SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
Rythmes scolaires sur Narbonne - Compte-rendu d’audience du SE-UNSA
Article publié le jeudi 11 avril 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Audience avec le Maire de Narbonne

Mardi 9 avril 2013

 

Le SE-UNSA soutient la revendication unanime des équipes pédagogiques de la ville concernant l’organisation de la semaine et demande au Maire de prendre rapidement une décision sur les horaires scolaires en adoptant la proposition de bornage 8H30/15H30.

 

L’IEN de Narbonne 1 a proposé un échelonnement des départs en cantine pour la pause méridienne qui rendrait possible l’amplitude 8H30/15H30.

 

Le SE-UNSA demande au maire de considérer les propositions de modification de la pause méridienne qui peut être réduite significativement.

 

Le Maire a demandé aux services de travailler sur ce point.  Cinq à six écoles présentent des difficultés mais selon lui, elles ne sont pas insurmontables.

 

Il précise que la création d’un centre de restauration supplémentaire est nécessaire et qu’il l’envisage à moyen terme.

 

Concernant le péri-éducatif, le Maire assure que la recherche d’une qualité est sa priorité, que les associations sportives et culturelles consultées ont répondu favorablement. Certaines ont déjà les moyens d’intervenir. Qu’il fera confiance aux  écoles  pour  s’appuyer sur ces associations et qu’il n’imposera rien malgré ce qui a pu être dit par certains. Il ajoute que pour  l’occupation des locaux il ne fera rien sans les enseignants.

 

Aujourd’hui de nombreux problèmes existent dans les écoles avec les ALAE.

 

Le SE-UNSA souligne qu’un climat tendu entre les enseignants et la responsable du service éducation s’est installé.

 

Cette personne aurait beaucoup à gagner en crédibilité en faisant en sorte que les propositions des équipes pédagogiques, transmises par les directeurs soient mieux considérées.

 

Le Maire dit connaître la situation. Il entend que les arguments qui sont avancés pour maintenir une pause de 2H00 ne sont pas pleinement justifiés.

 

Le SE-UNSA demande que le coût du péri-éducatif soit calculé en fonction des ressources de la famille : la gratuité totale est injuste car les parents qui peuvent payer doivent le faire. Le paiement pour tous est injuste pour les plus fragiles qui doivent pouvoir accéder aux activités proposées.

 

Le SE-UNSA réaffirme son soutien aux enseignants narbonnais et sera à leur côté si la mise en place d’un rapport de force est nécessaire. Narbonne compte environ 200 enseignants, en contact permanent avec les familles : leur influence est forte.

 

Dans l’intérêt de tous, municipalité, enseignants, parents et surtout des enfants, le bornage horaire de la journée de classe proposé par les équipes narbonnaises doit être entériné au plus tôt. Il est temps que la situation s’éclaircisse.

 

Dans cette période, le SE-UNSA a la volonté d’informer les enseignants, tous les enseignants, dans la plus grande clarté.

 

Au SE-UNSA, nous ne prétendons pas savoir ce qui est bon pour les collègues à leur place, et nous soutenons des revendications honorables qui pourront améliorer les conditions de travail et de vie quotidienne des enseignants et des élèves.

 
 
 
 
ALC