Retour à l'article normal

SE-UNSA 28


 Par SE-UNSA 028
 Le  mercredi 27 novembre 2019

Revalorisation - retraites : le SE-Unsa appelle à la grève le 5 décembre 2019

 

Le SE-Unsa, avec sa fédération l’Unsa-Éducation, appelle les personnels enseignants, d’éducation et les psychologues de l’Éducation nationale à se mettre en grève et à manifester le jeudi 5 décembre 2019 pour exiger des rémunérations qui reconnaissent enfin leurs métiers et leur garantissent le maintien de leur niveau de pension dans un futur système universel de retraites.
 
Les enseignants qui perçoivent peu d’indemnités et primes seraient largement perdants dans un système unique qui substituerait la prise en compte de toutes les rémunérations sur l’ensemble de la carrière au calcul de leur retraite sur l’indice détenu au cours des six derniers mois. Le président et le gouvernement l’ont d’ores et déjà reconnu comme ils ont reconnu le décrochage des salaires des enseignants par rapport à des corps équivalents de la fonction publique et aux enseignants des autres pays européens. Mais les mois filent sans que les engagements à revaloriser ne se concrétisent.
 
Un courrier officiel du ministre de l’Éducation nationale prenant l’engagement d’inscrire cette revalorisation dans la future loi sur les retraites a été annoncé lors de la deuxième réunion ministérielle qui s’est tenue le 7 novembre. C’est positif mais cela reste insuffisant.
 
À l’issue de cette deuxième réunion, le SE-Unsa constate l’absence d’annonces de premières mesures « sonnantes et trébuchantes » qu’il avait demandées pour attester de l’engagement de l’exécutif. Le SE-Unsa appelle la profession à se mobiliser fortement le jeudi 5 décembre pour porter leurs justes revendications pour leurs salaires et leurs futures retraites.

Pour défendre nos retraites, tou.te.s en grève

jeudi 5 décembre

manifestation départementale à 14h30

RDV place des Halles à Chartres

Je suis gréviste, quelles sont démarches?

Pour les enseignants du 1er degré

La déclaration d'intention de grève doit être effectuée au plus tard 48 heures avant, dont 1 jour ouvré avant la date prévue du mouvement, soit au plus tard lundi 2 décembre. Elle peut être envoyée par mail ou par voie postale à son IEN.

Cette déclaration ne conduit à aucun retrait de salaire et n'oblige en rien à faire la grève du 5 décembre. Seule l'attestation demandée via iprof, après la grève, entraînera un retrait de salaire pour "service non fait".

Pour les enseignants du 2nd degré :

Vous pouvez informer votre chef d'établissement (il n'y a pas de délai de rigueur).

 

Information aux parents :

"En raison d'un appel à la grève de plusieurs syndicats enseignants majoritaires pour exiger des rémunérations qui reconnaissent enfin leurs métiers et leur garantissent le maintien de leur niveau de pension dans un futur système universel de retraites, je serai gréviste le jeudi 5 décembre et votre enfant n'aura pas classe."