Retour à l'article normal

SE-UNSA ROUEN


 Par SE-UNSA ROUEN
 Le  samedi 30 janvier 2010

Résorption de la précarité :

 

L’UNSA Education veut du concret.

Le Bureau fédéral national de l’UNSA Éducation, réuni le 27 janvier 2010 :

- prend acte des déclarations du Président de la République du 25 janvier 2010 à la télévision.

- constate que depuis son élection, ce dernier a mené une politique budgétaire conduisant à augmenter le nombre de personnels non titulaires et maintenant intérimaires, qui occupent aujourd’hui un emploi sur cinq.

- constate que malgré nos demandes répétées, il n’a pas engagé de réforme visant à résorber l’emploi précaire en titularisant ces personnels dans des cadres statutaires de la fonction publique

- demande au gouvernement de traduire les déclarations du Président de la République en engagements concrets :
· par l’ouverture immédiate de négociations pour la mise en place d’un plan de titularisation de grande ampleur ;
· par l’abandon du recours systématique aux emplois précaires pour occuper des emplois publics
· par la création au budget de postes aux concours en nombre suffisant.

- mandate l’Exécutif fédéral national et le secrétariat national pour prendre toutes initiatives nécessaires sur ce dossier, conformément aux mandats fédéraux.