SECTION SE-Unsa du PUY DE DOME - MAISON DU PEUPLE - 29 RUE GABRIEL PERI - 63000 CLERMONT FERRAND
Tél. 04 73 19 83 83 - 63@se-unsa.org

 
IMPORTANT : cas contact, cas de suspicion COVID, brassage des Ă©lèves Des consignes claires et dĂ©finitives doivent ĂŞtre donnĂ©es !
Article publié le vendredi 22 janvier 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Des  informations contradictoires circulent en fonction des circonscriptions concernant les procĂ©dures pour les cas contacts, les personnes symptomatiques et les dĂ©lais d'isolement et procĂ©dures Ă  respecter en fonction des situations. Le SE-UNSA essaie de dĂ©mĂŞler le vrai du faux et demandera lundi une procĂ©dure claire et dĂ©finitive au DASEN pour l'ensemble des personnels. Les cas se multiplient dans les Ă©coles et Ă©tablissements et on ne peut pas se permettre des approximations. Les remplaçants commencent Ă  manquer et on ne peut pas se permettre de brasser les Ă©lèves Ă  outrance. Nous demanderons que des positions claires soient prises Ă©galement sur cette question.

1) Si vous êtes cas contact (identifié par la CPAM)

Vous devez respecter une période d'isolement de 7 jours et faire un test 7 jours après le dernier contact avec la personne positive. La CPAM doit vous indiquer à quel date vous devez vous faire tester.

Vous serez placé placé.e en ASA à partir du jour de la déclaration sur le site declare.ameli.fr et jusqu’au jour des résultats du test.

ATTENTION : Si vous ĂŞtes positif, nous vous conseillons d'Ă©tablir rapidement la liste des personnes qui pourraient ĂŞtre des cas contacts, afin que celles-ci soient le plus vite possible contactĂ©es par la CPAM et mises Ă  l'isolement.

2) Si vous avez une suspicion de COVID (symptômes) : vous pouvez être placé à distance de votre poste de travail et obtenir un arrêt de travail dérogatoire (prescrit par la CPAM, pas par votre médecin traitant). Il s'agit de la procédure d'isolement.

Allez sur le site https://declare.ameli.fr/
Déclarez sur l'honneur avoir des symptômes et prenez rendez-vous pour faire un test PCR ou antigénique (engagement à le faire sous 2 jours)
Un rĂ©cĂ©pissĂ© Ă  fournir Ă  l'administration vous donnera un arrĂŞt de travail dĂ©rogatoire et vous Ă©pargnera le jour de carence.

Si le test est positif : C’est donc à partir du document de l’assurance maladie précisant les dates d’arrêt qu’un congé de maladie pourra être accordé à l’agent par l’autorité compétente, sans jour de carence.

Si le test est négatif : Le lendemain des résultats du test, l’agent doit reprendre son activité professionnelle (en l’absence d’autre congé). L'ASA ne peut excéder 4 jours.

L'information sur ces deux procĂ©dures n'ayant pas toujours Ă©tĂ© relayĂ©e au niveau des circonscriptions, n'hĂ©sitez pas Ă  nous contacter en cas de problème : 63@se-unsa.org

Nous demanderons dès lundi que les deux procédures soient bien clarifiées pour l'ensemble des collègues et des circonscriptions.

D'ici là, le SE-UNSA vous propose sa fiche pratique (cliquez sur l'image pour la télécharger)


Plus que jamais, prenez soin de vous et contactez le syndicat si des cas se déclarent dans votre école. Ne restez pas isolés.

 
 
 
 
ALC