SECTION SE-Unsa de la LOIRE ATLANTIQUE - 6 PLACE DE LA GARE DE L ETAT - CP 6 - 44276 NANTES CEDEX 2
Tél. 02 40 35 06 35 - 44@se-unsa.org

 
Compte-rendu du CTSD du 24 juin 2021
Article publié le jeudi 24 juin 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Compte-Rendu CTSD 24 juin 2021

DĂ©clarations liminaires

Nous n’avons pas rédigé de déclaration liminaire comme pour la CAPD, en raison des conditions de travail difficiles actuelles et des changements de calendrier. Nous avons exprimé nos inquiétudes concernant :
-    Les conditions de travail difficiles pour tous les personnels
-    Le manque de remplacement
-    Le budget insuffisant
-    Les questionnements sur la mise en Ĺ“uvre des CLA
-    La demande qu’il n’y ait pas de fermetures de classes Ă  la rentrĂ©e.


Les services ont accédé à la demande des Organisations Syndicales de mettre en place ce CTSD malgré la nomination tardive d’un nouveau DASEN.
Les services ont donc demandé aux IENs de faire remonter les situations concernées pour le 15 juin.
Beaucoup d’écoles n’ont pas encore inscrits tous les élèves de 3 ans prévus.
Il y aura encore des ajustements en septembre, les écoles et les IENs devront faire remonter les situations fin août.
Une trentaine d’écoles auraient pu subir une fermeture à cause de ce manque d’inscriptions, le DASEN adjoint a souhaité attendre plutôt que de les mettre en difficulté en cette fin d’année. L’UNSA Education a demandé à ce qu’il n’y ait pas de fermetures non plus à la rentrée. Il ne faut pas que l’embauche de contractuels, que nous dénonçons, soit une des variables d’ajustement de la carte scolaire.

L’ Unsa-Education  a signalĂ© que beaucoup de familles viennent inscrire leur enfant seulement juste avant l’anniversaire des trois ans, que ce soit en novembre, fĂ©vrier ou avril et non pour toute l’annĂ©e scolaire.

Le bilan est de 7 ouvertures supplémentaires par rapport à mars 2021 et 3 annulations d’ouvertures dont une est reportée dans une autre école de la même commune. 1 en maternelle, 2 en élémentaire, 4 en primaire.


Une annulation de fermeture a été obtenue en séance :
Maternelle Georges Brassens en REP+ Ă  Nantes


Contrats Locaux d’Accompagnement : nous regrettons que l’arbitrage se soit fait au niveau du rectorat sans groupe de travail avec les organisations syndicales…
La dotation de postes est académique, et non départementale. Mais ces postes viennent bien en plus de la dotation initiale.
Les écoles inscrites dans ce dispositif bénéficieront d’ETP, d’IMP, de crédits pédagogiques et de contrats d’accompagnement, sous réserve que les écoles signent les contrats avec ces données. Sinon sortie du dispositif.
Modalités de nomination : à priori plutôt postes à profil en fonction des demandes des écoles, à titre provisoire en restant titulaire du poste d’origine, avec frais de déplacement.
+ temps de concertation de ces collègues avec les équipes ?


L’UNSA Education regrette le manque de postes spécialisés supplémentaires ASH et RASED en ces temps de conditions de travail difficiles qui se répercute sur les élèves, les familles et les personnels.
Le poste lié à la création d’une ULIS en Sud-Loire serait attribué à titre provisoire à un collègue non formé.

Il n’y a pas assez d’enseignants formés, en plus du problème des orientations non adaptées pour un grand nombre d’élèves présents en ULIS et du manque de personnel en RASED pour couvrir les demandes de notre territoire.
Les collègues en maternelle sont les premiers à souffrir de ces manques car ils détectent les troubles chez certains de leurs élèves et font les démarches auprès des parents et des services pour les reconnaissances MDPH et certaines orientations.



Vote : 4 contres – 3 abstentions
L’UNSA Education s’est abstenue car elle déplore le recours à des contractuels et un nombre de postes insuffisant. Néanmoins un vote contre unanime permettrait à l’administration de refaire la carte scolaire sans vote. Nous nous abstenons pour garder le bénéfice des ouvertures obtenues.


Motion :
"Au regard de la situation annoncée critique par la DSDEN concernant le nombre d'enseignant·es dans le département, les organisations syndicales demandent un collectif budgétaire pour la rentrée 2021 pour pallier ce sous nombre. Elles dénoncent le recrutement de 27 contractuels et la mise à disposition de moyens étudiants qui ne peuvent être pas une réponse à la hauteur d'un service public d'Éducation de qualité. Le recrutement des candidat·es sur la liste complémentaire du CRPE doit être une première solution."
pour : 7




 


   RESULTATS_CARTE_SCOLAIRE_   
(22.4 ko)
   postes_pour_contrats_loca   
(150.8 ko)
 
 
 
 
ALC