Retour à l'article normal

SE-UNSA 28


 Par SE-UNSA 028
 Le  samedi 9 mars 2019

Établissement public des savoirs fondamentaux : réagissez, interpelez vos élus

 

Le gouvernement continue son travail de sape de l'école publique avec sa loi pour l'"Ecole de la confiance".  L’amendement de l’article 6 instaure un nouveau statut d’établissement scolaire : les établissements publics des savoirs fondamentaux regroupant collège et école primaire.

Ce projet va à l’encontre de notre projet syndical qui propose de renforcer la structure école. Il s’agit d’un changement de fond qui impacte directeurs, enseignants du 1er comme du 2nd degré, collectivités, parents et IEN.

Le SE-Unsa, le Sgen-CFDT, le Snes-FSU, le Snuipp-FSU et la FCPE proposent aux enseignants et aux parents d’élèves d’adresser un courrier aux élus locaux (cf. modèle de courrier en PJ).

Ces élus locaux (maires, conseillers départementaux, présidents de conseil départemental) pourront potentiellement être impliqués dans la création d’un établissement de cette nature. L’établissement est en effet créé sur proposition conjointe des collectivités concernées. Pour le SE-Unsa, en voulant prendre en compte des regroupements « uniquement physiques » école-collège qui existent déjà aujourd’hui par le biais d’expérimentations, cet article de la loi pour une École de la confiance vient prendre le risque de modifier profondément l’organisation du système éducatif. Il impacte les enseignants, directeurs et adjoints, mais aussi les parents d’élèves et les collectivités.

Le SE-Unsa poursuit son travail auprès des parlementaires, des représentants nationaux des collectivités et des parents d’élèves pour obtenir le retrait de cet article lors de l’examen au Sénat.

 

En savoir plus :

http://enseignants.se-unsa.org/Etablissements-publics-des-savoirs-fondamentaux-un-amendement-a-contre-sens

http://enseignants.se-unsa.org/Etablissement-public-des-savoirs-fondamentaux-courrier-commun-demandant-le-retrait-de-l'article

http://enseignants.se-unsa.org/Etablissement-des-savoirs-fondamentaux-l-Assemblee-adopte-sa-creation