SECTION SE-Unsa de la LOIRE - BOURSE DU TRAVAIL - SALLE 61 - 2 COURS VICTOR HUGO - 42028 ST ETIENNE CEDEX
Tél. 04 77 33 08 55 - 42@se-unsa.org

 
Reprise du 11 mai : Le SE-Unsa Ă©crit au DASEN
Article publié le dimanche 10 mai 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

À Monsieur l’IA-DASEN,

A Saint Etienne, le 8.05.2020

 

 

Monsieur l’IA-DASEN,


Comme nous le pressentions, la reprise progressive des écoles arrive beaucoup trop vite, et à quelques jours seulement de l’ouverture de nos établissements, les difficultés et les inquiétudes sont beaucoup trop nombreuses.

Les équipes pédagogiques, dans chaque école, s’efforcent depuis l’annonce de la réouverture, de penser une organisation qui soit respectueuse de toutes les contraintes sanitaires, sociales, et pédagogiques que nous connaissons. L’arrivée du protocole sanitaire, a particulièrementcomplexifié la tâche, mais a permis de dresser un cadre dans lequel s’inscrire pour se protéger soi-même et protéger les autres.
La règle d’or reste la distanciation sociale et la limitation du brassage des personnes, tant élèves que personnels d’éducation. Ce principe de base se trouve pourtant mis à mal dans deux situations qui nous reviennent depuis quelques jours :

- Lorsque les enseignants se retrouvent bloqués pour faire garder leurs enfants (absence de périscolaire, de nourrice, de crèche, …), leur inspecteur leur demande de se rendre à l’école avec leurs enfants. Nous augmentons par conséquent le nombre de personnes présentes sur site, qui plus est par la présence de jeunes voire très jeunes enfants.

- Lorsque les équipes ont construit des organisations en interne, avec un nombre suffisant de personnels présents sur site pour accueillir les enfants, des agents pourraient être spécialement consacrés au maintien de l’enseignement à distance. Nous sommes très désagréablement surpris de voir que les IEN demandent aux enseignants qui assurent l’enseignement à distance de venir le faire depuis l’école. Le télétravail reste la règle d’or dans toutes les entreprises et collectivités où cela est possible, pourquoi pas dans l’Education Nationale ?

Il semble nécessaire de rappeler que depuis maintenant deux mois, les enseignants ont fourni un effort considérable pour maintenir le lien avec leurs élèves. Ce lien s’est construit depuis le domicile des professeurs. Pourquoi semblez-vous considérer qu’après le 11 mai cela n’est plus possible ?

Malgré le déconfinement, nous restons dans une phase de crise sanitaire inédite. Le SE-Unsa souhaite ici rappeler qu’il s’oppose fermement à des mesures compromettant les directives sanitaires ministérielles. Les enseignants et personnels d’éducation doivent pouvoir, lorsque cela est possible, exercer en télétravail sans quoi nous nous verrons dans l’obligation d’exercer notre droit d’alerte.
Nous vous prions de croire, Monsieur l’IA-DASEN, en l’expression de notre profond respect et à notre attachement au service public d’éducation.


Mathilde Point
Secrétaire départementale
SE-Unsa 42

 
 
 
 
ALC