SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de VERSAILLES - 10-12 RUE RODIER - 75009 PARIS
Tél. 01 53 72 85 35 - ac-versailles@se-unsa.org

 
En finir avec le sexisme au travail
Article publié le jeudi 12 octobre 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Ă€ propos de Brigitte GrĂ©sy, Le sexisme au travail, fin de la loi du silence ? Belin, Égale Ă  Égal, 2017.

MAJ du 18 ocotbre : depuis la parution de notre compte rendu la semaine dernière, l'actualitĂ© a Ă©tĂ© marquĂ© par une importante campagne de dĂ©nonciation des comportements de harcĂ©lement au travail  après les rĂ©vĂ©lations de l'affaire Weinstein aux Etats-Unis. L'utilisation des hastags #balancetonporc et #metoo a rĂ©vèlĂ© au grand jour l'existence dans tous les milieux des phĂ©nomènes de harcĂ©lement au travail. C'est pourquoi la lecture du livre de Brigitte GrĂ©sy nous paraĂ®t encore plus d'actualitĂ©.

Ă  lire en complĂ©ment de notre article sur le site de l'Unsa Ă©ducation "Violences sexistes et sexuelles : LibĂ©rer la parole et agir !" 

Compte rendu de lecture

La collection « Ă‰gale Ă  Égal Â» Ă©ditĂ©e par Belin en partenariat avec le Laboratoire de l’ÉgalitĂ© offre de nombreux livres sur la question de l’égalitĂ© femmes-hommes. Nous avons dĂ©jĂ  dans cette rubrique Ă©voquĂ© le livre de Marlène Coulomb-Gully, Femmes en politique, en finir  avec les seconds rĂ´les. Aujourd’hui nous prĂ©sentons l’essai de Brigitte GrĂ©sy qui aborde de son cĂ´tĂ© la question du sexisme au travail.

                               

Contre le sexisme ordinaire au travail

Comme l’auteure le rappelle « le sexisme Ă  l’égard des femmes est partout, dans la rue comme sur les bancs des assemblĂ©es parlementaires. Il est aussi dans le monde du travail, entreprises, administrations, organisations professionnelles, syndicats, plus ou moins visible, plus ou moins dĂ©tectable, sous forme de harcèlement caractĂ©risĂ© ou de plaisanteries salaces qui dĂ©rangent ou sidèrent Â». Plus des Âľ des femmes reconnaissent avoir subi des attitudes dĂ©placĂ©es ou faire l’objet de dĂ©cisions sexistes sur leur lieu de travail. Brigitte GrĂ©sy pointe ainsi du doigt toutes les formes insidieuses du sexisme ordinaire au travail, en Ă©voquant les Ă©carts de rĂ©munĂ©ration, l’utilisation des stĂ©rĂ©otypes, le harcèlement sexuel ou moral, ou bien encore le « sexisme bienveillant Â» oĂą les femmes se retrouvent assignĂ©es malgrĂ© elles Ă  des comportements ou jugements qui les infĂ©riorisent « pour leur bien Â». Avant tout, l’ouvrage donne Ă  voir les manifestations de ce sexisme ordinaire sur les lieux de travail qui est difficilement quantifiable et repĂ©rable : infantilisation, distribution de la parole faite en fonction du sexe, sexualisation des rapports professionnels, tentatives appuyĂ©es et rĂ©pĂ©tĂ©es de sĂ©duction en dĂ©pit des refus ou blagues salaces. La liste de tels comportements est malheureusement très longue.

Comment faire face ?

Pour y faire face, l’auteure fournit les outils juridiques et les dĂ©marches Ă  effectuer. Car de nombreuses actions sont possibles dans un contexte sexiste au travail : tout d’abord, et il faut le rappeler, les comportements sexistes sont condamnables par la loi (inscription dans le Code du travail depuis 2016), des dispositifs de prĂ©vention et d’alerte professionnelle existent, en particulier dans le cadre des CHSCT (ComitĂ© d’hygiène, de sĂ©curitĂ© et des conditions de travail). On peut aussi privilĂ©gier dans les lieux de travail une charte interdisant clairement les propos et les actes qui relèvent du sexisme, ou promouvoir une communication interne et externe sans stĂ©rĂ©otype de sexe. Agir contre le sexisme oblige Ă  mettre Ă  distance ses Ă©motions, Ă  apprendre Ă  se confronter aux auteurs de tels comportements et s’informer sur les actions possibles. Ce livre nous paraĂ®t essentiel pour prendre ne considĂ©ration ce phĂ©nomène qui peut se dĂ©velopper sous toutes ses formes dans les Ă©tablissements oĂą nous exerçons, mais aussi dans nos structures syndicales. C’est pourquoi nous nous empressons de conseiller la lecture de ce livre, vĂ©ritable petit manuel de lutte contre le sexisme ordinaire dans les lieux de travail.

Comme le prĂ©conise cet excellent essai, le SE-Unsa s’est engagĂ© lors de ce dernier congrès sur la voie de l’égalitĂ© femmes-hommes et de la lutte contre le sexisme. Ainsi, « Le SE-Unsa doit veiller Ă  faciliter et Ă  accompagner l’engagement des militants au sein de l’organisation syndicale et notamment celui des femmes. Il s’engage Ă  Ă©tablir un diagnostic partagĂ© sur les freins Ă  l’engagement syndical de ces dernières. Cette dĂ©marche devra dĂ©boucher sur l’adoption, en Conseil national, d’une charte des bonnes pratiques.»

Pour aller plus loin

La page égalité femmes-hommes du SE-Unsa

La page Ă©galitĂ© femmes-hommes de l'Unsa Ă©ducation 

 

 
 
 
 
ALC