SECTION SE-Unsa de la CHARENTE - 10 RUE DE CHICOUTIMI - 16000 ANGOULEME
Tél. 05 45 38 28 44 - Por. 06 35 31 75 09 - 16@se-unsa.org

 
Audience DSDEN16 du lundi 28 mars
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Lundi 28 mars à 16h, à notre demande, nous avons été reçus en audience par le secrétaire général.

 

Mouvement : Nous avons portĂ© la demande de collègues en grande souffrance afin qu'ils puissent bĂ©nĂ©ficier de 5 points au moment du mouvement.

Le cabinet du DASEN est réservé sur cette demande ne voulant pas se trouver en difficulté pour hiérarchiser toutes les demandes qui pourraient se présenter.

Une attention particulière sera portée à ces situations en phase d'ajustement en cas de non réussite au premier mouvement.

 

GRH : Nous demandons une nouvelle fois qu'une instance puisse rĂ©unir une fois par pĂ©riode, les services administratifs, les IENs, les conseillers et conseillères RH, les reprĂ©sentants et reprĂ©sentantes des personnels pour faire le point sur les situations des collègues en fragilitĂ© et/ou en dĂ©sir de reconversion et partager sur les possibilitĂ© et les outils Ă  disposition. Nous porterons cette demande durant le GT RH au  rectorat dĂ©but avril.

Service des Affaires MĂ©dicales et Cellule MobilitĂ© Carrière dĂ©bordĂ©s : Aucune rĂ©ponse n'est possible ou très très tardivement. Constat partagĂ© d'impuissance.

Ruptures conventionnelles : Nous demanderons un bilan sur les critères choisis pour le classement des collègues et sur le nombre de retenus. Cela permet d'estimer les chances et de conseiller les collègues au mieux. La transparence est pourtant indiquĂ©e dans l'article I de la loi de transformation de la fonction publique...

Information: Encore une fois, nous avons découvert une circulaire au hasard de nos fouilles sur l'intranet... Elle concernait le détachement vers les postes administratifs. Ces informations importantes doivent faire l'objet d'une information directe aux agents.

 

Temps partiel : Comme demandĂ© lors de notre audience de rentrĂ©e, le DASEN ne devrait pas bousculer les bonnes habitudes en matière d’octroi de temps partiels.

 

Avancement : Nous avons exigĂ© de l'institution une information claire sur la campagne des boosts : procĂ©dure, rĂ©sultats... Rien n'est harmonisĂ© en temps et en modalitĂ©s. Nous demandons Ă©galement que tous les recours reçoivent une rĂ©ponse mĂŞme lorsqu'il s'agit d'un refus.

 

Recours : Pour tout recours, nous demandons Ă©galement que tous les courriers reçoivent une rĂ©ponse mĂŞme lorsqu'il s'agit d'un refus.

 

Carte scolaire : Il y aura bien une instance en juin pour revoir les situations et prendre des dĂ©cisions, si possible anticipĂ©es sur septembre.

Par ailleurs, le secrétariat général s'est engagé à informer tous les collègues faisant l'objet d'une mesure de carte avant l'ouverture su serveur.

Ce n'est pourtant pas aisé car certaines collectivités n'ont toujours pas rendu leur décision sur le lieu de fermeture.

 

Postes bloqués : Par courrier en date du 3/03, nous demandions au Dasen d'informer et mieux, de consulter les équipes avant d'implanter un support PES dans une école. Nous lui rappelions l'importance de ne pas imposer cette implantation dans une structure ayant déjà reçu 2 fois des stagiaires. Le secrétaire général nous a répondu que les IEN avaient été enjoints de communiquer aux équipes. 22 berceaux ont été identifiés pour l'instant (sur 26). 3 écoles ont été consultées car cela aurait été la troisième année d'accueil. Une école sur ces 3 n'a pas souhaité renouveler l'expérience.

 

ANDJARO : C'est le logiciel qui doit aider les secrĂ©taires de circonscription dans la gestion des remplaçants.

Nous rappelons donc qu'il doit en effet faciliter le travail en circonscription et non rajouter une nième contrainte numérique à celles déjà existantes.

A ce jour, la base d'ANDJARO  n'est pas chargĂ©e. Le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral nous a indiquĂ© qu'il avait bien Ă©tĂ© demandĂ© Ă  la sociĂ©tĂ© privĂ© de basculer les donnĂ©es dans la nouvelle application pour Ă©viter toutes saisies Ă  la main par les secrĂ©taires. Par ailleurs, les remplaçants et Ă©coles vont ĂŞtre informĂ©s très prochainement. (DonnĂ©es personnelles, fonctionnement de l'application, informations aux directrices et directeurs)

 
 
 
 
 
ALC