SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de ROUEN - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - ac-rouen@se-unsa.org

 
Financement des Ă©tablissements : toujours plus pour l’apprentissage !
Article publié le jeudi 12 mai 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Un projet de décret présenté au Conseil supérieur de l’Éducation propose d’aug­menter encore la part de la taxe d’apprentissage dévolue à cette modalité de formation.

Actuellement, un quota de 52% des montants collectés lui est réservé.
Les 48% restants peuvent également être attribués aux formations technologiques ou professionnelles sous statut scolaire. Cette recette occupe une place importante dans le budget pédagogique des établissements concernés.

Le décret prévoit l’augmentation progressive du quota pour atteindre 59% en 2015. Clairement, cette augmentation de la part attribuée à l’apprentissage va se faire au détriment des formations sous statut scolaire en les privant de ressources indispensables à leur bon fonctionnement.
Ce décret s’inscrit dans une vaste campagne idéologique en faveur de l’apprentissage qui est essentiellement privé. Il faut noter qu’il a été massivement rejeté au CSE même par le patronat (48 votes contre, 4 abstentions, 0 pour).

Le SE-Unsa dénonce les plans massifs gou­vernementaux de développement de l’apprentissage présentés à tort comme remède miracle à l’insertion professionnelle des jeunes et défend une formation professionnelle publique sous statut scolaire, prenant en compte la diversité des élèves avec un véritable aménagement du territoire.

 

 
 
 
 
ALC