SECTION SE-Unsa de la CHARENTE - 10 RUE DE CHICOUTIMI - 16000 ANGOULEME
Tél. 05 45 38 28 44 - Por. 06 35 31 75 09 - 16@se-unsa.org

 
CAPD 18/01/19
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

SE Unsa : 3 titulaires / 1 supplĂ©ant  -  Snuipp/FSU : 4 titulaires / 4 supplĂ©ants

Réponses de la DASEN aux déclarations liminaires

 

Evaluation CP : la DASEN rappelle la nécessité des évaluations pour montrer l’efficacité des outils mis en oeuvre…. L’évaluation fait partie de notre sytème éducatif pour s’interroger sur ce que les enseignants mettent en oeuvre.

Une enquête auprès des enseignants a été faite. Nous sommes en attente du retour. Des analyses plus poussées vont être mises en place.

 

Statut des directeurs d’école : le sujet est débattu depuis près de 30 ans. C’est en chantier…


Règlement intĂ©rieur : Snuipp/FSU : demande confirmation Ă  savoir si les supplĂ©ants participants aux CAPD ne peuvent ĂŞtre remplacĂ©s peuvent nĂ©anmoins participer aux CAPD.

La DASEN rappelle à l’assemblée que pour chaque fonctionnaire dans l’éducation nationale la priorité doit être donnée aux élèves. Les titulaires sont toujours remplacés. Les suppléants sont remplacés selon le vivier de remplaçant. Les suppléants remplacent un titulaire absent.

Demande du SE Unsa : dans la mesure du possible, nous demandons à ce que les commissions paritaires puissent avoir lieu les mardis ou jeudis, jours de décharge des permanents qui sont également commissaires paritaires.

 

Snuipp/FSU : demande la diffusion du RI ainsi qu’un rappel des règles aux secrétaires de circonscription

DASEN : elle s’engage à le publier en ligne sur le site de l’intranet. Un rappel sur les règles sera fait lors d’un conseil d’IEN.

 

Le RI est adopté à l’unanimité.


MAT

 

La DSDEN a procédé à une enquête auprès des MAT. Les MAT répondant favorablement ont été inscrits sur la liste.

Après la CAPD un courrier de confirmation sera envoyé à chaque MAT.

Nouveauté : formation des MAT sera d’ 1 journée sur 3 ans.

Les objectifs de cette liste : la reconnaissance d’une qualité et valeur professionnelle de la part de l’institution - renouvellement de la liste régulièrement - on peut être retirée de la liste sans être dévalorisé.

Ce sont des ressources aussi possible lors des formations. (observation de séances par ex)

Il n’y a pas de profil type. 

RĂ©munĂ©ration : 

SOPA M1 : 150 euros / 300 pour un binĂ´me

M2 non admissible : 300 à l’année

 

Le SE Unsa 16 a procĂ©dĂ© Ă  une enquĂŞte de satisfaction auprès de cette liste et l’expose : en rĂ©sumĂ© : depuis 3 ans on constate un grand bon - crĂ©ations d’échĂ©anciers - les retours sont positifs - l’expĂ©rience enrichissante - les informations en amont par l’institution et IEN - dĂ©lai d’information : Ă©chĂ©ancier de stage on connait la pĂ©riode d’accueil mais COUAC sur le jour J - très positif sur la mise en place d’une mini formation 

Quand le MAT est à temps partiel problématique pour le PE qui effectue le complément = ils ne reçoivent pas l’indemnité.

La DASEN en prend note.

Le SE Unsa16  Ă©voque un problème de stagiaires colportant des rumeurs mettant en cause des collègues.

 

DASEN : les stagiaires ne peuvent pas colporter des rumeurs…. Une question se pose : quel jugement pose l’ESPE sur ces classes d’accueil ? Ils vont travailler sur la manière d’évaluer - il appartient à l’ESPE de convoquer les stagiaires. Les collègues MAT ayant subit ces accusations ont été reçus et soutenus par l’IEN de circonscription et la DSDEN.


AVANCEMENT A L’ANCIENNETE

444 PE promus. Forte augmentation. 

PPCR 2017 : 342 avancement

PPCR 2018 : 444 avancement

Mise en paiement sur la paye de janvier.

La DSDEN nous enverra le contingent détaillé.


CAMPAGNE HORS CLASSE 2018

2 collègues ont procĂ©dĂ© Ă  un recours en juillet 2018. 

Réponses de la DASEN : on peut entendre que ce n’est pas au regard de leur représentation de leur manière de servir. Elle ne souhaite pas changer d’avis sur la promotion.

SE Unsa dĂ©clare Ă  la DASEN que les apprĂ©ciations tel que « satisfaisant Â» Ă©voque pour les collègues « le juste moyen » 

DASEN met en oeuvre les directives nationales et au regard de l’ensemble des personnels du département ces personnels ont eu un avis satisfaisant. Les IEN sont là pour accompagner les collègues.

Les 2 collègues seront reçus par leurs IEN. La DASEN proposera un changement d’apprĂ©ciation sans changement d’avancement. 

 

RĂ©ponses aux questions diverses du SE Unsa16 - CAPD du  18/01/19

  • Mise en place d'un barème pour l'avancement accĂ©lĂ©rĂ© au 7ème et au 9ème Ă©chelon. Nous adresserons Ă  la DASEN nos propositions par courrier dans les prochains jours afin que le barème proposĂ© puisse permettre de rattraper certains Ă©carts en prenant en compte en plus de l'apprĂ©ciation de la valeur professionnelle : l’AnciennetĂ© GĂ©nĂ©rale de Service.
  • JournĂ©e de carence : nous dĂ©nonçons le fait que ces prĂ©lèvements sont effectuĂ©s avec un retard excessif (6 mois). La DSDEN nous rĂ©pond qu'il n'y a pas de texte rĂ©glementaire mais seulement des prĂ©conisations et que les services tentent de faire ce qu'ils peuvent pour ne pas alourdir les dĂ©lais.
  • Autorisations d'absences : nous souhaiterions que les autorisations d'absences (rendez-vous mĂ©dicaux, obsèques de personnes proches, formation extĂ©rieure...(liste non exhaustive) soient observĂ©es avec la plus grande bienveillance. La DASEN nous rĂ©pond qu'elle regarde avec attention toutes ces demandes. Elle ne rĂ©pond favorablement cependant que lorsque les moyens permettent d'assurer le remplacement. Les dĂ©cisions nĂ©gatives sont toujours expliquĂ©es (merci de nous tenir informĂ©s systĂ©matiquement car nous n'avons pas le mĂŞme retour des collègues). Pour les rendez-vous mĂ©dicaux, 2 demi-journĂ©es sont retirĂ©es la première fois puis au deuxième rendez-vous, pas de retrait. La DASEN, suite Ă  notre remarque, va regarder si le retrait d'une demi-journĂ©e seulement peut ĂŞtre fait Ă  chaque fois. Nous insistons cependant sur la nĂ©cessitĂ©e de prendre en compte les besoins des personnels. 
  • ModalitĂ©s de mise en place du CPF. La DSDEN sait que des textes sont en cours mais n'a aucune nouvelle pour le moment.
  • Prime d'entrĂ©e dans le mĂ©tier : elle est versĂ©e en deux fois au mois de novembre 2018 et au mois de fĂ©vrier 2019.
  • Reclassement des PES : quand est-il effectif d'après l'interprĂ©tation que l'administration fait de la circulaire ? ComptabilisĂ© au 1er jour du stage, et effectif avec effet rĂ©troactif dès la titularisation.
  • Mobilisation des remplaçants rattachĂ©s sur une Ă©cole Ă  4 jours le mercredi matin : le problème Ă©voquĂ© en septembre demeure et nos propositions sont restĂ©es sans rĂ©ponse. Nous rappelons Ă  la DASEN notre proposition : une liste de collègues brigades (Ă  4 jours) volontaires mobilisables le mercredi matin. L'heure durant laquelle ils doivent rester joignables le matin serait systĂ©matiquement comptabilisĂ©e. La DASEN nous assure qu'elle examinera notre proposition.
  • Remplacement des collègues de REP+ lors des journĂ©es de concertation : nous rappelons la nĂ©cessitĂ© de garder la mĂŞme Ă©quipe de remplaçants d'une fois sur l'autre. La DASEN rĂ©pond que cette attention demeure mais que cela n'est pas toujours possible.
  • Distancier national, ISSR et frais de dĂ©placement : nous signalons le fait que les distances calculĂ©es sur Via-Michelin et sur Mappy ne correspondent pas aux mesures prises en compte par l’Éducation Nationale. La DASEN nous indique qu'elle fera remonter cette remarque.
  • PossibilitĂ© pour un collègue de se rendre Ă  une autre animation pĂ©dagogique de sa circonscription dont le lieu est plus proche de son domicile. La DASEN rĂ©pond que cela peut ĂŞtre refusĂ© si la formation est spĂ©cifique et si le nombre de participants est calibrĂ©. Elle ne voit cependant pas pourquoi un Ă©change serait refusĂ© si cela n'a aucun impact. Nous rĂ©pondons que les refus dont nous avons eu connaissance n'ont pas Ă©tĂ© justifiĂ©s par de tels impĂ©ratifs. 
  • Pourquoi le nombre de postes adaptĂ©s en Charente est-il si faible par rapport aux autres dĂ©partements de l'acadĂ©mie ? La DASEN se pose la mĂŞme question et est en train d'examiner la situation charentaise au regard des autres dĂ©partements. Elle a demandĂ© notamment Ă  ce que le mĂ©decin en charge du dĂ©partement soit Ă©changĂ© afin de voir si cela modifie l'examen des dossiers.
  • Mise en place d'une formation « remise Ă  niveau direction Â» d'une journĂ©e dans l'annĂ©e Ă  destination d'une quarantaine de directeurs et directrices ? L'IEN en charge du premier degrĂ© nous rĂ©pond que la rĂ©flexion est en cours pour une mise en place effective de cette formation. 
  • Quand seront payĂ©s les rattrapages de rĂ©munĂ©ration pour les collègues passĂ©s Ă  la hors classe ou bĂ©nĂ©ficiant d'un avancement automatique ? Janvier 2019.
  • Les formations Ă©tant parfois inadaptĂ©es au public, peut-on imaginer une offre de formations dĂ©partementale englobant toutes les animations pĂ©dagogiques, les confĂ©rences proposĂ©es par des partenaires et ouverte Ă  tous les enseignants de la Charente ? La DASEN comprend la philosophie de cette demande permettant de rendre acteur de leur formation, les personnels mais rĂ©pond que cela n'est pas Ă  l'ordre du jour. Nous le mesurons mais cela ne coĂ»te rien de demander.
  • Quelles sont les responsabilitĂ©s du directeur vis Ă  vis du service civique ? Le service civique peut-il ĂŞtre dans l'Ă©cole, en activitĂ©, alors que le directeur n'est plus prĂ©sent ? La DSDEN va se renseigner car la question posĂ©e Ă  son importance.

 
 
 
 
ALC