SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de ROUEN - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - ac-rouen@se-unsa.org

 
Budget du CDI : des arguments pour une augmentation
Article publié le mercredi 3 octobre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

es budgets des CDI sont disparates d’un Ă©tablissement Ă  l’autre : quelle logique dans l’allocation des moyens entre diffĂ©rents types d’établissements ? Le SE-Unsa a menĂ© l'enquĂŞte sur ce sujet dans son dernier article (Ă  retrouver ici). Quels arguments utiliser pour obtenir une augmentation des moyens allouĂ©s au CDI ?


 
L’argument quantitatif : un budget adaptĂ© au nombre d’élèves et Ă  leurs besoins spĂ©cifiques
 
Les Directions rĂ©gionales des affaires culturelles Ă©tablissent, dans un autre contexte, un nombre minimum de documents Ă  acquĂ©rir par habitant, pour une bibliothèque ou une mĂ©diathèque, dans une commune ou une intercommunalitĂ©. Ce modèle peut ĂŞtre source d’inspiration pour le système Ă©ducatif !

La négociation que vous menerez auprès du chef d’établissement et du conseil d’administration pourrait alors porter sur le nombre d’élèves de l’établissement, couplé à un nombre minimum de documents à acquérir, par exemple, un document par élève par an. Cette estimation permettrait de négocier un budget moyen. Par exemple, un montant de cinq euros par élèves, équivaut à 2000€ pour un établissement de 400 élèves ou 4000€ pour un établissement comptant 800 élèves.
 
L’enquĂŞte du SE-Unsa (voir l’article) sur le budget des CDI vous permet de vous positionner approximativement pour des Ă©tablissements qui ont le mĂŞme nombre d’élèves :
  • parmi les Ă©tablissements disposant de moins de 1000 euros, la moitiĂ© ont entre 300 et 500 Ă©lèves (et l’autre moitiĂ© moins de 300 Ă©lèves).
  • Ceux qui accueillent entre 500 et 700 Ă©lèves bĂ©nĂ©ficient majoritairement de 2000 Ă  4000 euros.
  • Les 3/4 des Ă©tablissements dont le budget CDI dĂ©passe les 4000 euros ont plus de 900 Ă©lèves mais les situations (et ce qui est pris en compte dans le budget CDI!) sont très disparates.
 
Les besoins des établissements sont différents et doivent être pris en compte, les budgets ne peuvent être les mêmes pour un collège dont les élèves sont amateurs d’ouvrages de fiction, et un lycée professionnel automobile où la demande d’ouvrages documentaires onéreux sera forte. La négociation doit aussi se baser sur un état des lieux des fonds documentaires existants.

 
L’argument pĂ©dagogique : « EMI Â», « fake news Â», « plan lecture Â», on passe des paroles aux actes ?
 
Pour concrétiser l’Education aux médias et à l’information, le coût des abonnements doit être pris en compte, car pour aborder les séquences pédagogiques liées à l’actualité, il est important d’avoir une offre de périodiques conséquente.

Dans le cadre « ensemble pour un pays de lecteurs Â» le ministère, en avril 2018 (voir notre article) annonce un soutien aux CDI, comment le concrĂ©tiser financièrement au sein de l’établissement, notamment pour le dĂ©veloppement du fonds fiction Ă  destination de l'entrĂ©e en lecture des faibles lecteurs ?

A ce sujet, le SE-Unsa publie des fiches "agir dans son établissement dont l'une d'entre elles s'intéresse aux actions "15mn de lecture" en établissement (accéder aux fiches).
 
De la même manière, les annonces ministérielles sur l'éducation à la sexualité (lien vers la circulaire) doivent déboucher en terme d'acquisitions d'ouvrages. Idem pour le développement de l'orientation vers l'enseignement supérieur au lycée, dans le cadre de la réforme du bac et du dispositif "parcoursup".
 
Les parcours (citoyen, santĂ©, culturel et artistique ou encore avenir) prennent toute leur place dans l’établissement, le CDI peut devenir un espace central pour les mettre en Ĺ“uvre, mais lĂ  encore des ressources sont nĂ©cessaires : pour donner un exemple, dans le cadre d’un projet sur le harcèlement, vous pouvez avoir besoin d’acquĂ©rir des ouvrages documentaires et de fiction, pour les Ă©lèves, mais Ă©galement pour les collègues. Plus largement, tout projet transversal Ă  l'Ă©tablissement pourrait se voir dĂ´tĂ© d'un budget documentaire.

Le SE-Unsa revendique des moyens pour mettre en oeuvre réellement les parcours éducatifs au sein des établissements.
 

Des moyens pour la politique documentaire... et pour le lieu CDI, on fait quoi ?
 
S’il existe un projet de politique documentaire dans votre Ă©tablissement, vous pouvez vous appuyer dessus pour rĂ©clamer des moyens pour l’acquisition de ressources pĂ©dagogiques numĂ©riques, d’autant que ces acquisitions s’adressent Ă  l’ensemble de la communautĂ© Ă©ducative. Une question peut Ă©merger : des ressources qui profitent Ă  l’ensemble de la communautĂ© Ă©ducative doivent-elles ĂŞtre prises en charge sur la ligne budgĂ©taire du CDI ? Concernant les ressources numĂ©riques, elles mĂ©ritent un article Ă  part entière.
 
Le CDI est un centre de ressources mais c’est aussi un lieu oĂą les Ă©lèves passent du temps. Comme lieu de travail, comme lieu de dĂ©tente et de dĂ©couverte, oĂą naĂ®t le plaisir de lire, comment le rendre plus agrĂ©able, plus confortable? De nombreux collègues obtiennent des amĂ©nagements et des Ă©quipements de la part des collectivitĂ©s territoriales (fauteuils, chauffeuses, poufs, grilles d'exposition...), la rĂ©novation et la construction de nouveaux bâtiments scolaires est aussi le moment d’engager des travaux !

Le SE-Unsa fera des propositions dans ce sens aux collectivités territoriales au cours de l’année 2018/2019.

 

 
 
 
 
ALC