SECTION ACADÉMIQUE SE-Unsa de ROUEN - 77 QUAI CAVELIER DE LA SALLE - 76100 ROUEN
Tél. 02 35 73 16 75 - Fax. 02 35 03 92 26 - ac-rouen@se-unsa.org

 
RĂ©forme de la voie pro : diplĂ´me intermĂ©diaire, PFMP …
Article publié le dimanche 12 décembre 2010.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
1. Le diplôme intermédiaire : qui doit le passer ?
 
Le passage du diplôme intermédiaireest obligatoire uniquement pour les candidats sous statut scolaire entrés en seconde professionnelle pour préparer le baccalauréat professionnel en trois ans.
Il n’est pas donc pas obligatoire pour les apprentis, pour ceux qui entrent directement en classe de première professionnelle déjà titulaires d’un diplôme de niveau V ou ceux qui n’étaient pas précédemment dans un cursus professionnel (jeunes venant de seconde générale ou technologique).
 
L’élève qui n’aura pas obtenu le CAP ou le BEP dans le cadre de la certification intermédiaire pourra se représenter à l’examen, d’autant plus qu’il pourra conserver le bénéfice des unités qu’il aura déjà acquises.
 
Pour les jeunes qui auront échoué à la dernière session du BEP en juin 2010 et qui, après examen de leur dossier et en fonction des places disponibles, auront intégré le cursus de préparation du bac pro 3 ans, il sera possible de représenter les épreuves manquantes du diplôme. Ils passent alors les épreuves sous forme ponctuelle (source Eduscol ).
 
Quel BEP passent les candidats qui ont échoué à la session de juin 2010 à l’examen et souhaitent le repasser ?
Tous les candidats ayant échoué à la session 2010, quel que soit leur statut y compris s’ils ne sont plus en formation, peuvent repasser l’examen.
Il existe cependant deux cas de figure :
·Le BEP a été abrogé et un tableau de correspondances a été annexé à l’arrêté de création de la spécialité de BEP rénové. Dans ce cas les candidats qui se représentent à l’examen passent le BEP rénové. Les éventuels bénéfices de notes ne concernent que les épreuves professionnelles. S’agissant de l’enseignement général, les jeunes qui auraient obtenu une note égale ou supérieure à la moyenne à une épreuve d’enseignement général d’un BEP ancien régime ne peuvent pas conserver le bénéfice de cette note mais ils peuvent demander à être dispensés de l’épreuve d’enseignement général correspondante du BEP rénové. En ce qui concerne les épreuves de français et d’histoire-géographie de l’ancien BEP, les candidats peuvent être dispensés de l’épreuve de français - histoire, géographie et éducation civique du BEP rénové si la moyenne des notes obtenues aux deux épreuves est égale ou supérieure à 10.
· Dans les cas d’abrogation sans tableau de correspondances, une session de rattrapage a été prévue pour ces BEP. Dans ce cas, les éventuels bénéfices de notes s’appliquent à toutes les épreuves.
 
2. Les PFMP
 
Quelle est la durée de PFMP nécessaire pour pouvoir valider le diplôme intermédiaire ?
· 6 semaines si le diplôme intermédiaire est un BEP rénové.
· 8 semaines si le diplôme intermédiaire est un CAP.
Cette durée est incluse dans la durée de la PFMP du baccalauréat professionnel.
 
Quelle est la durée minimale de la PFMP pour les jeunes entrés en formation de baccalauréat professionnel en première professionnelle ?
16 semaines sauf si une durée inférieure est prévue par l’arrêté de création de la spécialité de baccalauréat professionnel. (Source Eduscol)
 
Avis du SE-Unsa : Ce sont les arrêtés de bac pro qui donnent le nombre de semaines de PFMP obligatoires. La durée de 16 semaines est assez cohérente car elle correspond à la majorité des PFMP de Bac Pro mais dans certains cas le nombre de semaines est supérieur à 16.
Il faudrait alors un positionnement réglementaire pour réduire le nombre de semaines. Dans ce cadre, vu l’article D.337-65 du code de l’éducation, il est même possible de descendre jusqu’à 10 semaines.
 
Le positionnement réglementaire (arrêté du 9 mai 1995) : procédure permettant à des candidats de la formation initiale ou continue de bénéficier, par décision du recteur, en fonction de leurs études, de leur expérience professionnelle ou des diplômes détenus, d’une réduction de la durée réglementaire de formation (heures d’enseignement et période de formation en milieu professionnel). Le positionnement a pour objet de fixer la durée de formation qui sera requise lors de l’inscription à l’examen. Il peut être ou non conjugué avec les dispenses d’épreuves. Cette procédure concerne principalement le baccalauréat professionnel et le BP, dont les règlements généraux, définis par décret, prévoient les durées horaires de formation nécessaires pour que les candidats puissent se présenter à l’examen.
 
Article D. 337-65 du code de l’éducation
La décision de positionnement peut réduire, en fonction de la situation professionnelle des candidats, la durée de formation en milieu professionnel, dans les conditions fixées par le règlement particulier du diplôme.
Pour les candidats préparant le baccalauréat professionnel par la voie scolaire, cette durée ne peut être inférieure à dix semaines.
 
 
Dans quels cas le positionnement réglementaire est obligatoire ?
Article D. 337-58 du code de l’éducation : sur décision du recteur prise après avis de l’équipe pédagogique de la classe de l’établissement d’accueil, peuvent également être admis en formation sous statut scolaire des candidats qui ne relèvent pas des articles D. 337-56 et D. 337-57. (non sortants de 3ème ou sans diplôme de niveau V ou sans diplôme de niveau V de la spécialité ou diplôme de niveau V obtenu avant la dernière session).
Pour ces candidats, la durée de formation requise est soumise à une décision de positionnement prise dans les conditions fixées aux articles D. 337-62 et D. 337-63. Cette décision peut avoir pour effet de réduire ou d’allonger la durée du cycle. Cependant, pour les candidats justifiant de certains titres, diplômes ou études, cette durée de formation peut être fixée par arrêté du ministre chargé de l’Éducation.
 
 

 


Tableau récapitulatif :

 

Diplôme

Bac pro

Provenance des élèves

Accès vers

PFMP

Certification intermédiaire

Positionnement réglementaire

Cycle classique

3ème

Seconde Bac pro

22 semaines

Obligatoire

Non

Cycle Passerelle

CAP ou BEP de la spécialité obtenu à la dernière session

Première Bac pro

16 semaines

(PB : si la PFMP donnée par l’arrêté de Bac Pro est > 16 semaines. Un positionnement devrait être mis en œuvre)

Non obligatoire

Non

CAP ou BEP d’une autre spécialité ou non obtenu ou obtenu avant la dernière session

Oui

Seconde ou première de bac pro (autre spécialité) ou bac général et technologique

Première Bac pro

16 semaines

après positionnement

Non obligatoire

Oui

Terminale Bac pro

Peut être ramenée jusqu’à 10 semaines après positionnement

 
 
 
 
ALC