SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de ROUEN - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - ac-rouen@se-unsa.org

 
MaĂ®tre de confĂ©rences, vraie possibilitĂ© ou rĂŞve inaccessible ?
Article publié le jeudi 21 février 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Un maître de conférences est un enseignant-chercheur, fonctionnaire titulaire d'un poste dans l'enseignement supérieur. Il constitue le premier corps des enseignants-chercheurs, l’autre étant constitué par les professeurs d’universités, suite logique dans une carrière de maître de conférences.
 
Pour le SE-Unsa, l'accès au concours réservé aux enseignants du second degré affectés dans l'enseignement supérieur doit être développé pour faciliter la mobilité des enseignants vers de nouveaux métiers et de nouvelles fonctions.
 
Le recrutement des professeurs des universités suit le même schéma que celui des maîtres de conférences. Le candidat doit avoir obtenu l'habilitation à diriger des recherches (l'HDR), diplôme supplémentaire sanctionnant la reconnaissance scientifique du candidat par ses pairs. Comme pour le doctorat, l'HDR implique la rédaction d'un mémoire et la présentation de ses travaux devant un jury.
 
L’accès au corps des maîtres de conférences s’effectue soit par la voie du détachement soit par la voie du concours. Les concours sont ouverts par établissement et par emploi. Quelle que soit la voie d’accès choisie par l’agent, celui-ci devra obtenir une qualification s’il souhaite intégrer de façon définitive le corps des maîtres de conférences.
 
 
Comment obtenir la qualification ?
 
Cette liste de qualification est établie par le Conseil national des universités, instance nationale composée exclusivement d’universitaires représentant leurs pairs.
 
Tout candidat Ă  la qualification doit remplir un dossier pour chacun des deux rapporteurs dĂ©signĂ©s par la section du Conseil national des universitĂ©s (CNU) choisie par le collègue. Ce dossier doit comporter une pièce justificative permettant d’établir la possession d’un doctorat ou d’un diplĂ´me Ă©quivalent ; un curriculum vitae dĂ©taillĂ©, trois exemplaires des travaux, ouvrages et articles, une copie du rapport de soutenance du diplĂ´me produit, un exposĂ© du candidat en 4 pages, prĂ©sentant ses activitĂ©s en matière d’enseignement, de recherche et autres responsabilitĂ©s collectives.
 
L'application "ANTARES" sur le portail Galaxie est dédiée à la procédure de qualification accessible à l'adresse https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/candidats.html
 
La qualification est valable 4 ans. En cas d'échec, il est possible d'obtenir communication du rapport et après deux échecs successifs, d'effectuer un recours.
 
 
Comment postuler pour un poste de maĂ®tre de confĂ©rences ?
 
Les modalités permettant de postuler à un poste de maître de conférences font l'objet d'un texte réglementaire, publié chaque année, fixant le calendrier pour l'année en cours. Les emplois de maîtres de conférences, ainsi que les modalités de candidature sont publiés sur le portail Galaxie dans l’application "ANTEE" accessible à l'adresse : https:/ /www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/candidats.html
 
 
Et le dĂ©tachement, comment ça marche ?
 
L'accès au corps des maĂ®tres de confĂ©rences et des professeurs d'universitĂ© est possible par voie de dĂ©tachement pour les fonctionnaires titulaires appartenant Ă  des corps de niveau Ă©quivalent dans le cadre des opĂ©rations de recrutement, c’est Ă  dire :
  • ĂŞtre agrĂ©gĂ© (l'indice terminal de votre corps actuel doit ĂŞtre au moins Ă©gal Ă  l'indice terminal des maĂ®tres de confĂ©rences : hors Ă©chelle A),
  • ĂŞtre titulaire dans ce corps depuis trois ans au moins Ă  la date de clĂ´ture du dĂ©pĂ´t des candidatures,
  • ĂŞtre titulaire d'un doctorat (Ă  part pour les anciens Ă©lèves des Écoles normales supĂ©rieures) ou de l'habilitation Ă  diriger des recherches.
Le détachement dans le corps de maîtres de conférences s'effectue sur proposition des instances locales : la commission de spécialistes de l'établissement propose un candidat. Le conseil d'administration doit émettre un avis favorable sur cette proposition.
 
Au bout d'un an de détachement, l’agent peut demander son intégration définitive dans le corps des maîtres de conférences, à condition d'être inscrit sur la liste de qualification établie par le Conseil national des universités. Le détachement s'effectue à équivalence de grade et d'échelon.
 
 
Comment ĂŞtre candidat ?
 
Pour être candidat, il faut avoir été inscrit au préalable sur la liste de qualification aux fonctions de maître de conférences. Le recrutement des enseignants-chercheurs fait l'objet de deux sessions annuelles, une au printemps, l'autre à l'automne. Les concours sont ouverts dans les universités, instituts ou écoles, en fonction du ou des postes à pourvoir.
 
Quatre types de concours sont proposés :
  • le premier est ouvert aux titulaires d'un doctorat ou d'un diplĂ´me Ă©quivalent ;
  • le deuxième est rĂ©servĂ© aux enseignants titulaires du second degrĂ© en fonction dans l'enseignement supĂ©rieur depuis 3 ans et titulaires d'un doctorat, aux pensionnaires ou anciens pensionnaires d'Ă©coles françaises Ă  l'Ă©tranger ;
  • le troisième est rĂ©servĂ© aux candidats comptant 4 annĂ©es d'activitĂ© professionnelle effective au cours des 7 annĂ©es prĂ©cĂ©dentes, Ă  l'exclusion des activitĂ©s d'enseignant ou de chercheur, aux enseignants associĂ©s Ă  temps plein
  • le quatrième est rĂ©servĂ© aux enseignants titulaires de l'École nationale supĂ©rieure d'arts et mĂ©tiers (ENSAM).
Un même candidat peut se présenter simultanément à plusieurs emplois. La commission de spécialistes de l'établissement, composée d'enseignants-chercheurs appartenant à la discipline, sélectionne les candidats et auditionne uniquement les candidats retenus. Elle classe ensuite cinq candidats au maximum par emploi. Ce classement est soumis au conseil d'administration de l'établissement.
 
 
 
 
 
ALC