SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
CAPD du 13 octobre : déclaration et compte-rendu du SE-UNSA
Article publié le mardi 13 octobre 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

CAPD du 13 octobre 2015

 

 

 

Déclaration du SE-UNSA

 

Madame l'Inspectrice d'Académie,

 

Cette CAPD revêt pour nous une importance particulière, car elle va discuter du plan départemental de formation.

 

Dans notre ministère, la formation des enseignants a été malmenée : la formation initiale, supprimée par Xavier Darcos puis réintroduite par Vincent Peillon, commence à trouver ses marques.

 

La formation continue, elle, peine à satisfaire les attentes de la profession. Les stages à public désigné laissent peu de possibilité de formation à ce qui ne le sont pas. Le SE-UNSA tient à souligner qu'une véritable formation continue des directeurs d'école doit être mise en place, au regard de l'évolution de cette fonction et de la multiplicité des tâches à accomplir.

 

L'une d'entre elle est de veiller à la sécurité.

 

Pour le SE-UNSA 11, cette rentrée a été marquée par un nombre conséquent d'agressions envers des enseignant(e)s (Hameau de Villalbe, Les Castors Carcassonne, Jean-Jaurès Carcassonne, l'Aiguille maternelle à Trèbes) et la tentative d'incendie de l'école maternelle Mathieu-Peyronne à Narbonne.

 

Cette escalade doit se traduire par des décisions de justice ferme. Le SE-UNSA demande en outre, que les jugements soient opérés en comparution immédiate.

 

La formation des enseignants nous amène à évoquer son corollaire : l'évaluation des enseignants.

 

Au SE-UNSA, nous estimons que l’Education Nationale, plus que tout autre employeur, doit prévoir un accompagnement professionnel qui permette à chaque enseignant de faire part de ses besoins de formation, donc de ses lacunes… Car les enseignants ont une idée précise de celles-ci.

 

Or, comment évoquer lors de la visite d’inspection, ses propres faiblesses quand on sait que la note qui en découle sera déterminante dans le rythme d’avancement.

 

Combien de temps faudra-t-il que nous rappelions ce paradoxe avant que les choses bougent ? car il faut sortir à tout prix de la forme archaïque de l’inspection que nous connaissons : d'après notre enquête, 73% sont en désaccord avec les modalités de leur évaluation. Une écrasante majorité. Le SE-Unsa appelle d’ailleurs de ses vÅ“ux un cadrage national des attendus de cette évaluation, et surtout des attendus reposant sur le référentiel métier afin d’éviter les pratiques isolées mais surtout, le facteur chance.

 

Madame l'Inspectrice d'Académie, vous avez la chance d'exercer dans un département où les enseignants veulent se former pour mieux faire progresser leurs élèves, qui évoluent souvent dans un contexte socio économique difficile, des agressions qui se multiplient, une gestion de carrière insuffisante et des moyens qui stagnent où diminuent, comme à Narbonne, où après la mise en sommeil de la bibliothèque pédagogique, la classe d'environnement de la Campane est fermée, car la personne qui l'animait a été implantée dans le secondaire pour y faire une suppléance.

L'année où la France accueille la COP 21, les élèves du Narbonnais trouveront porte close.

 

*

 

Madame l'Inspectrice d'Académie, le SE-UNSA est conscient des forces de notre ministère qui résident souvent dans la capacité d'adaptation et d'innovation des équipes au service des personnes en construction, que nous nommons "les élèves", mais nous connaissons aussi ses faiblesses : l'inertie, la force des habitudes, l'opacité du système, font que de très nombreux agents ont le sentiment d'être des rouages anonymes et interchangeables.

 

Ce sentiment a été amplifiée la récente diffusion d'une circulaire sur les autorisations d'absence, livrée sans réelle explication, où personne ne sait ce qui peut être accordé de droit, facultativement, avec maintient de salaire et d'AGS. Au SE-UNSA, les remontées du terrain sont mauvaises, alors que les textes n'ont pas changé depuis 2002.

 

Pour le SE-UNSA, une clarification s'impose.

 

*

 

Formation insuffisante, évaluation archaïque, perspectives d'évolution de carrière limitées, salaire notoirement bas, informations contradictoires...

 

Depuis deux ans, les élus du CHS-CT et l'administration ont, dans l'Aude, élaboré une enquête en direction des agents, pour recueillir leur sentiment sur leur métier.

 

Cette enquête est restée dans les tiroirs, sans doute par peur de lever le voile sur un tabou de l'Education Nationale, qui peut se résumer en une phrase : "C'est difficile, suis je nul(le) ?"

 

Pour faire bouger les choses, le SE-UNSA a lancé une enquête dans l'Aude : "bien vivre au travail" à laquelle on peut répondre anonymement.

 

Nous voulons une véritable refondation de l'école ; cela demande une refonte de la gestion de l'humain.

 

 

Les élus SE-UNSA

Majoritaires à la CAPD

 

 

Compte-rendu

 

 

L'Inspectrice d'Académie réagit aux propos du SE-UNSA concernant l'évaluation et se demande comment il peut être difficile pour un enseignant de faire part de ses points faibles, le jour de l'inspection.

 

Pour le SE-UNSA, ce problème est récurrent et le restera tant que l'avancement dépendra (entre autres) de la note d'inspection. Ce système est périmé et doit évoluer vers plus de professionnalisme.

 

 

Plan départemental de formation

 

Malgré les efforts de l'IENa pour présenter un bilan positif de la formation continue dans l'Aude, les chiffres parlent d'eux-mêmes.

 

Seuement 5% des enseignants audois bénéficieront de stages départementaux, et comme la grande majorité d'entre eux représentent un public désigné (directeurs, usep, etc), cela laisse peu d'espoirs de formation à ceux qui ne le sont pas.

 

Le SE-UNSA rappelle que les collègues qui partent actuellement en retraite avaient dans leur carrière, la possibilité de faire 3 stages de trois mois... ça parait incroyable aujourd'hui.

 

Le SE-UNSA souligne que dans le cadre de formation, il ne faut pas mélanger les animations pédagogiques et la formation continue.

 

Les animations pédagogiques fournissent des informations utiles (ou pas), mais ne relèvent pas d'un processus de formation qui demande de s'extraire de la classe un certain temps, pour mieux appréhender ses pratiques et en aborder de nouvelles.

 

ATTENTION : l'Inspectrice d'Académie a indiqué que les semaines de stage comptaient 24 heures de travail, de 9h à 12h et de 14h à 17h.

 

A la suite d'une intervention du SE-UNSA, elle a concédé que des problématiques personnelles pourraient être prises en compte, en cas d'impossibilité totale de faire coïncider ces horaires avec l'organisation personnelle.

 

 

CAFIPEMF

 

Le SE-UNSA est intervenu pour obtenir des précisions sur les modalités de mise en place du nouveau CAFIPEMF :

 

- les modules de formation de première année sont ils établis ?

- les modalités de rédaction du mémoire seront-elles identiques à l'ancienne version du Cafipemf ?

- La formation de 1ère année sera-t-elle un tronc commun avec spécialisation en 2ème année ? ou bien une coloration correspondante à l'option sera-t-elle mise en place en 1ère année ?

 

Ces trois premières questions n'ont pas trouvé de réponse ; M. Boban a déclaré qu'une harmonisation académique aurait lieu début novembre et traiterait ces points précis.

 

- Dans quels cas une candidature peut être rejetée ?

 

Aucune candidature ne peut être rejetée

 

 

Poste "Plus de Maîtres que de classes" sur le groupe scolaire Mathieu-Peyronne de Narbonne

 

Parmi les 5 candidatures, le jury a retenu celle de Claire Boltz.

 

 

Questions diverses du SE-UNSA

 

- Organisation vie perso/vie professionnelle : dans le cadre d'un temps partiel,  le choix du jour libéré doit être connu par l'agent dans des délais lui permettant d'organiser sa vie personnelle (garde d'enfant). Comment peut on avancer sur cette question ?

 

Pour le SE-UNSA, il est important que les collègues qui souhaitent reprendre un congé à temps partiel à la suite d'un congé maternité, puissent avoir une réponse, positive ou négative, concernant le jour souhaité, assez tôt avant la reprise.

 

En effet, il est parfois délicat de trouver une assistante maternelle, qui, elle aussi, aura besoin de signer son contrat en amont.

 

L'Inspectrice indique qu'on doit trouver un terrain d'entente à ce sujet, un groupe de travail sera mis en place.

 

- Des collègues inspectés en avril/mai n'ont pas reçu leur note d'inspection. Quand pourront ils en prendre connaissance ?

 

Les notifications arrivent au compte-goutte dans les circonscritions, ça devrait être fini aujourd'hui?

 

- Qui sont les formateurs Laïcité sur l'Aude ?

 

Le référent Laïcité 1er degré est M. Roques (IEN Narbonne 2), dans le 2nd degré c'est M. Roucayrol (Proviseur Lycée Limoux).

 

La liste des formateurs audois devrait être publiée prochainement (7/8 personnels).

 

- Comment sera commémoré l'anniversaire des 110 ans de la loi de séparation de l'église et de l'état du 9 décembre 1905 ?

 

Une conférence aura lieu à l'Inspection Académique le 9 décembre

 

- Quels sont les effectifs de la réserve citoyenne dans l'Aude ? Comment est elle utilisée ?

 

Une vingtaine de personnes composent cette réserve académique. Ses attributions sont consultables sur le site académique.

 

- Comment sera pourvu le poste de la classe d'environnement de la Campane à Narbonne ?

 

L'Inspectrice déclare qu'il ne sera pas pourvu et assume "un bug" de communication entre elle et l'IEN, qui l'a relancée plusieurs fois pour s'enquérir de cette situation.

 

Pour le SE-UNSA, c'est un point négatif pour les élèves du Narbonnais qui trouveront porte close au seuil de ce dispositif censé les éveiller à l'environnement et aux sciences. Après la mise en sommeil de la bibliothèque pédagogique, ça fait beaucoup !

 

- Quand seront appliquées les mesures visant à la simplification des tâches des directeurs ?

L'IA indique que des préconisations ont d'ores et déjà été appliquées, et qu'on attendait désormais une harmonisation académique.

 

- De quelle manière sont rémunérés les maitres d'accueil temporaires ?

 

Les MAT sont rémunérés au regard de la circulaire d'octobre 2014, téléchargeable ci dessous (page 7). Pour tout renseignement, contactez-nous

 

- Circulaire sur les autorisations d'absence : ça change ?

 

Les écoles ont reçu une circulaire concernant les autorisations d'absence lundi 5 octobre. Cette circulaire, outre le formulaire demande qui évolue, reprend la circulaire ministérielle, inchangée depuis 2002.

 

Le SE-UNSA regrette que cette circulaire ait été livrée "brute", sans la nécessaire traduction des textes adminstratifs.

 

Pour toute info, contactez nous : 11@se-unsa.org ou 04 68 25 56 29

 

 

 

 

 


   circulaire formateurs   
(453.6 ko)
 
 
 
 
ALC