SECTION SE-Unsa de la MEUSE - 2TER RUE GILLES DE TREVES - 55000 BAR LE DUC
Tél. 03 29 45 16 35 - Fax. 09 59 01 92 05 - Por. 06 07 29 25 59 - 55@se-unsa.org

 
Que trop peu de temps partiels accordés pour la rentrée 2022
Article publié le lundi 13 juin 2022.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

travail à temps partiel. sablier, sablier ou sablier sur table en bois montrant la dernière seconde ou de dernière minute ou de délai d’expiration - temps pariel photos et images de collection

Ce lundi 13 juin 2022 s'est tenue la CAPD qui étudiait les recours suite au refus d'octroi de temps partiel. Vous pouvez lire la déclaration liminaire du SE-Unsa en bas de cet article.

Critères appliqués par l'administration pour l'octroi des temps partiels :

1- Sont accordées toutes les demandes de temps partiel :

- de droit

- sur autorisation pour motif :  mĂ©dical, social ou pour  crĂ©ation d’entreprise

2- Sont refusées les demandes pour motif Autres et familial (notamment à la suite d’un TP de droit pour élever un enfant de moins de 3 ans et demande de prolongation sur autorisation)

3- Régime des quotités (de droit et sur autorisation) :

- 80 % : sont accordĂ©s pour motif mĂ©dical et soins pour enfants.  Les autres demandes Ă  80% sont transformĂ©es en 75 %

- 50% et 80% annualisé sont transformées en quotité hebdomadaire

Cette CAPD fut l'occasion pour les militants du SE-Unsa de dénoncer le recul, un peu plus important d'année en année des possibilités, pour les enseignants meusiens de pouvoir travailler à temps partiel.

Et cette situation s'accentue d'année en année puisque, par exemple, pour la 1ère fois, les collègues qui commenceront l'année en temps partiel de droit se voient obligés de reprendre à temps complet au 3 ans de leur enfant, sans avoir la possibilité de terminer l'année à temps partiel.

L'Inspecteur d'Académie explique cette décision par l'état déficitaire en enseignants pour la rentrée. Pour le SE-Unsa, même si l'on peut comprendre la volonté de mettre un enseignant devant chaque classe, ce ne sont pas aux enseignants actuellement en poste d'en payer le prix.

Lors de sa première rencontre avec les organisations syndicales, notre nouveau ministre a indiqué qu’une de ses ambitions étaient de rendre notre métier plus attractif. Et pour le SE-Unsa, l’attractivité ne passe pas uniquement par une revalorisation salariale mais également par une réelle considération des personnels par le respect de leur choix en termes de quotité de travail.

Comment rendre nos mĂ©tiers attractifs quand une mère de famille ne peut pas trouver un Ă©quilibre entre son travail et ses enfants car le temps partiel demandĂ© lui est refusĂ© ?

Comment rendre nos mĂ©tiers attractifs quand, suite Ă  des problèmes de santĂ© qui vous empĂŞchent de travailler sur une pĂ©riode de l’annĂ©e, on vous refuse le droit de prendre un temps partiel sur cette mĂŞme pĂ©riode. Alors mĂŞme que cela correspond pourtant aux prĂ©conisations de la mĂ©decine de prĂ©vention ?

Comment rendre nos métiers attractifs quand, pour accompagner leurs parents vieillissants et porteur de handicap, on ne vous laisse pas travailler à temps partiel ?

Le SE-Unsa a également profité de cette CAPD pour rappeler au DASEN que le 80% devrait être accessible pour tous. Le 80% hebdomadaire est une quotité mise en place dans de nombreuses fonctions publiques. Elle est accessible dans l'Education Nationale dans tous les corps de métier sauf pour les enseignants du 1er degré. On nous explique souvent, que les enseignants du 1er degré ne sont pas des sous -profs, et pourtant ce genre d’inégalité le laisse penser.


   dĂ©claration_liminaire_du   
(101.3 ko)
 
 
 
 
 
ALC