SECTION SE-Unsa de l'EURE ET LOIR - 19/21 RUE DES GRANDES PIERRES - COUVERTE - 28000 CHARTRES
Tél. 02 37 36 47 02 - Por. 06 34 43 21 67 - 28@se-unsa.org

 
Compte-rendu CHSCTA 15 avril 2020
Article publié le lundi 20 avril 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Echéance : 11 mai

De nombreux questionnements :

  • problème de distanciation dans les Ă©coles
  • problème de masques qu'on ne produit pas en quantitĂ© suffisante
  • problème des endroits dont on sait que les conditions sanitaires ne sont pas rĂ©unies
  • 1 certain nombre de personnes ne sont pas confinĂ©es dans l'acadĂ©mie.
  • Internats/ cantines/ transports

La Rectrice précise que nos interrogations suggèrent une reprise généralisée, ce qui ne sera pas le cas. Toutes ces questions seront discutées avec les collectivités territoriales. Elle envisagerait plutôt une reprise pour les plus touchés par les inégalités.

Il faudra ĂŞtre vigilant sur l’hygiène dans les installations sanitaires dans les Ă©tablissements scolaires. Une enquĂŞte serait nĂ©cessaire auprès des collectivitĂ©s territoriales -> La SGA prĂ©cise qu’un Ă©change est prĂ©vu avec les collectivitĂ©s locales. Elle a Ă©galement Ă©changĂ© avec le Directeur adjoint de la RĂ©gion sur la mise en place de la reprise, de l’accueil physique, des conditions de sĂ©curitĂ© et l’aspect psychologique. 

Un groupe de travail au rectorat composé du Conseiller de prévention académique de la psychologue du travail, du DRH, des responsables des services a engagé une réflexion sur la reprise pour la mise en place d’un accompagnement global et psychologique.

Tous les niveaux de collectivités seront associés à la construction d’une reprise sereine (région/ Conseils départementaux et mairies (association des maires de France et association des maires ruraux de France)

Continuité pédagogique

Les Chefs d’établissement et Directeurs d’école ont été mis sous pression pour faire des remontées sur les élèves décrocheurs et/ou isolés. Ça a été très lourd. Parfois des enquêtes redondantes. La Rectrice demande à ce qu’on lui signale ces problèmes.

Grâce à ces remontées, des tablettes ont été prêtées et le dispositif d’impression de documents et d’envoi en partenariat avec la poste est actif depuis une semaine (cela aide les familles qui ne disposent pas de connexion internet)

Comment sera gérée la reprise ? Il n’est pas envisageable de cumuler accueils de groupes et contnuité pédagogique à distance. Il faut engager une réflexion à ce sujet d’autant que le succès d’une classe virtuelle passe par la création de plusieurs groupes, ce qui augmente les contraintes (petit groupe d’élèves en présentiel + plusieurs classes virtuelles pour un même groupe classe complexifie les choses).

Par ailleurs le travail en atelier est difficilement rĂ©alisable voire pas rĂ©alisable dans certaines disciplines. Exemple de l’esthĂ©tique : on prĂ©pare avant tout Ă  un mĂ©tier. Cette pĂ©riode sans pratique va ĂŞtre un vrai manque. De plus, en esthĂ©tique, difficile de respecter les gestes barrière. 

Question de la qualité du diplôme. Pour les classes de secondes et premières les PFMP pourront être rattrapées dans la suite de leur scolarité. L’urgence est de trouver des solutions pour les terminales. Le problème des ateliers risque d’être désastreux.

Personnels volontaires auprès des enfants de soignants

Les personnels volontaires qui sont intervenus auprès des enfants de soignants seront-ils prioritaires pour être testés ? -> Aucun cadrage pour le moment sur ce point

Questions des indemnités pour les volontaires pour l’accueil des enfants de soignants ? Certains ne souhaitent pas par solidarité toucher l’indemnité.

Cette indemnité concerne bien les personnels en deuxième ligne.

Pour les personnels qui ne souhaitent pas l’indemnité, cela ne dépend pas du rectorat car il s’agit d’une initiative interministérielle.

Les intervenants de la cellule d’écoute ont-ils une formation ?

La cellule d’écoute  se compose du mĂ©decin de prĂ©vention, de madame Abat PARH, de la psycho-logue du travail et des assistantes sociales. De par leur mĂ©tier ils sont tous formĂ©s Ă  l’écoute. De plus, ils utilisent un corpus de ressources professionnelles sur les effets psychologiques du confinement et sur la prise en charge de la dĂ©tresse. Ils font des points de fonctionnement de la cellule de manière hebdomadaire et partagent leurs avis sur les situations.

Utilisation des fiches RSST en dehors des Ă©tablissements.

3 possibilités :

  • tĂ©lĂ©chargement en ligne
  • adresser un courriel Ă  l’agent de prĂ©vention, et Ă  la reprise dans la structure, reprendre le courriel pour remplir une fiche
  • solliciter l’IEN ou le chef d’établissement afin que l’agent reçoive une fiche Ă  renseigner.

Retraits liés aux jours de grève.

Pas de retour possible sur la paie lancée et ces paies ont été lancées au mois de février, avant le confinement et la crise sanitaire.

Charge de travail des Directeurs d’école et AFFELNET

Lourdeur administrative qui vient s’ajouter aux missions déjà très importantes des Directeurs. -> La SGA se renseigne sur ce point et ils vont chercher une solution pour alléger la procédure AF-FELNET et l’entrée en 6ème.

Question de l’orientation

Il va falloir réfléchir aux dispositifs pour les passages en 6ème, en seconde, aux choix des premières, et aux élèves qui souhaiteraient changer d’orientation, aux passerelles…

Titularisation des stagiaires

Le ministère doit trancher, c’est en attente. De manière pour l’instant très hypothétique, on parle d’étendre le calendrier jusqu’à la fin de l’année civile avec effet rétroactif au 1/09/2020 et conservation du résultat au mouvement.

Point sur les personnels de santé volontaires :

  • 164 personnes inscrites se sont portĂ©es volontaires
  • 32 en mission dans tous les dĂ©partements de l'acad  (plus 6 mĂ©decins de l'EN)
  • interviennent essentiellement en EHPAD et dans les centres hospitaliers dans les six dĂ©partements.

De plus en plus de personnes seront missionnées auprès des résidents et personnels soignants.

Les médecins conseillers techniques du Rectorat prennent régulièrement de leurs nouvelles et sont très vigilantes quant à leur état de fatigue.
Travail en 3 x 8 ou 12 h d’affilée

Ce sont globalement des petites missions par quinzaine pour permettre aux personnels de santé d’avoir du repos avant la reprise en établissement.

Dans l’éventualité où la reprise se ferait le 11 mai,quid des personnes fragiles ou à risques ? Auront elles un arrêt maladie ?

Il y aura sans doute un cadrage national qui permettra d’apporter une réponse à cette question.

Depuis l’annonce du déconfinement le Docteur Gruel a reçu de nombreux mails et des questions traduisant l’inquiétude des personnels.

Des mesures seront prises pour protéger les personnels et ne pas exposer les personnels fragiles, en utilisant des autorisations spéciales d’absence ou via le télétravail.

Depuis le début de la crise sanitaire, Le Dr Gruel est présente pour conseiller mais l’appui du médecin traitant est important.

Un protocole a été envoyé aux DASEN et CE . Il n’y a pas de formulaire, il s’agit d’une demande libre dont le but est de pouvoir apporter des éléments au Docteur Gruel.

 

Prochain CHSCTA 5 Mai 14H30

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir