SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
CAPD du 19 octobre : dĂ©claration et compte-rendu du SE-UNSA
Article publié le vendredi 20 octobre 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

DĂ©claration du SE-UNSA

 

Mme l’Inspectrice d’Académie,

Depuis mai dernier, c’est un véritable florilège d’annonces non concertées, d’ordres et contre-ordres, de mesures à effet immédiat mais sans les moyens pour les mettre en place. Les maladresses de départ tournent à la « méthode de travail ».

Nouveau gel du point d’indice, annulation de l’augmentation PPCR, retour du jour de carence laissant entendre que nous pourrions en abuser, et dernière en date la suppression des CUI.

Septembre a débuté, les personnels engagés dans l’aide à la direction d’école ou la vie scolaire des collèges et lycées sont sans travail alors qu’il leur reste des droits ouverts à un contrat pour l’insertion professionnelle.

L’arrĂŞt brutal de tout renouvellement de contrat et de toute nouvelle embauche d’emploi-aidĂ©s, personnels investis dans des missions essentielles aux Ă©tablissements, va mettre Ă  mal le fonctionnement de l’Ecole. Les directrices et les directeurs sont submergĂ©s dans leurs tâches de rentrĂ©e, qui s’alourdissent au fil des annĂ©es. Les emplois d’aide Ă  la direction d’école Ă©taient une première rĂ©ponse Ă  leurs besoins, leur permettant de se consacrer dans une certaine mesure Ă  leurs missions tout en dĂ©lĂ©gant des missions de secrĂ©tariat comme : appel des enfants absents, filtrage des appels, prise de rendez vous auprès des partenaires mĂ©dicaux, CMS, CMP, CMPP, CAMSP…   Il n’est donc pas possible de priver les Ă©coles de ce soutien.

La question du secrétariat administratif reste depuis trop longtemps soumise aux aléas de la politique de l’emploi aidé. Elle doit désormais trouver une réponse pérenne.

Le SE-Unsa appelle les collègues directeurs et directrices Ă  effectuer en prioritĂ© Ă  destination des Ă©lèves et des enseignants et Ă  rĂ©pondre aux demandes institutionnelles par «Sans aide administrative, je ferai quand je pourrai. Â»

Cette situation est l’occasion de rappeler combien les tâches qui sont attribuées aux directeurs, quelle que soit la taille de l’école, sont loin de s’être simplifiées. Au contraire, elles se sont multipliées et diversifiées, tout comme le nombre d’enquêtes auxquelles ils doivent répondre sans jamais en avoir de retour.

Le SE-Unsa demande Ă  ce que les directrices et les directeurs soient accompagnĂ©s dans leurs trop nombreuses tâches avec le maximum de bienveillance, que du temps leur soit donnĂ©, que la prĂ©cipitation fasse place Ă  une planification raisonnĂ©e et raisonnable, et que la simplification des tâches des directrices et directeurs ne soient pas qu’un mirage pour les faire patienter annĂ©e après annĂ©e. A ce propos, Le SE-Unsa vous propose qu’un GT se rĂ©unisse afin de  donner suite aux propositions qu’il avait faites il y a plus de 3 ans lors d’un 1er temps de concertation.

Concernant les contrats aidĂ©s, un point important doit ĂŞtre soulevĂ©, celui des AVS et AESH. Le SE UNSA dĂ©fend une conception exigeante de l’école inclusive qui nĂ©cessite donc des moyens humains pour ĂŞtre rĂ©alisĂ©e dans de bonnes conditions. Les notifications faites par la MDPH doivent ĂŞtre suivies d’effets, on ne peut pas laisser les enseignants seuls fassent Ă  certains Ă©lèves devant lesquels ils se sentent totalement dĂ©munis : manque de formation, surcharge compte tenu d’effectifs trop importants. Il manque encore des AESH dans les Ă©coles, que compte faire l’administration pour prĂ©venir cette pĂ©nurie redondante ? Est-il prĂ©vu une revalorisation du statut de ces personnels afin que leur recrutement soit facilitĂ© ?

Pour toutes ces raisons, le SE-Unsa demande une modification du statut des AESH ainsi qu’une augmentation de leur rémunération.

En tant que syndicat progressiste, Mme l’Inspectrice d’académie, vous pourrez compter sur la force de proposition du SE-Unsa, car l’intérêt et l’accompagnement des personnels vont de pair avec la réussite de tous les élèves.

Pour lier tous ces ingrĂ©dients, notre propre ministre de tutelle a ressorti de la naphtaline quelques bonnes vieilles polĂ©miques visant les mĂ©thodes de lecture utilisĂ©es Ă  l’école, le supposĂ© « Ă©galitarisme» ou le « pĂ©dagogisme » de notre profession.

Pour le Se-Unsa, cette vision, ces méthodes rappellent sans équivoque le trio Sarkozy-Darcos-Chatel. On retrouve chez le trio Blanquer-Philippe-Macron le même souci d’aller vite en faisant l’économie du dialogue social. On a ainsi remis en cause, en quelques jours et quelques ordonnances, des dispositifs qui n’avaient toujours pas passé le cap de l’évaluation pour juger de leur légitimité. Des réformes qui pendant 5 années de refondation, avaient exigé de nombreux efforts d’adaptation de nos outils de travail, de nos méthodes et de notre organisation.

Dernière contradiction en date, notre Ministre annonce dans tous les médias une série de bouleversements dans les enseignements du primaire au collège. Lui qui prétendait il y a quelques jours encore ne pas vouloir toucher aux nouveaux programmes, parle de dissoudre le conseil supérieur des programmes.

Une chose est certaine, le Se-Unsa va, plus que jamais, se battre pour AGIR et OBTENIR, même si à l’évidence, depuis quelques mois, de notre point de vue, on ne joue plus dans la même cour !

Pour l’Unsa, les Services publics sont un investissement gagnant pour la Nation. Ses agents doivent être reconnus dans leur engagement et non être considérés comme la variable d’ajustement budgétaire.

Loin de voir toujours tout noir, le SE-UNSA salue l’amĂ©lioration remarquable de la formation continue dans l’Aude. Nous avons le sentiment d’avoir Ă©tĂ© entendu. En 2015/16, seul un stage Ă©tait ouvert Ă  tous les personnels du 1er degrĂ© ; il y en avait 7 l’annĂ©e dernière, il y en a 13 cette annĂ©e. 582 candidatures cette annĂ©e, c’est 42 % de plus que l’annĂ©e dernière. C’est aussi 42% d’enseignants participants en plus par rapport Ă  l’annĂ©e dernière.

Madame L’Inspectrice d’AcadĂ©mie, le SE UNSA est satisfait de cette progression continue et cette volontĂ© de rĂ©pondre aux besoins de formation dans le 1er degrĂ©. Pour le SE-UNSA, la possibilitĂ© de se former est non-seulement un droit, dont les enseignants ont Ă©tĂ© tenus Ă©loignĂ©s pendant trop longtemps, mais aussi une voie d’amĂ©lioration professionnelle, facteur de bien-ĂŞtre au travail.

L’enthousiasme des enseignants à faire progresser l'école montre qu'ils ont compris, contrairement à leur ministre, qu'on ne fera pas l'école de demain avec les recettes qui n'ont pas marché hier.

 

Compte-rendu

 

FORMATION CONTINUE : on avance !

           

* Un GT très bientôt pour affiner l’offre

 

Dans l’objectif de continuer à faire évoluer la formation continue dans l’Aude, une réflexion commune va être lancée sur la mise en place de dispositifs de stages engageant un suivi sur une plus longue durée, comme des niveaux d’approfondissement d’un même stage proposés en début puis fin d’année, ou sur plusieurs années consécutives. C’est le cas du stage gestion des conflits par exemple qui est amené à évoluer, ainsi que le chœur d’enfants.

 

Le SE UNSA se félicite de voir le dispositif de formation continue se rapprocher des volontés et besoins des enseignants, avec un nombre croissant de journées de formation proposées et un nombre d’enseignants inscrits en constante évolution (354 au total).

 

* Des formations en particulier

 

Les stages d’accompagnement destinĂ©s Ă  tous les collègues aux 5ème et 7ème Ă©chelons n’ont pas Ă©tĂ© suffisamment pourvus ; ils seront remplacĂ©s par un stage Ă  public dĂ©signĂ© sur le CP. Le SE UNSA, satisfait de voir ces journĂ©es de formation rĂ©cupĂ©rĂ©es et utilisĂ©es, regrette nĂ©anmoins de voir des collègues non satisfaits dans leur demande initiale.

 

La DASEN rappelle qu’il est impossible d’annuler son inscription à un stage. Elle ajoute que l’inscription se faisant sur la base du volontariat, elle engage la participation de l’enseignant (même si ce stage se déroule durant les vacances scolaires), et précise qu’une absence à la formation sera considérée d’emblée comme absence injustifiée, si celle-ci n’est pas justifiée au préalable.

Le SE UNSA a objecté que ces modalités de participation auraient dû être clairement énoncées pour les collègues, d’autant plus concernant les stages positionnés sur les vacances.

 

Le stage « Enseigner en maternelle Â», dĂ©doublĂ© sur deux groupes de formation Ă  Carcassonne et Ă  Narbonne, a reçu un très grand nombre d’inscriptions. Cependant, le SE UNSA dĂ©plore la situation des 21 collègues restants qui se sont vus refuser leur participation au stage pour barème insuffisant, par manque de place. Le SE UNSA ajoute que cet effectif peut constituer un groupe de formation, et rĂ©clame donc qu’ils trouvent satisfaction. Une seule journĂ©e de formation (au lieu de 2) pourrait ĂŞtre envisagĂ©e pour ces collègues, faute de jours de formation restants.

 

26 demandes de stages d’école appelĂ©s « stages d’intiative locale Â» ont Ă©tĂ© formulĂ©es ; toutes ont Ă©tĂ© retenues et se dĂ©rouleront entre janvier et fĂ©vrier, si les conditions de remplacement le permettent.

 

Sur le plan acadĂ©mique, toutes les candidatures (premiers vĹ“ux) au PAF ont obtenu un avis favorable. Cependant, l’ordre de mission ne fait pas office d’autorisation d’absence et la participation au stage est soumise Ă  l’autorisation du chef de service qui doit tenir compte des nĂ©cessitĂ©s du service, difficilement Ă©valuables avant les quelques jours prĂ©cĂ©dant la formation. La participation au stage acadĂ©mique peut ĂŞtre annulĂ©e la veille ! Soyez donc attentif Ă  vos mails.

 

APPELS A CANDIDATURE

 

Les appels à candidature pour les postes à titre provisoire de secrétaire de la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées à la MDPH de l'Aude, et d’enseignant coordonnateur de scolarité au centre médico-psychologique de Narbonne (à mi-temps) ont donné lieu à des commissions d’entretien à la suite desquelles ils ont été pourvus, pour une prise de fonction en deuxième période.

 

QUESTIONS DIVERSES :

 

-          Les collègues affectĂ©s sur des dĂ©charges de direction peuvent ils partir en voyage scolaire (sortie scolaire avec nuitĂ©s) ?

En ce qui concerne les enseignants effectuant des dĂ©charges de direction, la DASEN autorise a priori leur participation aux voyages, sauf si le directeur dĂ©chargĂ© y participe aussi : le directeur et l’enseignant effectuant sa dĂ©charge ne peuvent pas partir en mĂŞme temps en voyage scolaire avec nuitĂ©e(s), et ce, pour Ă©viter d’éventuelles difficultĂ©s d’organisation du service. Pour les personnels accompagnateurs d’élèves en situation de handicap, ceux bĂ©nĂ©ficiant d’un statut AESH peuvent y participer, Ă  la diffĂ©rence des collègues sous contrats aidĂ©s et des services civiques.

 

-          Quand seront payĂ©s les collègues ayant effectuĂ© des stages RAN cet Ă©tĂ© ? 

La rémunération des stages RAN effectués en août apparaîtra sur la paie d’octobre ou de novembre.

 

-          La rĂ©partition des classes dans une Ă©cole est elle soumise Ă  validation de l'IEN ?

Cela constitue une mission du directeur d’école, qui est soumise au bon fonctionnement de l’école. En cas de dysfonctionnement, l’IEN, en tant que supérieur hiérarchique, peut intervenir sur ce sujet, au même titre que dans d’autres situations où la responsabilité du directeur met en difficulté le fonctionnement de l’école. Le SE UNSA souligne qu’il ne doit s’agir que de rares cas extrêmes.

 

-          Comment sont dĂ©frayĂ©s les collègues affectĂ©s dans une Ă©cole de Port la nouvelle quand ils sont convoquĂ©s Ă  Narbonne ?

Depuis plusieurs CAPD, le SE UNSA réclame l’existence de frais de déplacement pour les collègues de Port la Nouvelle qui doivent se rendre à Narbonne, pour une animation pédagogique par exemple. Cette demande est à nouveau rejetée car incompatible avec les textes nationaux qui ne prévoient pas de frais dans le cas de communes limitrophes (Port la Nouvelle et Narbonne l’étant par l’étang). Le SE UNSA estime qu’il s’agit là d’une profonde injustice et de ce fait propose que ces collègues soient uniquement invités et non convoqués. La DASEN refuse.

 

-          Quelle procĂ©dure doit entreprendre les collègues qui souhaiteraient faire une demande de DIF ? Quand le CPF prendra-t-il le relais ? 

Concernant le Compte Personnel de Formation, l’administration est toujours en attente de la parution de la circulaire nationale. Le SE UNSA rappelle que, selon le décret, le crédit d’heures doit être débloqué avant le 31 décembre pour une mise en œuvre au 1er janvier 2018 et alerte sur l’urgence afin que les droits des personnels soient respectés.

 

-          Retards concernant le paiement des personnels AESH : quels sont les raisons de ce retard ? Quand les situations seront-elles rĂ©gularisĂ©es ?

14 collègues AESH n’ont pas Ă©tĂ© payĂ©s depuis la rentrĂ©e. Si la cause de ce dysfonctionnement administratif reste mĂ©connue, il est annoncĂ© que les acomptes des paies de septembre et d’octobre devraient ĂŞtre mis en paiement Ă  la fin du mois d’octobre pour un versement entre le 3 et le 5 novembre. Pour le SE UNSA, il s’agit lĂ  d’une situation d’autant plus inadmissible qu’elle n’est pas inĂ©dite, et qui met en grande difficultĂ© financière des personnels, laissĂ©s sans explication ni information. Ces emplois devraient ĂŞtre revalorisĂ©s et pĂ©rennisĂ©s : le SE UNSA s’y atèle au niveau national.

Comme le SE UNSA leur avait conseillé, les collègues concernés sont invités à saisir la CDAS pour obtenir une aide financière rapide.

 

-          Application Arena pour les demandes d'autorisations d'absences: Des erreurs dans l’application ont mis des collègues en difficultĂ© dans leur demande d’autorisation d’absence. Les erreurs ont-elles Ă©taient rĂ©solues ?

Un premier bilan sur l’ouverture de l’application d’autorisation d’absence sur Arena a été dressé. A cette occasion, l’administration rappelle que les demandes d’autorisation d’absence pour convenances personnelles doivent être accompagnées d’une lettre motivée.

 

-          Comment fonctionnent les pĂ´les ressources de circonscription ? Une charte de fonctionnement a-t-elle Ă©tĂ© Ă©tablie dans l’Aude ?

Dans chaque circonscription, un pôle ressource peut être sollicité par l’IEN afin qu’il puisse décider de la mise en œuvre des aides aux élèves en difficulté. Composé des personnels RASED, conseillers pédagogiques, enseignants référents, il est mobilisé au besoin, soit pour l’étude systématique des demandes d’aide RASED, soit seulement pour des situations particulières et complexes. Devant la diversité de mise en œuvre, le SE UNSA a proposé d’établir une charte de fonctionnement, déjà existante dans d’autres départements. La DASEN refuse mais indique qu’une réflexion est en cours.

 

-          PPCR et RV carrière

Le SE UNSA a conscience que la mise en place du PPCR au 1er septembre 2017 constitue la source de nombreux questionnements, et se tient toujours à disposition des collègues pour y répondre.

 

En ce qui concerne les rendez-vous de carrière, nouveaux supports de l’évaluation des enseignants, ils débuteront dès le mois de décembre. Les enseignants concernés par ces rendez-vous de carrière seront avertis par mail dès la rentrée de novembre pour les premiers. Le rendez-vous aura lieu au minimum un mois après réception du mail.

 

Les enseignants inspectés entre janvier et juin 2017 sont éligibles à la campagne d’avancement de cette année, qui sera traitée en CAPD le 22 novembre prochain (date à confirmer) et ne seront pas concernés par le RV carrière.

 

Suite Ă  une erreur administrative, certains mails informant d’une Ă©ligibilitĂ© au rendez-vous carrière ont Ă©tĂ© envoyĂ©s pendant la pĂ©riode estivale ; il est signalĂ© que les mails reçus sur la boĂ®te iProf Ă  ce sujet jusqu’à prĂ©sent ne doivent pas ĂŞtre pris en compte. Seuls les mails les avertissant de la date du RV qui seront envoyĂ©s dès novembre sont valables.

 

Concernant les critères de « boost Â», la DASEN annonce que la sĂ©lection des enseignants qui verront leur avancement accĂ©lĂ©rĂ© sera basĂ©e sur l’apprĂ©ciation littĂ©rale qu’elle formulera dans le cadre du compte-rendu du rendez-vous carrière rĂ©alisĂ© par l’IEN. Pour le SE UNSA, ces critères devraient faire l’objet de nĂ©gociations ministĂ©rielles ou locales. Quid de l’AGS ? Comment expliquer aux collègues leur classement ? Comment vos reprĂ©sentants en CAPD pourront-ils vĂ©rifier ? Le SE UNSA 11 a fait remonter tout ce questionnement au niveau national et ne manquera pas de vous informer.

 

 

 

 
 
 
 
ALC