SECTION SE-Unsa de l'EURE ET LOIR - 19/21 RUE DES GRANDES PIERRES - COUVERTE - 28000 CHARTRES
Tél. 02 37 36 47 02 - Por. 06 34 43 21 67 - 28@se-unsa.org

 
Nouveau protocole et organisation de la reprise du 2 novembre
Article publié le vendredi 30 octobre 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Suite aux annonces ministĂ©rielles, le nouveau protocole sanitaire est paru. Il doit ĂȘtre effectif le 9 novembre au plus tard. C'est pourquoi nous encourageons les Ă©quipes Ă  prendre le temps nĂ©cessaire pour sa mise en place.

Lire le protocole du 29/10

Fiche pratique pour mieux comprendre le protocole

Guide académique modifications

Quels changements ?

Tous les Ă©lĂšves doivent ĂȘtre prĂ©sents avec des adaptations Ă  mettre dĂšs la reprise.

  • Port du masque dĂšs 6 ans. Les masques seront fournies par les familles. Un stock sera disponible dans les Ă©coles et les Ă©tablissements pour les Ă©lĂšves qui n'en auraient pas. Le port du masque est proscrit pour les maternelles. Les nouveaux masques pour les enseignants (en remplacement des masques DIM) devraient ĂȘtre livrĂ©s Ă  partir de la semaine prochaine.
  • Distanciation d'1 mĂštre au sein mĂȘme de la classe (si les locaux le permettent) sauf pour les maternelles.
  • Non brassage entre les groupes classes ou les niveaux de classe pour les Ă©lĂšves de 1Ăšre et Terminale : arrivĂ©es et dĂ©parts Ă©talĂ©s dans le temps, circulation maĂźtrisĂ©e d’élĂšves (une salle par classe dans le 2nd degrĂ© sauf salle spĂ©cialisĂ©e et ateliers), rĂ©crĂ©ation organisĂ©e avec respect de la distanciation (temps de pause fait en classe si nĂ©cessaire), restauration scolaire maintenue (mĂȘme groupe mangeant toujours Ă  la mĂȘme place)
  • AĂ©ration et dĂ©sinfection des locaux renforcĂ©es : toutes les 2 h minimum, pendant 15 min.
  • Lavage des mains : Ă  l'arrivĂ©e, avant et aprĂšs chaque rĂ©crĂ©ation, avant et aprĂšs chaque repas, aprĂšs ĂȘtre allĂ© aux toilettes, le soir avant de rentrer chez soi ou dĂšs l’arrivĂ©e au domicile.
  • Le nettoyage : sur les sols et grandes surfaces (tables, bureaux) rĂ©alisĂ© au minimum une fois par jour ; sur les surfaces les plus frĂ©quemment touchĂ©es par les Ă©lĂšves et personnels dans les salles, ateliers et autres espaces communs (comme les poignĂ©es de portes) rĂ©alisĂ© plusieurs fois par jour.
  • La mise Ă  disposition d’objets partagĂ©s au sein d’une mĂȘme classe ou d’un mĂȘme groupe constituĂ© (ballons, jouets, livres, jeux,journaux, dĂ©pliants rĂ©utilisables, crayons, etc.) est permise Ă  l’intĂ©rieur des locaux lorsque qu’une dĂ©sinfection au minimum quotidienne est assurĂ©e (ou que les objets sont isolĂ©s 24 h avant rĂ©utilisation).

Ces nouvelles consignes laissent encore beaucoup trop de questions sans rĂ©ponses et exigent du temps et des moyens pour leurs mises en Ɠuvre.

Ce que demande le SE-Unsa

Le SE-Unsa  exigent en termes de rĂ©ponses et de moyens de l’institution (exigences envoyĂ©es Ă  la DASEN ce jour) :

  1. Qu’on laisse bien la semaine prochaine aux personnels pour mettre en place pleinement le protocole (s’il est tenable !). Il est impensable de demander aux Ă©quipes, aux directeurs.trices, aux chefs d'Ă©tablissement, alors mĂȘme qu'ils se trouvent en vacances, d'organiser en 3 jours (week-end compris) le changement du fonctionnement des Ă©coles et l'hommage rendu Ă  Samuel Paty avec les contraintes qu'exigent une rentrĂ©e dĂ©calĂ©e (prĂ©venir les familles, adapter les transports scolaires... ).
  2. Dans le premier degré, que les remplaçants disponibles soient prioritairement affectés au soutien des directeurs durant la semaine.
  3. Que toutes les formations et réunions non-urgentes soient suspendues.

Les personnels

La liste des personnels vulnĂ©rables devraient ĂȘtre remis Ă  jour aujourd'hui mĂȘme. Il va falloir que la position administrative de ces personnels soient rapidement Ă©claircie. Nous demandons Ă  ce qu’elles puissent ĂȘtre mises en tĂ©lĂ©travail ou en ASA.

  • Quelle prise en compte de la situation des personnels vivant avec une personne vulnĂ©rable ?

Le SE-Unsa réitÚre sa demande de reconnaissance de la Covid comme maladie professionnelle pour les personnels qui seront particuliÚrement exposés ainsi que la suppression du jour de carence.

Le protocole

  • Dans la plupart des cas, le non-brassage des Ă©lĂšves ne peut pas ĂȘtre un non brassage des classes mais de groupes de classe et encore cela peut s’avĂ©rer impossible.
  • Quelle organisation de la politique de test ?
  • Quelles mesures spĂ©cifiques pour l’enseignement de l’EPS au regard des fermetures de lieux accueillant du public et de l’interdiction de la pratique de certaines activitĂ©s ?
  • Quelles mesures pour les internats ? les transports scolaires ?
  • Quelles consignes pour les sorties scolaires ? De nombreux enseignants qui se sont investis dans des projets pour l'annĂ©e en cours n'ont toujours pas de rĂ©ponse quant Ă  la possibilitĂ© ou non de mener Ă  terme leurs voyages et sorties scolaires.
  • Quid du port du masque pour les Ă©lĂšves qui relĂšvent du handicap et qui ne peuvent pas le porter ?

Les modalités pédagogiques

Face Ă  cette situation appelĂ©e Ă  durer voire Ă  se dĂ©grader, des questions doivent ĂȘtre travaillĂ©es rapidement :

  • Quels amĂ©nagements des programmes ?
  • Quels amĂ©nagements des examens, des conditions de certifications, des PFMP. Des dispositions ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© prises pour rĂ©duire la durĂ©e des PFMP en vue de la dĂ©livrance des diplĂŽmes. Seront-elles suffisantes ? L’organisation annuelle des LP devra ĂȘtre revue s’il n’y a pas de dĂ©parts en stage.
  • Conseils de classe du premier trimestre en prĂ©sentiel ?
  • RĂ©unions parents-profs : faut-il les maintenir ou prĂ©voir des visios ?

Plus que jamais il est indispensable de donner du temps de concertation aux équipes pour se préparer au mieux.

CommuniquĂ© de presse du SE-Unsa : Écoles, collĂšges, lycĂ©es ouverts : protĂ©ger, respecter, soutenir les personnels

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir