SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
Semaine de la direction : simplification des tâches
Article publié le vendredi 26 mars 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
 
Le sondage Ifop rĂ©alisĂ© pour le SE-Unsa le montre clairement : les missions des directrices et directeurs d’école n’ont cessĂ© de se densifier, ce que la crise sanitaire a rĂ©vĂ©lĂ© encore davantage aux yeux de tous. Alors que les nombreuses tâches de direction engendrent une surcharge de travail, du stress et de la fatigue, les directrices et directeurs revendiquent lĂ©gitimement le droit de pouvoir mieux vivre leur mĂ©tier. Des amĂ©liorations, simplifications et allègements de certaines tâches sont pourtant possibles.
 
 
Historique
 
Le SE-Unsa est depuis toujours aux cĂ´tĂ©s des directrices et directeurs d’école. En 2001, il y a 20 ans dĂ©jĂ , s’engageait une grève administrative. Cinq annĂ©es de nĂ©gociation avaient Ă©tĂ© nĂ©cessaires pour arriver Ă  des mesures satisfaisantes. Le 10 mai 2006, le SE-Unsa Ă©tait le seul syndicat Ă  signer le protocole de mesures pour les directeurs d’école.
 
L’un des volets concernait la clarification des missions et l’allègement des tâches avec :
  • le recrutement d’un emploi de vie scolaire (EVS) proposĂ© Ă  toutes les Ă©coles ;
  • la rĂ©alisation d’un vade-mecum juridique du directeur d’école par la Direction des affaires juridiques ;
  • la rĂ©alisation par les autoritĂ©s acadĂ©miques d’un plan de modernisation de l’équipement informatique et des connexions Internet des Ă©coles en lien avec les collectivitĂ©s territoriales.
Le SE-Unsa a poursuivi ses actions pour la simplification des tâches et l’obtention d’une aide administrative formée et pérenne, en dénonçant notamment la suppression des EVS.
 
 
Motivation et Ă©puisement
 
Le sondage réalisé par l’Ifop du 25 février au 8 mars 2021 confirme les constats sur la direction d’école.
 
Les directrices et directeurs sont motivĂ©s par le sens de leur mission (87 %) et pensent dans une très large majoritĂ© la rĂ©ussir (96 %). Ces rĂ©sultats confortent ceux issus du Moral des directeurs*, rĂ©alisĂ© en 2018 : 82 % des directeurs trouvaient alors du sens et de l’intĂ©rĂŞt dans leur travail.
 
NĂ©anmoins, cela repose notamment sur un surinvestissement qui peut devenir Ă©puisant pour 75 % d’entre eux, et qui peut conduire un quart des directrices et directeurs Ă  vouloir quitter un poste de direction.
 
 
Surcharge de travail : de l’aide, vite !
 
Une aide pour les tâches administratives est prioritaire pour 39 % d’entre eux.
 
En effet, leurs tâches sont nombreuses et chronophages. Elles engendrent une surcharge de travail, du stress et de la fatigue (principaux éléments cités par les directeurs lors de la consultation de 2019). Par ailleurs, les outils utilisés, notamment numériques, n’apportent pas toujours les aides attendues.
 
 
Les propositions du SE-Unsa
 
Des améliorations, simplifications et allègements de certaines tâches et responsabilités sont pourtant possibles.
En voici quelques exemples :
 
  • Les directrices et directeurs ne doivent pas avoir Ă  distribuer ou transfĂ©rer certains courriers aux adjoints : l’IEN, la DSDEN et le ministère de l’Éducation nationale doivent communiquer directement avec les professeurs des Ă©coles en utilisant leurs adresses mails professionnelles (convocations aux animations pĂ©dagogiques, autorisations d’absence, mise Ă  jour des consignes sanitaires par exemple).
  • Le nombre de mails reçus par les directrices et directeurs peut ĂŞtre revu Ă  la baisse : ciblage des destinataires par l’administration, suppression des envois redondants effectuĂ©s par plusieurs services ou encore filtrage plus efficace pour supprimer les spams des messageries des Ă©coles par exemple.
  • Le nombre d’enquĂŞtes peut ĂŞtre rĂ©duit : certaines pourraient ĂŞtre supprimĂ©es quand les donnĂ©es sont disponibles ailleurs, et d’autres prĂ©-remplies avec les Ă©lĂ©ments dĂ©jĂ  renseignĂ©s dans Onde (outil numĂ©rique pour la direction d’école, remplaçant Base Élèves) ou accessibles aux circonscriptions.
  • Les dĂ©lais de rĂ©ponses doivent ĂŞtre raisonnables : il convient de limiter les demandes institutionnelles formulĂ©es la veille pour le lendemain, et plus largement de laisser les directrices et directeurs rĂ©pondre en temps choisi.
  • Les formulaires les plus frĂ©quemment utilisĂ©s doivent ĂŞtre nationaux et regroupĂ©s dans un mĂŞme espace.
  • Les directrices et directeurs ne doivent plus ĂŞtre laissĂ©s seuls face Ă  certaines missions, comme celles relatives aux questions de sĂ©curitĂ©.
  • L’application Onde pourrait ĂŞtre rendue plus opĂ©rationnelle :
    • Ă©dition des certificats de scolaritĂ© dĂ©jĂ  signĂ©s et cachetĂ©s comme dans le second degrĂ© ;
    • crĂ©ation des PDF prĂ©sentant plusieurs certificats de scolaritĂ© sur une mĂŞme feuille ;
    • Ă©dition de certificats de scolaritĂ© pour des Ă©lèves radiĂ©s mĂŞme depuis plusieurs annĂ©es ;
    • crĂ©ation d’un bilan annuel des inscriptions et radiations Ă  conserver Ă  la place du registre matricule papier ;
    • utilisation par les collectivitĂ©s (qui y ont pourtant accès) pour que les inscriptions dans Onde soient rĂ©alisĂ©es par les mairies (ce qui relève de leurs compĂ©tences rĂ©glementaires, et non pas de celles des directeurs).
  • L’application Affelnet pourrait ĂŞtre simplifiĂ©e  : sa gestion reviendrait aux collèges, et une plateforme permettrait aux parents d’élèves d’accĂ©der directement aux donnĂ©es concernant leurs enfants pour les complĂ©ter ou les rectifier en ligne.
 
>> Participez Ă  la Semaine de la direction d’école et retrouvez les outils : https://enseignants.se-unsa.org/22-26-mars-2021-Semaine-de-la-direction-d-ecole-par-le-SE-Unsa
 

Le moral des directeurs d’école, G. Fotinos, J.M. Horenstein, 2018. Il s’agit d’une Ă©tude soutenue par le SE-Unsa, menĂ©e par la Casden sur le champ de son accord cadre avec le MEN.

 

 
 
 
 
ALC