SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
CHSCT Bilan de rentrée 2020
Article publié le lundi 5 octobre 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

DĂ©claration de l'Unsa Education

La rentrée n’a été ni sereine, ni apaisée, ni aussi joyeuse que Monsieur le ministre a voulu l’afficher…

En effet, mĂŞme si les personnels prĂ©fèrent de loin le retour en prĂ©sentiel de tous les Ă©lèves Ă  la situation qui a prĂ©value pendant le confinement et Ă  la reprise, force est de constater que les conditions de travail n’étaient pas au rendez-vous : le manque de consignes claires sur les personnels Ă  risque, la problĂ©matique des masques, la gestion des personnels lors d’un cas avĂ©rĂ©, la responsabilitĂ© des directeurs d’école et chefs d’établissement, les protocoles assouplis communiquĂ©s dans l’urgence et sans concertation sont Ă  l’origine des difficultĂ©s surmontĂ©es avec brio par les personnels dans les Ă©coles et Ă©tablissements, souvent au dĂ©triment de leur santĂ© et de leur vie de famille.

 

Aujourd’hui, à l’UNSA Education, nous voulons alerter sur les risques psychologiques et physiologiques qui pèsent sur la santé des personnels dans cette période complexe.

 

L’employeur a un devoir de protection de ses personnels (article 2-1 du décret 82-453).

 

Pour l’Unsa-Education il est primordial que les droits des personnels soient respectés, et en premier lieu leur droit à la protection, et que des moyens soient dégagés pour permettre, d’une part, les remplacements des enseignants inévitablement absents pour cause de Covid et, d’autre part, du temps déchargé pour les directeurs d’école, encore et toujours sollicités.

L’Unsa Education rappelle aussi sa demande d’un crédit d’impôt forfaitaire et pérenne aux personnels pour couvrir leurs dépenses d’équipement informatique liées à la crise sanitaire et au travail à distance.

 

Madame la Directrice Académique, suite au courrier des membres du CHSCTSD de l’Aude, vous avez convoqué ce CHSCT avec la rentrée comme seul point à l’ordre du jour, lors de cette quatrième semaine de rentrée qui est pour le moins extraordinaire. A l’Unsa Education avoir un dialogue social de qualité nous tient à cœur. En convoquant les membres seulement une semaine avant de la tenue de ce CHSCT, vous avez fait le choix de compliquer la mission des représentants du personnel et pris le risque d’altérer la qualité des échanges que nous pourrions avoir. De plus, à propos d’échange constructif, lors du dernier CHSCTSD, nous avions tous, membres du CHSCTSD et Présidente, convenus que les fiches du registre SST ne pourraient pas être étudiées ni en instance ni en groupe de travail dans la période post-confinement compte tenu du contexte complexe. Il avait donc été acté que ce travail serait réalisé en septembre. Les membres de l’Unsa Education s’inquiètent que la date du groupe de travail sur les fiches RSST, si important pour les conditions de travail des personnels, ne soit toujours pas connue.

 

Le Ministre souhaite des professeurs heureux. A l’UNSA Education, nous voulons des personnels reconnus et respectĂ©s pour pouvoir exercer nos mĂ©tiers avec fiertĂ© et sĂ©rĂ©nitĂ©. 

 

Compte-rendu

Un CHSCT-SD 11 s’est tenu la semaine dernière pour faire un bilan sanitaire du département.

Dans l’Aude, du 30 aoĂ»t au 18 septembre, les chiffres concernent les Ă©coles, collèges, lycĂ©es du public et du privĂ© sous contrat :

 

  • DĂ©pistages positifs :
  • 24 Ă©lèves, soit 0.04%
  • 12 personnels de l'Education Nationale soit 0.21%

 

  • Situations d’éviction, cas contact au sein de l’Education Nationale (les situations contact hors EN ne sont pas comptabilisĂ©es)
  • 260 Ă©lèves soit 0.43%
  • 47 personnels soit 0.81%

 

La DASEN rappelle le protocole lors d’un cas avĂ©rĂ© : l’alerte est donnĂ©e au mĂ©decin rĂ©fĂ©rent afin de lister les cas contact, l’ARS contactĂ©e communique ensuite avec les personnes qui sont jugĂ©es contact Ă  risque.

 

L’Unsa Education a demandé le nombre de classes fermées pour cause de Covid. La DASEN nous a indiqué que seule la préfète avait la compétence de fermer une classe et qu’aucune ne l’avait été. Pour autant, les moyens en remplacement ont permis de ne pas impacter le fonctionnement des écoles et, dans des cas exceptionnels, la totalité des élèves ont été reconnus cas contact.

 

Cette communication auprès du CHSCT permet d’observer une image réelle de l'état de contamination dû à nos conditions d'exercice au quotidien depuis la rentrée.

 

Les masques en question

 

Comme en CHSCT ministériel, l'Unsa Education a communiqué l’inquiétude des personnels concernant l’efficacité des masques.

L’administration indique que les masques fournis ont le même niveau de filtration que les masques chirurgicaux, ce sont des masques à haute performance. Elle précise qu’ils ont été testés par le laboratoire du ministère des armées.

Pour autant, l’Unsa Education, en CHSCT Ministériel, a voté une demande d’expertise des masques fournis.

 

Concernant les personnels vulnérables selon le Haut Conseil de santé publique (liste ici), elles peuvent demander à l’administration de leur fournir des masques de type 2, en communiquant un certificat médical.

 

Les masques inclusifs devaient être livrés semaine dernière au rectorat. Cette première commande est réservée en priorité aux personnels qui travaillent avec des élèves malentendants. La priorité est établie par le médecin.

 

Les conséquences du port du masque

 

L’Unsa Education a alerté sur les conséquences du port du masque sur la santé des personnels. Nous avons notamment insisté sur l’impact sur la voix, mais aussi les céphalées.

L’administration n’a pas eu communication de situations mais restera vigilante par le biais du médecin de prévention. Des actions de prévention devront en découler, avec la MGEN par exemple.

Comme en CHSCT Ministériel, l’Unsa Education a demandé que les difficultés médicales soient reconnues en accident de service.

L’administration indique que chaque situation doit être étudiée par le médecin avant de pouvoir être reconnue en accident de service.

L’administration prĂ©cise que l’application gratuite MGEN « Vocal’iz Â» peut aider les personnels.

Si vous rencontrez des problèmes de santé dus au port du masque, contactez-nous afin de vous conseiller au mieux pour faire reconnaître cette situation.

 

Le remplacement en question

 

L’Unsa Education s’est inquiétée de la gestion des moyens de remplacement.

La DASEN n’ayant tout d’abord pas voulu répondre car cela ne concernerait pas le CHSCT, nous avons indiqué que la même question avait été posée en CHSCT ministériel et avait obtenu une réponse.

La DASEN a indiqué qu’à la date du chsct, aucun enseignant n’étant plus en situation d’éviction, la brigade de remplacement n’est donc plus impactée par la situation covid à ce jour.

 

De la direction d’école

 

L’Unsa Education a demandé du temps et de l’aide pour les directeurs.trices d’école pour gérer les situations Covid (manque de consignes claires du ministère et de l’ARS sur la conduite à tenir, garde de leurs élèves pendant ce temps de l’enquête).

Si le ministère a renvoyé cette question aux prochaines négociations sur la direction d’école, la DASEN a précisé que les directeurs.trices étaient aidé.e.s par les équipes de circonscription. Pour autan, l’Unsa Education remarque que la question du temps de travail est éludée. Le SE-Unsa, dans l’agenda social sur la direction, insistera encore et toujours jusqu’à obtenir.

 

 
 
 
 
ALC