©s, DIF…

- une multiplication des moyens de communication interne que tous les enseignants ne maitrisent pas toujours : Iprof, boite acadĂ©mique, consultation site circonscription, circulaires, notes de service …

 - une redondance de certaines circulaires et commandes institutionnelles Ă©manant des circonscriptions, DSDEN, rectorat, mĂ©decine scolaire…

- une accumulation de demandes  administratives de la part de la hiĂ©rarchie : Compte rendu de rĂ©union, projets, …

 

2°) Nos actions

Chaque annĂ©e, dans les PyrĂ©nĂ©es Atlantiques, le Se-Unsa organise de nombreux stages syndicaux : « EntrĂ©e dans le mĂ©tier Â», Â«  Liste aptitude Ă  la direction d’école Â», « PrĂ©parer son rendez-vous de carrière Â» afin d’informer les collègues.

Les militants du Se-Unsa  conseillent et accompagnent les enseignants de manière individuelle mais Ă©galement collective lors de  rĂ©unions d’école ou de secteur.

La PĂ©tition  « Direction et fonctionnement de l’école Â» initiĂ©e dès le mois de mars 2018 marque la volontĂ© de SE-Unsa de faire ouvrir sans plus attendre le dossier direction et fonctionnement de l’école. 

 

3°) Ce que nous voulons obtenir 

Concernant les dossiers administratifs :

- une simplification de la communication entre l’administration et ses personnels : boite unique.

- une information claire, transparente et en amont des opérations de mutations et d’avancement.

-  une lisibilitĂ© des demandes de remboursement des frais de dĂ©placements, des demandes de temps partiels, de disponibilitĂ©, de formation et de congĂ©s.

Concernant le fonctionnement de l’école :

- un statut d’établissement spécifique du 1er degré en réponse à l’absence de statut juridique de l’école. Les responsabilités seraient ainsi identifiées.

- une amĂ©lioration du rĂ©gime de dĂ©charge qui devrait permettre de dĂ©charger totalement les directeurs de 7  Ă  10 classes entre la ½ dĂ©charge et la dĂ©charge totale en conservant une mission  ponctuelle d’enseignement.  Une dĂ©charge totale au-delĂ  de 10 classes. En deçà de 7 classes, une dĂ©charge de 18 jours (1jour : 1 semaine sur 2) pour les Ă©coles de 1, 2 et 3 classes.

Il faut un temps supplémentaire de décharge pour les directeurs en REP et ceux exerçant dans une école avec des classes de type ULIS, UPE2A ou CLEX.

Concernant la reconnaissance des directeurs d’école :

- une  augmentation de leurs indemnitĂ©s et bonifications indiciaires.

- une aide administrative formée et pérenne pour toutes les écoles

- une formation continue régulière

 

 

 

 

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir