SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - 63@se-unsa.org

 
MAJ FAQ Covid : 1er mai ou 1er avril ?
Article publié le samedi 1er mai 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

un 1er mai aux allures de 1er avril...

Aujourd’hui, samedi 1er mai, tel un réel manque de respect de la Fête du Travail et des travailleurs que sont les personnels de l’Education nationale, le Ministère vient de mettre à jour pour une énième fois la FAQ...

 

Les changements Ă  noter :

Organisation de l’enseignement en collège

Il est précisé plus explicitement à travers la formulation de la question que, dès la reprise du 3 mai, l’enseignement hybride doit, et non peut, être mis en œuvre pour les classes de 4ème et 3ème dans les collèges situés dans les 15 départements dans lesquels le virus circule le plus intensément.

Il est également ajouté, au cas où le doute existerait, qu’à cette reprise, les élèves de 6ème et 5ème bénéficient tous d’un enseignement en présentiel à temps complet.

Elèves à besoins éducatifs particuliers

Il est ajouté qu’afin de limiter les brassages, les élèves en situation de handicap bénéficiant de dispositifs inclusifs (ULIS, UEE…) suivent tous les enseignements avec le même groupe d’élèves et qu’au regard de leurs besoins spécifiques, cela peut être dans leur classe d’inscription ou dans le dispositif.

Enseignement de l’EPS

A compter de ce lundi 3 mai, la pratique en intérieur est de nouveau autorisée sur l’ensemble du territoire. Est précisé que les activités physiques en extérieur ainsi que les activités « de basse intensité » en intérieur permettant le port du masque dans les gymnases restent à privilégier notamment dans les départements faisant l’objet de mesures de freinage renforcées.

Les activités de motricité sont elles aussi autorisées en intérieur en école maternelle.

Les gymnases peuvent être utilisés pour la pratique des activités physiques et sportives sur le temps scolaire y compris pour l’UNSS.

Les élèves pourront utiliser les équipements sportifs extérieurs ainsi que les équipements sportifs couverts (gymnases, piscines, etc.).

Les activités physiques et sportives sans port du masque sont autorisées à l’extérieur et à l’intérieur des espaces clos dans le strict respect de la distanciation physique.

S’il est recommandé de privilégier les activités extérieures et les activités « de basse intensité » compatibles avec le port du masque dans les gymnases, l’activité physique en intérieur est de nouveau possible sans port du masque.

Dans le respect des règles de distanciation précédemment indiquées, les gymnases permettent la pratique de nombreuses activités physiques autres que les sports collectifs (step, préparation physique, ateliers de gymnastique, yoga, tennis de table …).

S’agissant des activités aquatiques, elles sont possibles et organisées dans le respect des protocoles sanitaires et de la réglementation applicable à chaque piscine (dont se déduit le nombre d’élèves dans une ligne d’eau).

Pour les épreuves ponctuelles des examens ou les évaluations faisant partie du contrôle en cours de formation (CCF), l’utilisation des installations sportives extérieures et intérieures est également autorisée.

 

Temps périscolaire et extra-scolaire

Les activités physiques et sportives en extérieur comme en intérieur organisées sur le temps périscolaire sont de nouveau autorisées à compter du 3 mai dans le respect des gestes barrières.

Les gymnases peuvent être utilisés pour la pratique des activités physiques et sportives sur le temps périscolaire.

Les activités extrascolaires sont toujours suspendues.

A nouveau, le ministère modifie les règles du jeu pour une grande part des personnels et des élèves, une semaine après leur rentrée en présentiel pour certains et à la veille de la reprise en présentiel pour d’autres.

Professeurs des Ă©coles en Ă©lĂ©mentaire qui se sont organisĂ©s pour enseigner l’EPS en extĂ©rieur depuis lundi 26 et en ayant en tĂŞte de garder encore cette organisation au 3 mai, professeurs d’EPS qui se sont organisĂ©s pour leur reprise en prĂ©sentiel en stricte pratique extĂ©rieure, tous vont une nouvelle fois revoir leur organisation !

Ces modifications, qui pouvaient une nouvelle fois être anticipées, sont communiquées aujourd’hui, samedi 1er mai, jour de la Fête du Travail.

Il s’agit lĂ  d’un manque considĂ©rable de respect des travailleuses et travailleurs que sont les personnels de l’Education nationale. Quelle inconscience, quelle mĂ©prise de l’employeur que de contraindre ainsi ses personnels Ă  consulter des consignes professionnelles et planifier leur mise en Ĺ“uvre ce jour-lĂ  !

 
 
 
 
ALC