SECTION SE-Unsa de l'EURE ET LOIR - 19/21 RUE DES GRANDES PIERRES - COUVERTE - 28000 CHARTRES
Tél. 02 37 36 47 02 - Por. 06 34 43 21 67 - 28@se-unsa.org

 
nouveau confinement = CHSCT-D exceptionnel (8 avril 2021)
Article publié le jeudi 8 avril 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Jeudi 8 avril se tenait un CHSCT-D exceptionnel lié à la fermeture des écoles, collèges et lycées à notre demande. La DASEN, a rappelé qu’il n’y avait pour l’instant aucune modification du calendrier de la reprise. Cependant, la question de l’hybridation des collèges demeure.

En introduction de la réunion, l'Unsa Education a fait lecture d'une déclaration reprenant les points suivants :

  • Reprises des 26 avril et 3 mai :
    • Prévoir la reprise en amont des vacances pour que ces dernières soient un véritable temps de pause pour l'ensemble des personnels
    • Anticiper le possible prolongement de la fermeture des écoles et établissements pour éviter les écueils et la précipitation des précédents confinements
    • la campagne de vaccination : quand ? comment ? pour qui ?
  • Distanciel et dysfonctionnement
  • Adaptation des examens pour le 2nd degré et report des dispositifs lourds à mettre en place (PIX, Ev@lang)
  • Recrutement d'enseignants et d'AED pour la fin de l'année scolaire
  • Bilan des derniers jours :
    • différence de temporalité entre le ministère qui a mis 36h à publier la liste des enfants dits "prioritaires" et les 48h données aux personnels sur le terrain pour assurer la mise en place de l'accueil de ces enfants et le distanciel
    • mise en place des CAM : principe de volontariat et communication
    • manque d'anticipation et de discussion en amont de l'annonce du confinement

> Lire la déclaration préalable

Nous sommes revenus sur beaucoup de ces éléments lors du CHSCT mais la DASEN n'était pas, à ce jour, en mesure de nous apporter de nouveaux éléments. Nous avons insisté sur la nécessité d'anticiper tous les scénarii pour éviter la précipitation habituelle due aux annonces tardives par voie de presse du gouvernement.

 

BILAN

Madame JULIEN-TITEUX, Secrétaire générale de l’IA, nous a dressé un bilan sanitaire de notre département. Elle a fait remarquer que le nombre de cas était en augmentation depuis les vacances de février.

Bilan du mois de mars

  • Cas positifs :
    • Maternelle : 28
    • Élémentaire : 138
    • Collège : 195
    • Lycée : 145 (l'Unsa Education a fait remarquer que le bilan moindre en lycée est à relativiser, les élèves n'étant en présentiel qu'une semaine sur deux, le nombre de cas reste important)
  • Entre le 8 mars et le 2 avril : 57 classes ont été fermées.
  • Depuis la rentrée de septembre, on a recensé 1518 élèves et 287 personnels (agents des collectivités territoriales compris) positifs sur le département.

La Secrétaire générale souligne le fait que ce sont les collèges qui concentrent le plus de contaminations et qu’il y a davantage d’enseignants positifs dans le secondaire que dans le primaire.

ACCUEIL DES ELEVES PRIORITAIRES

L’UNSA éducation a rappelé dans sa déclaration préalable que la diffusion de la liste des élèves prioritaires était arrivée trop tardivement, que la mobilisation des enseignants des écoles accueillants ces élèves devait être clarifiées (si volontariat : aucune pression de la hiérarchie), de même que la rémunération clairement établie.

Un recensement des enseignants volontaires est actuellement en cours. Ainsi mardi, on dénombrait :

  • 1er degré : 519 enseignants pour 1956 élèves accueillis
  • 2nd degré : 259 enseignants pour 66 élèves accueillis

La DPE recense actuellement les demi-journées accomplies. La rémunération se fera à la journée (= 2 demi-journées qui ne s'effectueront pas forcément le même jour)

A l’heure actuelle, 181 écoles sont ouvertes et 26 centres d’accueil mutualisés (CAM). En effet, le principe était d’ouvrir une école par commune. Les CAM correspondent à quelques pôles situés à Chartres et à Dreux.

La DASEN a insisté sur ce choix de laisser toutes les écoles ouvertes, afin de ne pas créer de brassages. Tous les collèges et les lycées sont également ouverts, parfois sans élèves (travail de certains agents en présentiel nécessaire notamment pour les agents administratifs). 

DISTANCIEL ET ACCOMPAGNEMENT DES FAMILLES

L'Unsa Education a alerté sur les dysfonctionnements des outils de ces derniers jours. Réponse de la DASEN : l'équipe informatique du rectorat a déjà effectué un gros travail, 60 000 connexions ont pu être rétablies.

Monsieur Paillette (IA-Adjoint) a souligné que dans le cadre de la Cité éducative, l’inspection académique s’apprêtait à prêter des ordinateurs pour les familles les plus éloignées du numérique. Ainsi, dès cet après-midi et jusqu’à la fin de l’année scolaire, une trentaine d’ordinateurs devraient être distribuée à des familles drouaises qui n’avaient pas accès à un terminal mobile. La DSDEN s'est mise en relation avec les associations pour un accompagnement des ces familles face au numérique.

Au niveau des collèges, le Conseil départemental a de nouveau prêté 50 ordinateurs par le biais de conventions de prêt.

La Secrétaire générale a fait remarquer que le taux d’équipement informatique des familles avait augmenté depuis le premier confinement. Et elle a rappelé la nécessité de continuer à accompagner les familles les plus défavorisées.

> Lire le communiqué de presse du SNPDEN (syndicat des chefs d'établissement de l'UNSA) : numérique éducatif

Dans le cadre des stages de réussite en distanciel, l'Unsa Education s'est entretenu à plusieurs reprises avec la DSDEN la semaine dernière pour alerter sur la difficulté de mise en place de ces stages : outils peu fiables, familles en besoin souvent très éloignées de l'outil numérique. Aucune dotation ne sera faite pour faciliter cette mise en place en dehors du dispositif déployé dans la cité éducative de Dreux.

VACCINATION ET CAMPAGNE DE TESTS

  • Vaccination

A l’heure actuelle, Madame ANGEL, médecin conseillère technique de la Rectrice de l’académie Orléans-Tours, et son équipe travaillent sur les besoins en matière de vaccinations : catégories de personnels, priorité… La campagne de vaccin devrait prendre en considération les personnels en contact avec les élèves (Enseignants, AESH, personnels médicaux sociaux ...). Les informations sont très vagues à l'heure actuelle.

Aucun nom de vaccin n’est pour l’instant mentionné.

  • Tests

Madame DEPOND, infirmière responsable départementale Mission de la promotion de la santé, a rappelé que les campagnes de tests reprendront bien à la rentrée des vacances de Pâques avec les brigades mobiles (voir notre article sur la campagne de tests) avec :

  • les tests antigéniques dans le secondaire ;
  • les tests salivaires dans le primaire, tout en sachant que ceux-ci se font en partenariat avec les laboratoires, ces derniers étant particulièrement sollicités en ce moment…

Notons qu’à ce jour, 13 écoles ont fait l’objet de cette campagne, 1102 tests salivaires ont été réalisés et que 9 cas positifs ont été détectés.

La secrétaire générale a souligné que les auto-tests étaient sur le point d’arrivée. Dans un premier temps, ils seront destinés aux élèves de plus de 15 ans.

Aucune montée en charge des tests n'est prévue à la reprise.

L'Unsa Education a alerté la DASEN sur le surcroit de travail qu'engendre la mise en place des campagnes de tests pour les chefs d'établissements et les directeurs ainsi que le traçage des cas contacts dans une école ou un établissement. Nous avons demandé si l'équipe médicale du département serait étoffée pour permettre une meilleure gestion. La DASEN a pris note de la remarque mais n'a pas apporté d'élément nouveau.

MOYENS HUMAINS ET MATERIELS.

L'Unsa Education a demandé si des moyens supplémentaires étaient prévus pour la rentrée prochaine (heures de soutien, "devoirs fait", ...) en lien avec la crise sanitaire. La DASEN n’a toujours pas de visibilité sur les moyens de la rentrée prochaine. Il est à noter que des moyens restent disponibles pour le dispositif "devoirs faits".

ADAPTATIONS DANS LE SECOND DEGRE

Aucun changement dans les examens n'est prévu pour le moment. Cependant, les dispositifs Ev@lang et PIX sont repoussés à l'année prochaine. Les enseignants s'étant déjà engagés dans ces dispositifs peuvent, s'ils le souhaitent, continuer.

RECRUTEMENT DE CONTRACTUELS

  • Sur 29 recrutements possibles d’AED, 25 ont été pourvus. La secrétaire générale a fait remonter des besoins supplémentaires auprès de la rectrice. Les chefs d'établissements doivent faire remonter leurs besoins.
  • Sur 45 recrutements possibles d’enseignants dans le premier degré, seuls 12 ont été pourvus. La secrétaire générale a souligné une problématique de recrutement avec très peu de ressources humaines.

AESH

La dotation des AESH sera désormais donnée à l’année, et non plus au coup par coup, ce qui permettra d’avoir une meilleur visibilité et réactivité pour le recrutement.

MASQUES

Aucun masque spécifique n’est pour l’heure prévu pour les enseignants de maternelle qui travaillent avec des élèves sans masque. Les masques de type 2 sont toujours de rigueur pour les personnels à risque. Contactez si besoin Monsieur LE DROLLEC (02.36.15.11.74    ce.dafig28@ac-orleans-tours.fr).

CELLULES D'ECOUTE

Madame LIZEROT, assistante sociale des personnels, a rappelé que la CELLULE D’ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNELS était ouverte.

  • Cellule d'écoute pour les personnels : 02.38.79.46.14
  • Cellule d'écoute pour les parents : 02.36.15.11.00
  • Cellule de continuité pédagogique : 02.38.79.46.97

AVIS

La DASEN n'a pas souhaité procéder au vote de l'avis proposé conjointement par l’Unsa Education et la FSU au motif que les demandes formulées ne sont pas du ressort de la DSDEN mais du Ministère. Cet avis sera joint au procès verbal.

AVIS pour le CHSCT-D Extraordinaire du jeudi 8 avril 2021

Réouverture des Ecoles le 26 avril et des Etablissements le 3 mai

Le ministère de L’Education Nationale prévoit la réouverture des écoles le 26 avril et des établissements du second degré le 3 mai. Dans cette optique, le CHSCT-D demande que soit assurée la sécurité des personnels comme des usagers, ce qui passe :

  • par des moyens matériels (locaux) et des personnels supplémentaires dans toutes les catégories de façon à pouvoir limiter les brassages et assurer les remplacements. Ces moyens supplémentaires doivent être pérennisés jusqu’à la fin de l’année scolaire ;
  •  par un accès prioritaire aux vaccins pour tous les personnels volontaires (enseignant-e-s et non enseignant-e-s) ;
  •  par le déploiement massif d’une réelle capacité à casser les chaînes de contamination dès qu’un cas apparaît grâce au renforcement significatif des moyens des services de santé scolaire en personnel médical et administratif,
  • par un aménagement des examens et de tous les programmes pour l’année en cours et les suivantes.

QUESTIONS DIVERSES

  • Collège Jean Moulin : les travaux sont terminés. Se pose désormais la question des conditions d’emménagement du matériel et des personnels de l‘établissement. Une demande a été faite au Conseil départemental pour que le Principal du collège puisse accéder aux locaux et réunir son équipe en prévision de la rentrée prochaine.
  • Centre d’information et d’orientation (CIO) : l’emménagement dans de nouveaux locaux qui était prévu à la rentrée 2021 est reporté à une date non définie à ce jour (en cours d'année scolaire). La Secrétaire générale nous a affirmé que les négociations étaient bien avancées pour que les personnels intègrent un bâtiment d’État situé dans la cité administrative. Les nouveaux locaux seront à priori mieux adaptés aux besoins de l'équipe du CIO notamment pour l'accueil du public (plus d'espace, ascenceur pour personnes à mobilités réduites ...)

 

Vos représentants du personnel en CHSCT-D

Marie JAUPITRE (SE-Unsa) et Clément PHILIPPON (SNPDEN)

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir