SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
2020 : baisse des fĂ©minicides en France
Article publié le vendredi 5 février 2021.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
En 2020, le nombre des féminicides a diminué en France. C’est une première depuis quinze ans qui peut s’expliquer par le déploiement de dispositifs de lutte contre les violences commises par un conjoint ou ex-conjoint.
 
Selon les chiffres officiels du ministère de la Justice, le nombre des fĂ©minicides a diminuĂ©, passant de 146 meurtres en 2019 Ă  90 en 2020.
Un chiffre toujours trop Ă©levĂ© mais avec une diminution de près de 40 %. Le passage sous le seuil des cent dĂ©cès annuels est une première depuis 2006, l’annĂ©e oĂą le gouvernement Ă  commencer Ă  les comptabiliser.
 
Parallèlement, la ministre dĂ©lĂ©guĂ©e Ă  la CitoyennetĂ© a dĂ©clarĂ© que les appels sur la plateforme « arrĂŞtons les violences Â», crĂ©Ă©e en 2018, ont fortement augmentĂ© avec la crise sanitaire :
  • + 40 % lors du premier confinement
  • + 60 % lors du deuxième. 
Cependant, cette baisse du nombre de féminicides reste une moins mauvaise nouvelle que les années précedentes, surtout dans le contexte de crise sanitaire qui a marqué l’année 2020, notamment avec les périodes de confinement qui avaient mis tous les signaux en alerte avec la crainte d’une recrudescence des violences intrafamiliales.
 
Actuellement, la FĂ©dĂ©ration nationale SolidaritĂ© femmes qui gère la ligne 3919 indique recevoir en moyenne 450 appels par jour.
 
La mobilisation d’associations fĂ©ministes, qui avait amenĂ© la tenue du Grenelle des violences conjugales fin 2019 a portĂ© ses fruits. Une quarantaine de mesures ont Ă©tĂ© dĂ©ployĂ©s progressivement l’annĂ©e suivante.
Par exemple, fin 2020, 1 200 tĂ©lĂ©phones « grand danger Â» ont Ă©tĂ© distribuĂ©s et des bracelets anti-rapprochement sont dĂ©sormais Ă©tendus Ă  tous les tribunaux judiciaires mĂ©tropolitains et ultramarins.
 
Pour le SE-Unsa, la France semble sur la bonne voie pour combler le retard qui était le sien en termes de prévention et de prise en charge des violences conjugales.
La gĂ©nĂ©ralisation des dispositifs prĂ©vus dans le cadre du Grenelle des violences conjugales devra confirmer la tendance observĂ©e en 2020.
 
Victime ou témoin
>> Plateforme gouvernementale : https://arretonslesviolences.gouv.fr/
>> Nous toutes : https://www.noustoutes.org/
 
 
 
 
ALC