SECTION SE-Unsa de l'EURE ET LOIR - 19/21 RUE DES GRANDES PIERRES - COUVERTE - 28000 CHARTRES
Tél. 02 37 36 47 02 - Por. 06 34 43 21 67 - 28@se-unsa.org

 
CDEN du 15 fĂ©vrier : carte scolaire "Ecoles" et "Collèges"
Article publié le lundi 15 février 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

L'Unsa Education a fait lecture d'une déclaration préalable avec des demandes concrètes pour notre département.

1er degré

  • L’Unsa Education a demandĂ© le maintien du dĂ©doublement des GS dans les Ă©coles qui l’avaient mis en place Ă  la rentrĂ©e scolaire 2020 Ă  moyens constants et qui ne pourront les maintenir faute de moyens supplĂ©mentaires Ă  la rentrĂ©e prochaine.
  • L’Unsa Education a demandĂ© la prise en compte de la cohĂ©rence des territoires dans les dĂ©doublements en GS en REP, notamment dans la commune de Mainvilliers dont seules deux Ă©coles sur les trois bĂ©nĂ©ficieront d’un dĂ©doublement, la troisième ne pouvant le faire Ă  moyens constants.
  • Une attention très particulière doit ĂŞtre apportĂ©e Ă  la ruralitĂ© pour [je cite la charte acadĂ©mique] « garantir l’avenir scolaire des Ă©coliers des territoires ruraux ».  C’est pourquoi L’Unsa Education a demandĂ© un regard diffĂ©rent sur les effectifs des Ă©coles rurales. Les petits effectifs ne sont pas seulement « confortables » ils permettent d’apporter des solutions pour remĂ©dier aux difficultĂ©s scolaires. L’Unsa Education a demandĂ© aussi la consolidation du rĂ©seau d’aide en abondant les RASED pour couvrir un plus large territoire et pour Ă©viter un saupoudrage des aides.

L'Unsa Education a aussi fait un retour sur la direction d'école et les mesures prises dans notre département.

2nd degré

L’UNSA Éducation a dénoncé, comme l’an passé, le nouveau système de calcul de la DHG en raison :

  • du seuil de 30 Ă©lèves, appliquĂ© Ă  tous les Ă©tablissements, favorisĂ©s ou non, et basĂ© sur les effectifs constatĂ©s en Octobre (!) ;
  • du flou entourant le calcul de l’APM (allocation progressive de moyens), qui reste une dotation très Ă  la marge, mais la seule permettant ou non d’ouvrir de nouvelles divisions ;
  • du taux d’HSA, passĂ© de 9,1 % en 2020 Ă  9,4 % en 2021, taux le plus haut de l’acadĂ©mie, imposĂ© par le rectorat ;
  • de l’indice d’éloignement qui a certes Ă©voluĂ© pour ne pas pĂ©naliser les zones urbaines, mais qui s’est vidĂ© de sa substance pour les zones rurales …

L’administration maintient qu’en ULIS, avec le poste de Professeur des écoles et l’ajout de 5 heures poste, les effectifs ULIS sont pris en compte. L’UNSA-Éducation s’oppose totalement à cette vision des choses et continuera à réclamer le comptage des ULIS dans leur niveau d’origine.

La fermeture de deux divisions de SEGPA, alors que les effectifs se maintiennent, voire augmentent sur le département, est un mauvais signe en direction de l’enseignement adapté. Nous contestons notamment la fermeture sur le collège Anatole France pour un « effet de seuil » dérisoire (à 1 élève près).

L’UNSA Education a demandé de nouveau une révision de la sectorisation des collèges dans tout le département et pas simplement à la marge, au vu des déséquilibres croissants constatés.

> Lire la déclaration préalable

 

En réponse, la DASEN a souhaité mettre en avant l'amélioration du P/E (nombre de postes pour 100 élèves), 5,88 pour la rentrée 2021 (5,79 pour la rentrée 2020), et la création de la nouvelle circonscription de Châteauneuf permettant un meilleur encadrement.

La DASEN salue aussi le travail des médecins scolaires mobilisés même le WE.

 

Carte scolaire 1er degré

Aucune nouvelle mesure n'a été prise lors de ce CDEN.

La DASEN a souhaité revenir sur les fermetures annulées à l'issue des GT et CTSD :

  • Maternelle de St ExupĂ©ry, Luisant
  • Les remparts, Brezolles
  • Rolland Garros, La Loupe
  • RPI de Montboissier-Alluyes-Trizay

Ainsi que sur les ouvertures supplémentaires accordées toujours à l'issue de ces réunions :

  • Abondant, maternelle
  • 2 classes dĂ©doublĂ©es :
    • Henri IV Ă©lementaire, Chartres
    • Curie, Châteaudun

L'Unsa Education est intervenu en instance pour plusieurs de ces situations et se félicite d'avoir été entendu par la DASEN.

D'autres situations restent en suspens. L'Unsa Education est de nouveau intervenu pour qu'une vigilance leur soit apportée lors du groupe de travail d'ajustement prévu en juin.

Lorsqu'une classe ferme au mois de janvier et rouvre en juin ou en septembre, le titulaire du poste peut, s'il le souhaite, récupérer son poste. Il a toutefois l'obligation de participer au mouvement. Pour tout complément d'informations, n'hésitez pas à nous contacter : 06.34.43.21.67 / 28@se-unsa.org

L'Unsa Education a voté CONTRE la carte scolaire 1er degré.

Ecole Châteaudun de Jean Macé

Devant les problématiques soulevées par la situation de l'école J. Macé (retard dans l'expertise, manque de concertation, non prise en compte de la situation REP de l'école, ...) la Secrétaire générale dit être dans l'attente de la prochaine nomination du sous-préfet. Le dossier sera traité en concertation avec le nouveau sous-préfet.

Le SE-Unsa portera une attention particulière à cette situation très anxiogène pour l'ensemble de la communauté éducative de Châteaudun.

Contractuels

L'Unsa Education est aussi intervenu sur la situation de remplacement du département, situation très difficile actuellement. 20% des absences ne sont pas remplacées dans le 1er degré. C'est pourquoi l'Unsa Education demande le prolongement des agents recrutés dans le cadre de la crise sanitaire jusqu'à la fin de l'année scolaire.

La Secrétaire générale annonce le recrutement de 10 contrats de PE (contractuels) jusqu'à la fin de l'année scolaire : 6 actuels (3 sur les 9 déjà recrutés ont démissionné) + 4 nouveaux recrutements.

A l'inverse, pas de prolongement prévu pour les AED dans le 2nd degré. Leurs contrats doivent prendre fin le 19 février ce que nous avons dénoncé. Les besoins de notre département ont été remontés auprès de la rectrice.

Laicité

L'Unsa Education a de nouveau dénoncé l'absence du mot LAICITE dans les objectifs départementaux. C'est pourtant une valeur essentielle de notre République qui prend toute sa place à l'Ecole que ce soit dans le 1er ou le 2nd degré.

La DASEN a répondu que des actions ont eu lieu et ont encore lieu dans notre département, notamment dans le cadre de la cité éducative de Dreux.

Pour nous continuons de penser que l'écrire c'est lui donner toute l'importance qu'il mérite.

Carte scolaire 2nd degré

Le mode de calcul de la DHG et les quelques ajustements "à la marge" (de l'ordre de maximum 3 heures), proposés par l'administration, ne nous ont pas donnés satisfaction par rapport aux demandes réitérées de l'UNSA.

L'Unsa Education a voté CONTRE la carte scolaire 2 nd degré.

ENT

Un ENT va progressivement être mis en place dans les collèges euréliens. Il sera effectif pour tous en septembre. Il regroupera :

  • une suite bureautique,
  • un outil Moodle,
  • un outil de partage d'Ă©criture,
  • un mĂ©diacentre,
  • PIX,
  • une messagerie Ă©lectronique pour les Ă©lèves,
  • Pronote. 

Cet ENT permettra avec une seule authentification d'accéder à tous ces services, et aussi de regrouper tous les établissements pour les personnels en complément de service.

Sectorisation sur Auneau/Gallardon

Cette sectorisation n'est toujours pas finalisée.

Au cours des échanges, nous avons appris avec stupeur que contrairement à ce qui nous avait été annoncé lors des 2 CTSD du 1er et du 9 février, les mesures de carte scolaire concernant les personnels du collège de Gallardon seront bien effectives. L'argument avancé est que cette sectorisation ne portera que sur un effectif assez faible d'élèves dans un premier temps, ce qui ne permettra pas de conserver ces postes.

Souffler ainsi le chaud et le froid sur des personnels est indigne de notre administration.

Sectorisation du département

La sectorisation plus globale du département est liée au plan pluriannuel d'investissement. Aucune information ne nous a été apportée par le Conseil Départemental sur ces sujets.

Jean Moulin 2

Les travaux sont d'ores et déjà terminés et les élus au CA de Jean Moulin 2 ont pu le visiter. Aucune date n'est encore avancée pour l'emménagement.

 

Vos représentantes en CDEN

Marie JAUPITRE (1er degré)

Olivia MOULIN (2nd degré)

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir