SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
Réforme des retraites : terrain miné pour les enseignants
Article publié le mardi 29 juin 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Contrairement aux annonces claironnées de justice et de progressivité, le projet de loi Woerth masque de multiples chausse-trappes.

Ainsi les mères de trois enfants se voient-elles brutalement contraintes de déposer, d’ici le 13 juillet prochain (avant même le vote définitif de la loi), un dossier de pension pour continuer à bénéficier des conditions actuelles.

Quant aux « anciens » instituteurs, ils verraient la durée de leurs « catégories actives » augmenter de 15 à 17 ans pour pouvoir continuer à bénéficier d’un départ anticipé. Pour ceux qui ne passeraient pas sous cette toise, l’âge de départ en retraite est porté sans délai de 55 à 62 ans.

De plus, dans le premier degré, l’obligation d’achever toute année scolaire entamée contraint les enseignants à prolonger leur activité. Ainsi l’allongement de 4 mois de la durée de cotisation se soldera t-il par douze mois supplémentaires d’enseignement.

Enfin, la décote, toujours aussi injuste, s’aggravera d’un coup de 3 à 5 % le 1er juillet 2011. Dans le même temps, l’âge de son annulation est repoussé d’un coup de presque 3 ans.

En lien avec l’UNSA, le SE-UNSA interpelle le gouvernement et Luc Chatel pour exiger le retrait de ces mesures injustes et brutales. Il appelle les personnels concernés à saisir les parlementaires de leur circonscription.
Après le succès de la mobilisation du 24 juin, le gouvernement doit proposer une réforme des retraites plus juste.

 

 

 
 
 
 
ALC