SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de ROUEN - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - ac-rouen@se-unsa.org

 
Obligations de service dans le 2nd degrĂ© : et pour les PLP ?
Article publié le lundi 6 janvier 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

La redĂ©finition des obligations de service du 2nd degrĂ© fait en ce moment l’objet de discussions au ministère. La première phase de nĂ©gociation se termine.

Pour le SE-Unsa, ce projet prĂ©sente un certain nombre d’avancĂ©es indĂ©niables mais des amĂ©liorations doivent ĂŞtre apportĂ©es.

Les avancées

  • Reconnaissance de la diversitĂ© des missions des enseignants, en particulier toutes celles qui ne se dĂ©roulent pas devant des Ă©lèves (prĂ©parations, copies, rĂ©unions, formation…).
  • CrĂ©ation d’une indemnitĂ© pour toute coordination d'Ă©quipe disciplinaire ou pour des missions particulières (coordonnateur de niveau, de cycle, rĂ©fĂ©rent…). Le montant envisagĂ© pour l’indemnitĂ© (1200 €) est Ă©quivalent Ă  une 1ère HSA majorĂ©e de CertifiĂ© ou de PLP classe normale.
  • Ouverture de droits Ă  la pondĂ©ration de 1,25 en BTS pour les PLP

L’action du SE-Unsa : protĂ©ger les collègues d’éventuelles dĂ©rives

  • Maintien d’une dĂ©finition hebdomadaire de 18h des services d’enseignement sans annualisation
  • Le SE-Unsa a obtenu le retrait de la rĂ©fĂ©rence annuelle de 1607h (temps complet Fonction publique). Il est essentiel que toutes les tâches des enseignants soient officiellement reconnues, mais elles ne peuvent faire l’objet d’un dĂ©compte prĂ©cis. La libertĂ© d’organisation du travail dont relèvent un certain nombre de ces tâches est une caractĂ©ristique essentielle du mĂ©tier.
  • Le SE-Unsa a Ă©galement obtenu qu’il soit prĂ©cisĂ© que les missions d’enseignement s’effectuent bien « pendant l’annĂ©e scolaire Â» de façon Ă  « borner » notre temps de service.

Il reste encore des revendications !

  • La pondĂ©ration (1,1 pour 1 heure devant Ă©lèves, plafonnĂ©e Ă  1 heure supplĂ©mentaire) prĂ©vue pour le cycle terminal des lycĂ©es gĂ©nĂ©raux et technologiques (1ère et terminale) doit aussi s’appliquer pour les lycĂ©es professionnels. L’égale dignitĂ© des 3 voies, sans cesse proclamĂ©e, doit se concrĂ©tiser dans les faits.
  • Les Ă©tablissements les plus difficiles sur le plan social et scolaire (qui seront dĂ©terminĂ©s dans le cadre de la rĂ©flexion sur l’éducation prioritaire) auront droit Ă  une pondĂ©ration de 1,1. Le temps ainsi dĂ©gagĂ© facilitera le suivi des Ă©lèves et le travail en Ă©quipe dans le collège et dans le rĂ©seau d’éducation prioritaire. Pour le SE-Unsa, ce dispositif a vocation Ă  ĂŞtre Ă©tendu aux lycĂ©es professionnels.
  • Le SE-Unsa a demandĂ© que les dĂ©crets encadrent la situation des TZR.
  • L’indemnitĂ© dĂ©diĂ©e Ă  la coordination et aux missions particulières doit ĂŞtre cadrĂ©e. Les montants doivent permettre d’indemniser toutes les Ă©quipes disciplinaires et des missions nouvelles si les besoins existent dans l’établissement.
  • Le projet prĂ©voit la possibilitĂ© d’allègement de service pour les « missions jugĂ©es importantes en termes de temps de travail Â». Le SE-Unsa demande la publication d’une circulaire indiquant les missions qui peuvent ĂŞtre concernĂ©es. Pour le SE-Unsa, la gestion d’un laboratoire ou d’un parc informatique, qui constituent souvent une charge de travail consĂ©quente, doivent entrer dans ce cadre.
 
 
 
 
ALC