Retour à l'article normal

SE-UNSA 28


 Par SE-UNSA 028
 Le  jeudi 20 juin 2019

Phase d’ajustement de la carte scolaire (GTSD du 20 juin)

 


Vos représentantes du personnel SE-Unsa en carte scolaire :

Magali ALETON-BAROUDI et Marion PIERRE

Etaient présents : FO / SNUIPP

DSDEN :
Mme MEGE (DASEN)
Mme JULIEN-TITEUX (Secrétaire Générale)
M PAILLETTE (IA adjoint)
Mme BELTRAND (DPM)
les IEN de circonscriptions.


Ajustements de juin 2019

4 postes « ruralité » octroyés hors Groupe de Travail (demande ministérielle) qui entrainent 4 ouvertures à :

  • Clévilliers
  • Auneau
  • Donnemain-Saint-Mames/Moléans (annulation de fermeture annoncée)
  • Fontenay-sur-Eure

La DASEN revient sur la fermeture à Morancez (maternelle)

 

La situation du département (rapport enseignant/poste) laisse peu de latitude -> réserve disponible : 3,42 postes

Nous avons pu exposer toutes les situations dont nous avons le suivi : au vu des moyens restants, la DASEN ne s’est pas prononcée sur d’autres ouvertures (hormis l’annulation de fermeture de Morancez), elle se réserve le droit de réviser les ajustements après comptage des effectifs de rentrée le 02 septembre 2019.

Rappel : pas de fermeture pour la rentrée 2019.

L’avis du SE-UNSA

Si nous accueillons les nouvelles directives à 24 par classe en GS/CP/CE1 ( mise en place jusqu’en 2022) de manière positive, nous pensons qu’il est inévitable que les autres niveaux soient impactés si on laisse les seuils de carte scolaire identiques et des moyens constants. Le SE-UNSA revendique des seuils limités à 24 élèves par classe pour tous les niveaux dans « l’ordinaire ».


Questions diverses :

Mise en place des PIAL (Pôles Inclusifs d’Accompagnement Localisés) : pilotage départemental dans le 28

2 coordinatrices : Anne KOWALCZYK et Christine MALAGANNE-DEBRAY (répartition nord/sud).

Une ligne directe est désormais à disposition des parents pour joindre le secrétariat de l’École Inclusive : 02 36 15 11 28.

La circulaire est arrivée dans les écoles ce matin.

Dès le rentrée 2019 les PIAL seront implantés soit :

  • en collège avec ses écoles de rattachement
  • possibilité de regroupement école maternelle + école élémentaire
  • possibilité pour les écoles rurales de regrouper deux écoles proches.


Selon Madame JULIEN-TITEUX : «  Avant, les enfants attendaient les AESH, maintenant, ce sont les AESH qui attendront les enfants ( mutualisations possibles) ».

30 % de contrats des AESH seront des contrats à 100 % (24h hebdomadaires).

Le service de Châteauroux qui gère les AESH rencontre un problème technique qui rend impossible de faire des contrats de 3 ans. Mme JULIEN-TITEUX précise qu’il est possible de contacter sa gestionnaire afin d’obtenir cette année un contrat « manuel » de 3 ans.

 

LSU

Le SE-UNSA met à votre disposition un formulaire afin que vous puissiez nous faire remonter chaque difficulté rencontrée et vos remarques ( lieu : école ou maison, date et heure).

Remplir le formulaire