SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - 63@se-unsa.org

 
Fermeture des Ă©coles : communiquĂ© de presse UNSA Education
Article publié le jeudi 1er avril 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Clarifier et se donner les moyens d’envisager
la réouverture sécurisée des écoles, collèges et lycées

L’UNSA Éducation prend acte de la décision du Président de la République de « fermer » les collèges et lycées pour quatre semaines (deux semaines d’enseignement à distance, deux semaines de vacances). Pour les écoles nous espérons que la « fermeture » de trois semaines (une semaine d’enseignement à distance, deux semaines de vacances) ne soit pas trop courte pour sécuriser la rentrée. Nous serons très attentifs à ce que nos collègues ne soient pas mobilisés sur leurs deux semaines de vacances dont ils ont bien besoin.

Il faut absolument que très rapidement toutes les précisions soient données aux personnels qui doivent gérer les décisions, s’organiser et ne peuvent être informés par voie de presse. Il est nécessaire que la clarté la plus complète soit faite sur toutes les mesures à prendre, à la fois pour l'accueil des enfants des personnels prioritaires, pour la continuité pédagogique, mais également sur la gestion de l’ensemble des personnels et leur positionnement administratif.

En conséquence de ces annonces, des arbitrages rapides doivent être rendus pour les examens en privilégiant le contrôle continu. Les personnels, les élèves et les parents doivent être rassurés et ne peuvent attendre de voir comment la pandémie va évoluer en mai.

Nous devons dès à présent nous préoccuper de préparer la reprise. Pour cela la vaccination des personnels qui travaillent dans les écoles, collèges et lycées est une priorité et doit se concrétiser rapidement. Nous devons également procéder aux recrutements qui permettront d’assurer les remplacements et le renforcement des vies scolaires et se donner les moyens de mettre en place le triptyque « tester-alerter-protéger » dans de bonnes conditions. De même partout où c’est possible, les mesures y compris les travaux qui favorisent le lavage des mains, l’aération des locaux, l’assainissement de l’air doivent être engagées.

Cette décision est prise dans un contexte de fort épuisement de tous nos collègues encore accentué dans les départements les plus en tension. Les personnels de direction, les directeurs et directrices d’école, les inspecteurs et inspectrices, les adjoints·es gestionnaires et les équipes administratives qui passent leur temps à réorganiser en fonction des fermetures de classe, les équipes de vie scolaire qui sont débordées et souffrent du manque d’effectif pour faire face à la désorganisation et aux absences, les personnels de santé qui trop peu nombreux et sans les renforts nécessaires sont mobilisé·es pour assurer le « contact-tracing », pour effectuer les dépistages et ont trop souvent été contraints de délaisser leurs missions vers les élèves. Les assistant·es de service social mobilisé·es depuis le début de cette crise doivent absolument être r econnu·es et associé·es étroitement pour accompagner les élèves et leurs familles.

A l’UNSA Éducation, nous avons toujours exprimé l’importance du maintien de l’ouverture des écoles, des collèges et des lycées pour limiter les conséquences sociales, psychologiques, éducatives qui touchent toujours plus fortement les jeunes les moins favorisés.
Il faut donc rapidement se donner les moyens d’envisager la réouverture.

Suite à ces annonces, l’UNSA Éducation participera demain matin à une réunion prévue au ministère pour faire le point sur l’ensemble de la situation et préparer la réouverture, notamment en concrétisant un dispositif de vaccination.

Ivry sur Seine, le 31 mars 2021
Frédéric MARCHAND,
Secrétaire général de l’UNSA Éducation


 

 
 
 
 
ALC