SECTION SE-Unsa de l'EURE ET LOIR - 19/21 RUE DES GRANDES PIERRES - COUVERTE - 28000 CHARTRES
Tél. 02 37 36 47 02 - Por. 06 34 43 21 67 - 28@se-unsa.org

 
Le SE-Unsa agit pour les AESH : audience du 7 octobre
Article publié le jeudi 8 octobre 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-Unsa a été reçu en audience le mercredi 7 octobre par la Secrétaire générale de l'Education nationale, Mme Julien-Titeux, avec d'autres organisations syndicales.

Ces audiences sont des points d'étapes avec l'administration. Elles nous permettent de porter nos revendications, d'être force de propositions, de rapporter les problématiques du terrain, de faire un état des lieux.

Ces audiences auront lieu 1 fois par trimestre. Il est donc indispensable de nous faire remonter vos difficultés, vos questions, c'est ensemble que nous ferons avancer les conditions de travail des AESH au niveau départemental et national.

Comment nous contacter ? Marie JAUPITRE (secrétaire départementale du SE-Unsa) : 06.34.43.21.67 / 28@se-unsa.org

Je souhaite recevoir les lettr'infos du SE-Unsa pour rester informé.e des actualités départementales et nationales.

Etat des lieux

Le département compte à l’heure actuelle 1206 élèves avec une notification de la Maison départementale de l’autonomie (MDA). Les Ulis ne sont pas comptabilisés. On dénombre un peu plus de 600 AESH répartis en 363 ETP (équivalents temps plein).

210 ETP, soit 338 AESH sont gérés par l’établissement mutualisateur Émile Zola de Châteaudun. 153 ETP, soit plus de 260 AESH le sont par le Service académique de gestion des accompagnements pour le handicap (SAGAH) de Châteauroux.

On dénombre 39 PIAL (Pôles inclusifs d’accompagnement localisé) dans le département. Ils correspondent à 39 zones de collèges. Les écoles situées autour sont rattachés à ces établissements. Les PIAL sont pilotés par deux coordinatrices en poste à la DSDEN.

Attention : les AESH sont affectĂ©(e)s Ă  un PIAL et non Ă  un Ă©lève.

Rentrée

Actuellement, on dĂ©nombre  14 Ă©lèves non-accompagnĂ©s. La MDA a pris du retard en raison du confinement. Tous ces Ă©lèves devraient avoir une solution après les vacances de la Toussaint.

Ce retard a aussi eu pour conséquence que des AESH se sont retrouvés sans élèves à la rentrée. Ce problème semble résolu.

N'hésitez pas à nous informer de tout dysfonctionnement, le SE-Unsa est là pour vous accompagner dans vos démarches (06.34.43.21.67 / 28@se-unsa.org)

Contrat

  • Les AESH rĂ©munĂ©rĂ©s sur le titre 2 (CDisĂ©s) relèvent du SAGAH.
  • Les AESH rĂ©munĂ©rĂ©s sur le hors titre 2 relèvent du lycĂ©e Émile Zola.

Le titre 2 correspond à des emplois. Le hors titre 2 correspond à des blocs d’heures (non pérennes) permettant de fonctionner. Au bout de 6 ans, on bascule sur du Titre 2 CDisé.

Les organisations syndicales ont posĂ© le problème des contrats 39h/41h. Comment rattraper ce temps non-rĂ©munĂ©rĂ© ?

Madame Pasquet, Secrétaire générale de la DSDEN du 36, nous a affirmés qu’il y avait en ce moment une réflexion sur les modalités de la rétroactivité mais que seul un arbitrage national pouvait donner lieu à un rattrapage salarial. A l’heure actuelle, rien n’est fixé.

Monsieur TrĂ©cul, agent comptable du lycĂ©e Émile Zola, a rappelĂ© qu’il n’y avait pas pour l’instant d’harmonisation acadĂ©mique entre le SAGAH et l’établissement employeur ; et qu’il serait nĂ©cessaire d’être sur le mĂŞme type de calcul des horaires.

Formation

3 heures de formation sont prévues pour chaque PIAL avec l’enseignant référent, les AESH, les 2 coordinatrices et un coordinateur général.

Perspectives

  • La secrĂ©taire gĂ©nĂ©rale de l’EN, a annoncĂ© la mise en place de la fonction d’AESH rĂ©fĂ©rent pour la rentrĂ©e 2021 qui aura pour objectif l’animation d’un groupe d’AESH.
  • Elle a soulignĂ© la nĂ©cessitĂ© d’avoir un coordinateur au niveau des PIAL afin d’avoir une gestion plus localisĂ©e ceci afin de crĂ©er de « l’interdegrĂ© Â» et de proposer davantage de temps complets.
  • Elle a rappelĂ© la volontĂ© d’augmenter la quantitĂ© de travail des AESH qui le souhaitent. Elle a soulignĂ© le problème des emplois du temps du premier degrĂ© (24h) qui doivent ĂŞtre couplĂ©s avec un autre Ă©tablissement pour arriver Ă  39h.

Masques

Durant la première quinzaine de septembre, un pointage des élèves malentendants a été effectué de manière à recenser le nombre de masques transparents nécessaires à destination des AESH et enseignants les ayant en classe.

Une commande est en cours actuellement.

Pistes de travail

  • Une rĂ©flexion est engagĂ©e sur le travail pĂ©riscolaire des AESH notamment pour le compte des collectivitĂ©s ceci afin de n’avoir qu’un seul employeur qui ne donne lieu qu’à une seule rĂ©tribution et donc un seul bulletin de salaire.
  • Un groupe de travail est prĂ©vu pour harmoniser la gestion du SAGAH avec celle des Ă©tablissements mutualisateurs.
  • En pĂ©riode de crise sanitaire, l’idĂ©e d’un pĂ´le de remplacement par zone (et non pas par PIAL) est Ă  l’étude.

L'avis du SE-Unsa

La démarche de réunir régulièrement les organisations syndicales qui sont les représentants de tous les personnels de l'EN est un signal très positif pour notre département. Il est toutefois essentiel que les mots ne restent pas que des mots, que les intentions se transforment en actions.

Nous veillerons à ce que les pistes de travail deviennent des réalités du terrain. Les AESH sont un maillon important des équipes éducatives pour la réussite de l'école inclusive. Ils ont le droit, comme tous les personnels, à une rémunération décente, à un emploi pérenne, à une formation de qualité qui répond à leurs besoins, à un véritable accompagnement sur le terrain.

Quelles sont les revendications du SE-Unsa pour les AESH ? Et moi... AESH

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir